Please, continue (Hamlet)

© Sylvain Couzinet-Jacques
Hamlet est appelé à la barre. Dans ‘Please, Continue (Hamlet)’, Yan Duyvendak et Roger Bernat mêlent fiction et réalité dans un spectacle performatif hors du commun puisqu’il réunit sur scène comédiens, juges et avocats. Au départ du projet, il y a d’abord un fait divers, l’histoire sanglante d’un jeune homme qui tue le père de sa petite amie sous les yeux de sa propre mère. Une sorte d’Hamlet des temps modernes. Fort de cette coïncidence, les performeurs ont imaginé une pièce de théâtre aux allures de procès. Les acteurs Monica Budde, Alice Le Strat sont ainsi accompagnés d’un président d’Assises, d’un expert-psychiatre, d’un huissier-audiencier.
Dans cette dramaturgie du réel, tout est fait pour brouiller les pistes. Le public se lève lorsque la Cour prend place dans la salle. En face d’eux, trois comédiens interprètent les personnages de la pièce, le jeune homme, la mère et la petite amie, avec des noms empruntés au répertoire de la célèbre tragédie pour « préserver leur anonymat ». Quant au meurtre, il a eu lieu lors d’une fête qui a mal tourné en banlieue.
Ici, la réalité ne dessert pas la théâtralité, bien au contraire, les professionnels de la Justice et les comédiens se rejoignent dans ce jeu de l’éloquence et de la plaidoirie. A la fin du spectacle, les spectateurs seront conviés dans le prétoire et devront ainsi décider de l’innocence ou de la culpabilité de l’accusé. Résultat : la pièce varie chaque soir, tenant le public en tension jusqu’à la sentence finale. A vous de décider : Hamlet est-il coupable ?
Téléphone de l'événement 01.48.70.48. 90
Site Web de l'événement http://www.nouveau-theatre-montreuil.com/
LiveReviews|0
2 people listening