Carte blanche à Christophe

Au Mk2 Quai de Seine, le 23 avril et du 27 avril au 12 mai

0

Commentaires

Ajouter +

En plus d'être sans conteste l'un de nos chanteurs français préférés, Christophe est un cinéphile acharné, ancien collectionneur compulsif auquel le MK2 Quai de Seine offre une réjouissante carte blanche, à l'occasion de la sortie de son album d'inédits, 'Paradis retrouvé'.


D'abord le 23 avril, avec l'un de ses films-cultes, 'La Balade sauvage' ('Badlands', 1973) de Terrence Malick avec Martin Sheen et Sissy Spacek (photo ci-dessus), avant lequel Christophe jouera quelques précieux morceaux en showcase ! Puis du 27 avril au 12 mai, où trois autres tueries viendront s'ajouter à cette perle rare malickienne : 'Shame' de Steve McQueen, 'Pierrot le Fou' de Jean-Luc Godard et 'Elephant Man' de David Lynch. Les détails sur les horaires : ici.


Les films

La Balade sauvage

Inspirée par l'histoire authentique de Charlie Stark-Weather, jeune délinquant... Lire la suite

  1. Mk2 Quai de Seine
  2. 23 et 29 avril et 1er, 3, 5, 8 et 11 mai

Pierrot le fou

« D'une beauté surhumaine » (c’est Louis Aragon qui le dit), ‘Pierrot le fou’ est un fabuleux poème en... Lire la suite

  1. Mk2 Quai de Seine
  2. 27 et 30 avril et 4, 7 et 9 mai

Shame

Film sur la honte et l’addiction sexuelle, ‘Shame’ ne peut se réduire à une spéciale dédicace à DSK... Lire la suite

  1. Mk2 Quai de Seine
  2. 27 avril et 2, 4, 6, 10 et 12 mai

Elephant Man

En 1884 à Londres, la tragique histoire de John Merrick, être intelligent et sensible, dont le corps et le visage... Lire la suite

  1. Mk2 Quai de Seine
  2. 29 avril et 1er, 6, 9, 11 et 12 mai

Lire aussi

Interview • Christophe

« Les portes de la nuit ne sont jamais fermées à clé », chante Christophe sur son album 'Aimer ce que nous sommes'. La phrase prend tout son sens à 3h du matin, quelques minutes avant d'interviewer l'artiste noctambule dans son salon, qui lui sert également de studio. Car les portes de chez Christophe ne sont jamais fermées non plus, si l'on en croit le défilé de journalistes se relayant toute la nuit pour approcher l'idole. Pas loin du jukebox et des consoles de mixage, sous une lumière tamisée, chacun reviendra comblé de son entretien, à la fois troublé par l'heure tardive et ravi de l'intimité dans laquelle le chanteur installe son auditoire. Lire la suite


L’avis des utilisateurs

0 comments