Le meilleur de votre ville

5 livres conseillés par la péniche librairie L'Eau et les rêves

Propos recueillis par Ellen Hardy


Time Out Paris : Pourquoi ce concept de péniche librairie pour L'Eau et les rêves ?

Judith Rosa : Nous avons eu l'idée d'une librairie flottante sur le thème de l'eau et du voyage parce que Didier est marin de profession, passionné de mer et de bateaux, et que je viens, moi, du monde des livres. Je pense que les bateaux et les livres vont bien ensemble, pour leur charme respectif d'une part, mais aussi pour ce que représente le bateau : les amarres qu'on largue, la lenteur, les mouvements apaisants... Autant de sensations qui invitent à la lecture. J'ai l'impression que les gens qui montent à bord partagent ce sentiment : si certains semblent parfois un peu surpris, d'autres nous disent souvent qu'ils sont séduits par la rencontre entre ces deux univers.

Que lisez-vous en ce moment ?


'Anatomie de l'errance', recueil de récits, d'essais et d'articles de Bruce Chatwin sur l'envie d'ailleurs, le besoin irrésistible de voyager, d'être en mouvement. Certains passages de ce livre me semblent lumineux.

Quels sont les 5 livres que vous nous recommandez ?

1/ 'Plonger' de Christophe Ono-Dit-Bio (Prix de l'Académie française 2013)

C'est l'histoire d'une passion tragique entre César, le narrateur, et Paz, une jeune photographe asturienne. César fait rétrospectivement le récit de cette passion à Hector, le fils qu'ils ont eu ensemble. Le roman s'ouvre sur l'annonce de la mort de la jeune femme retrouvée nue, vraisemblablement noyée, sur une plage du Moyen-Orient. Bouleversé, César part sur ses traces pour comprendre les circonstances de cette mort. Il y a dans ce livre (parfois critiqué par la presse) des pages sous-marines d'une beauté fascinante. Je l'ai lu alors que je traversais une épreuve douloureuse, mais j'ai fait  après cette lecture, un rêve d'eau, un de ces rêves qui vous laissent un vrai sentiment de plénitude.

2/ 'Entre nous les levantins' de Benny Ziffer (prix Nicolas Bouvier 2014 Festival étonnants voyageurs)

Ce sont les carnets de voyages que Benny Ziffer, journaliste et écrivain israëlien, a tenus dans les villes qu'il aime et qu'il retrouve : « Un voyage ne m'inspire qu'à condition de m'apparaître comme des retrouvailles », dit-il. Le Caire, Alexandrie, Amman, Jérusalem, Istanbul, cet ouvrage « dénué d'une intrigue soutenue » nous emmène dans la culture du levantin, à l'est de la méditerranée, à la recherche de tout ce qui pourrait rejaillir du temps où il faisait bon vivre ensemble. Ces carnets de voyages sont pleins d'humour,  de nostalgie et d'espoir, mais aussi de livres et de librairies !

3/ 'Lampedusa Beach' (1er volet de 'Triptyque du naufrage') de Lina Prosa (Prix Annalisa Scafi pour le théâtre engagé en 2005)

'Lampedusa Beach' est un long monologue poignant, une « parole noyée » : une embarcation de fortune chavire et coule au large de l'île de Lampedusa, avec tous ses passagers. Shauba, une jeune Africaine était à bord. Alors qu'elle est lentement en train de sombrer dans les abysses, elle raconte son odyssée depuis l'espoir d'un avenir en Europe jusqu'à la mort. Cette pièce politique à la poésie brutale et saisissante est dédiée à « une actrice capable de descendre sous l'eau en apnée ». C'est un texte magnifique qui ne laisse personne indifférent.

Il y aura sans doute une représentation de 'Lampedusa Beach' à bord de la péniche en 2015.

4/ 'Éloge de la palourde' de Marc Le Gros

Je ne connaissais pas ce livre (qui date de 1998) jusqu'à ce que l'une de mes amies, spécialiste de la nourriture dans la poésie du XXe siècle, me propose une lecture à bord de la péniche. Au programme, des textes choisis sur les coquillages et les crustacés. J'ai donc lu quelques-uns de ces textes, dont 'Éloge de la palourde', recueil de poèmes en prose subtils dans lequel l'auteur s'efforce de s'approcher au plus près du réel par les mots. Ce livre ne se dévore pas, bien sûr,  il se savoure délicieusement par petites touches.

Les lectures coquillages et crustacés auront lieu le 11 novembre et le 9 décembre.

5/ 'Détroit du loup' d'Olivier Truc

A Hammerfest, petite ville du pays lapon, sur les bords de la mer de Barents, c'est le printemps, la nuit peu à peu disparaît. Sous une lumière épuisante, d'étranges accidents se succèdent : un jeune éleveur se noie, le maire de la ville fait une chute mortelle... ce n'est qu'un début. Nina et Klemet, membres de la police des rennes, mènent l'enquête sur fond de conflits sociaux. 'Le Dernier Lapon' d'Olivier Truc, premier polar couvert de récompenses, avait été une révélation. Même lieu, mêmes inspecteurs, mêmes tensions entre passé et avenir, l'action du 'Détroit du loup' se déroule à peine quelques mois plus tard et... elle ne déçoit pas !

Plus de librairies à Paris



City links

Global links