Derniers jours, une veillée

1/4
© Walter Mair
2/4
© Walter Mair
3/4
© Walter Mair
4/4
© Walter Mair

En septembre prochain, l’automne jaunira à peine quelques feuilles que le théâtre de la Ville s’empressera déjà de fêter la nouvelle année. 2014 sera un centenaire un peu particulier, celui de la Première Guerre mondiale. En guise de commémoration artistique, Christoph Marthaler offre un spectacle historique et musical sur la montée des fascismes en Europe depuis un siècle.

L’Histoire est dans le texte : un collage de vrais discours politiques et de textes écrits par la compagnie. Historique aussi par le lieu, l’équipe ayant choisi le Parlement de Vienne en Autriche comme lieu de création, pour revenir un peu aux origines. Quant aux spectateurs parisiens, c’est depuis l’immense plateau du théâtre de la Ville qu’ils assisteront à la pièce jouée sur les gradins. Une façon d’intervertir les rôles pour changer un peu de point de vue.

Spectacle musical aussi parce que le metteur en scène suisse a toujours travaillé entre ces deux arts qu’il considère comme complémentaires. Une sorte d’hommage rendu aux œuvres censurées pendant la Seconde Guerre mondiale et à tous ces musiciens juifs à qui on interdisait de jouer de leur instrument. Mais Marthaler n’évoque tout ce passé que pour mieux faire état du présent et de sa vision de la politique européenne actuelle. Tout cela sans jamais oublier l’humour formidable présent dans toutes ses créations.

Téléphone de l'événement 01.53.45.17.00
Site Web de l'événement http://www.festival-automne.com
LiveReviews|0
1 person listening