Blueberry

1/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
2/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
3/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
4/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
5/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
6/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
7/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
8/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
9/9
© Time Out / Charlotte Fouillet
Saint-Germain-des-Prés

Rose, orange, vert… Ici, les couleurs s’étalent partout, de la déco aux assiettes. Le poisson cru à la japonaise fait sa révolution façon pop (et top) ! Pour commencer et se mettre tout de suite dans l’ambiance, on goûte à l’un des cocktails de la maison – le Tokyo dès l’aube, par exemple – qui associent à des parfums bien connus comme le Martini blanc ou le saké, des goûts plus inattendus comme celui du shiso violet. Le résultat est frais, fruité et léger.

On peut donc passer aux choses sérieuses : les makis, la grande spécialité du Blueberry. Servis par six, et répondant à des noms plus loufoques les uns que les autres (Les Trublions, Rackam le Rouge, Iroquois, Transsibérien, etc.), ils sont élaborés, bien pensés et viennent bousculer un peu nos habitudes en la matière.

Ainsi le Unagiii est un assortiment d’anguille grillée, de tempura de crevette, d’avocat, de concombre et de bonite séchée disposée en couronne sertie de graines de sésame. En bouche, le croustillant de la crevette mêlé à celui du concombre donne de l’entrain au plat, quand l’anguille lui apporte du goût. Le Ponyo propose lui quelque chose de beaucoup plus léger, voire un peu trop (on cherche le thon au milieu de la roquette, de l’avocat et des pousses d’épinard), mais on salue tout de même la crêpe de sésame, variante de l’algue bien sympathique et on s’agenouille carrément devant la maîtrise de la sauce au sésame – un vrai délice.

Pour les sushis, c’est pareil. Mariages heureux. La crevette ne sort pas sans sa mangue fraîche, le saumon ne s’aventure pas sans sa ciboulette. Et une belle sauce vient habiller et relever tout ça. Dans la partie Izakaya du menu, on découvre des entrées comme le tartare de saumon épicé aux œufs de poissons volants (si ça fait pas rêver, ça) ! L’épice ? Du piment d’Espelette. Et les œufs de poissons volants ? Le petit plus qui fait pétiller un simple tartare. Quant aux desserts, les mochis glacés sont proposés en quatre parfums : vanille, thé vert, myrtille et fleur de cerisier, parmi lesquels il faudra en choisir deux. Mention très bien pour celui au thé vert, passable pour la fleur de cerisier.

Malgré quelques tous petits écarts de parcours comme celui-ci, on ressort du Blueberry ravi par l’ambiance et épaté par la qualité des assaisonnements. Un bon repaire donc, pour passer une soirée entre amis et se laisser surprendre par l’audace de ces créations japonisantes. 

Nom du lieu Blueberry
Contact
Adresse 6 rue du Sabot
6e
Paris

Heures d'ouverture Du mardi au samedi de midi à 14h30 et de 19h à 22h30. Fermé le dimanche et le lundi
Transport Métro : Saint-Germain-des-Prés, Mabillon ou Saint-Sulpice
Prix Entre 30 et 35 euros le soir, et entre 15 et 20 euros le midi
LiveReviews|1
1 person listening
Mathieu L

Super sushi dans un quartier très sympa, une toute petite rue pas loin de l'église Saint-Germain. C'est un peu difficile de trouver la bonne porte pour y entrer mais ça vaut le coup. Accompagnée par une malgache qui n'avait jamais mangé de sushis, je crois que j'ai réussi à la convertir en lui faisant gouter les makis et sushi ronds du midi. Notamment la Little Miss Yuzu, avec des feuilles qui entourent chaque maki est un vrai régal. A deux il est possible de commander le midi un assortiment de sushis à se partager à deux pour découvrir. Les sushis sont à la fois variés et plein de saveurs fraîches (fruités, citronnés, pimentés) sans être trop surprenants pour celui qui n'a pas l'habitude. Le menu est également servi avec une petite salade bien assaisonnée et la traditionnelle soupe japonaise (une sorte de bouillon léger avec quelques légumes). Très bonne adresse.