Chorus Festival : -M- + Tamikrest + Karim Ouellet

© DR

Pour clôturer sa 26e édition, le Chorus a décidé de jouer la carte de l'éclectisme en proposant une programmation digne de la semaine de la francophonie, des rives du Saint-Laurent aux dunes du Sahel en passant par les quais de la Rapée. Doit-on pour autant encore présenter Matthieu Chedid ? Certainement, oui. Le fils de Louis Chedid, que l'on a découvert avec "Machistador" en 1998 et dont on pensait tout connaître, est revenu en 2013 avec plusieurs titres simples et entraînants tels que "Bahia" et "Mojo". Reconnu pour être un excellent guitariste, le « soldat rose » en a profité de la sortie de son dernier album 'Il(s)' pour abandonner sa fameuse coupe en -M-, s'écartant de son personnage scénique pour se livrer plus entier à son public. Le Yannick Noah de la funk a ainsi pu démontrer qu'il en avait encore sous la raquette.

Provenant du Mali, du Niger et d'Algérie, le groupe Tamikrest propose un blues du désert aussi dynamique qu'hypnotique. Plus centré sur les guitares que leurs confrères mythiques Tinariwen, le septuor profite également du fait d'avoir une batterie pour offrir une musique plus rock que ces derniers. Les chants en tamashek, l'une des langues des peuples nomades du Sahara, font de ces chansons de véritables mantras que l'on a pu découvrir sur leur dernier album 'Chatma'.

Protégé de Stromae, Karim Ouellet est la nouvelle sensation canadienne. Si celui-ci vous rappelle par sa musique Ben l'Oncle Soul, c'est que ces deux-là jouent dans la même catégorie de soulmen chantant en français. Un exercice difficile dont Karim Ouellet se sort avec brio grâce à des textes simples et des mélodies entraînantes qui ne semblent jamais tomber dans la niaiserie. C'est en effet du côté du lyrisme de Tété et du mélange entre variété et hip-hop de Féfé qu'il faut creuser pour comprendre l'œuvre de ce Québécois dont le second album 'Fox', sorti à l'automne 2013, possède un charme malheureusement passé inaperçu de ce côté-ci de l'Atlantique. Cette soirée aux faux-airs de guinguette sera complétée par les Hollandais de Jungle By Night et la fanfare de l'Ultra Bal. De l'accordéon à la Défense, on aura tout vu !

LiveReviews|0
2 people listening