Musée national Jean-Jacques Henner

  • Musées
  • Art & Design
Champs-Élysées & l'Ouest de Paris

Au moment où les impressionnistes révolutionnaient la peinture, Jean-Jacques Henner (1829-1905), lui, se forgeait avec une assurance toute académique sa réputation de portraitiste mondain. Et de paysagiste d’exception.

Rouvert en 2009 après quatre ans de travaux de rénovation, le musée retrace la vie de l’artiste depuis ses humbles débuts alsaciens jusqu’à la consécration parisienne. Bien qu’il n’y ait jamais vécu, les lieux abritaient autrefois les appartements et l’atelier de son contemporain, Guillaume Dubufe, et ont été largement aménagés afin de recréer l’atmosphère de l’époque. La cheminée de style chinois et le moucharabieh égyptien de l'atelier aux murs rouges témoignent notamment des goûts éclectiques de cette fin de XIXe siècle.

Les toiles ont elles aussi bénéficié du grand débroussaillage du musée, bien que la prédilection d’Henner pour des matériaux inhabituels (comme le couvercle d’une boîte de cigares) n’ait pas fait de la restauration des tableaux une mince affaire. Astiquées et revigorées tant bien que mal, les œuvres sont désormais déployées sur les trois étages du musée.

Au premier, une flopée de paysages alsaciens et de portraits de famille dénotent l’attachement éternel de l’artiste à sa terre d’origine. L’annexion à l’Allemagne en 1871 inspira d’ailleurs l’un des tableaux les plus célèbres d’Henner, 'L’Alsace. Elle attend', présenté dans la salle avoisinante. Symbole des affres et des souffrances de sa région natale, la toile dépeint une jeune femme en deuil, au regard perçant.

Le succès amena Henner à Paris puis, une fois empoché le Grand prix de Rome 1878, le propulsa en Italie, où il peignit une poignée de scènes de genre et de paysages éclatants. L’artiste doit cependant la majeure part de son succès (et de ses détractions) à ses nymphes légendaires. L’atelier, sous les toits, regorge de ces nus vaporeux au teint clair et à la crinière rousse, se pavanant sur fond de forêts chimériques.

Le musée flambant neuf renferme aussi une partie de la collection de l’artiste (Heim, Flandrin, Monticelli) et une petite salle dédiée à des expositions temporaires.

Nom du lieu Musée national Jean-Jacques Henner
Contact
Adresse 43 avenue de Villiers
17e
Paris

Heures d'ouverture Tous les jours sauf le mardi de 11h à 18h
Transport Métro : Malesherbes ou Monceau
Prix De 3 à 5 euros
LiveReviews|0
1 person listening