Les meilleurs films de 2014

Le bilan de l'année 2014 en 30 films

1/30
de Jonathan Glazer
2/30
de Bertrand Bonello
3/30
de Lars von Trier
4/30
de Jean-Charles Hue
5/30
de Jennifer Kent
6/30
de Jim Jarmusch
7/30
des frères Dardenne
8/30
d'Abel Ferrara

Lire la critique de 'Pasolini' - Meilleurs films 2014

9/30
de Hong Sang-soo

Lire la critique de 'Sunhi' - Meilleurs films 2014

10/30
de Bruno Dumont
11/30
de Myroslav Slaboshpytskiy

Lire la critique de 'The Tribe' - Meilleurs films 2014

12/30
de Christopher Nolan

Lire la critique d''Interstellar' - Meilleurs films 2014

13/30
de Jean-Luc Godard
14/30
de Céline Sciamma
15/30
de Jean-Marc Vallée
16/30
... Houellebecq, de Guillaume Nicloux
17/30
d'Andrey Zviaguintsev

Lire la critique de 'Leviathan' - Meilleurs films 2014

18/30
de Corneliu Porumboiu

Lire la critique de 'Métabolisme' - Meilleurs films 2014

19/30
de Hayao Miyazaki
20/30
d'Abderrahmane Sissako

Lire la critique de 'Timbuktu' - Meilleurs films 2014

21/30
de Yoon Sung-hyun

Lire la critique de 'La Frappe' - Meilleurs films 2014

22/30
de Iain Forsyth et Jane Pollard
23/30
de Quentin Dupieux

Lire la critique de 'Wrong Cops' - Meilleurs films 2014

24/30
de Lars von Trier
25/30
de Steve McQueen
26/30
de Nuri Bilge Ceylan

Lire la critique de 'Winter Sleep' - Meilleurs films 2014

27/30
de Frederick Wiseman
28/30
d'Olivier Assayas

Lire la critique de 'Sils Maria' - Meilleurs films 2014

29/30
de Spike Jonze

Lire la critique de 'Her' - Meilleurs films 2014

30/30
d'Alain Cavalier

Lire la critique de 'Le Paradis' - Meilleurs films 2014

Les 30 meilleurs films de 2014

12 Years a Slave

Le souci principal de ‘Twelve years a slave’, c’est qu’il s’avance avec un gros panneau « chef-d’œuvre » sur le front. Du coup, comme quand un premier de la classe passe au tableau, on l’attend au tournant. Voyez donc : un réalisateur rare – dont ce n’est que le troisième film – à l’esthétique maîtrisée, venu de l’art contemporain avec le bon goût de s’appeler Steve McQueen. Plus un casting creamy deluxe où l’on retrouve son acteur fétiche, Michael Fassbender, aux côtés de Brad Pitt, Benedict Cumberbatch, Paul Dano ou Paul Giamatti. Le tout pour un sujet aussi sérieux que douloureux. Ouh là… Lire la suite

En savoir plus

20 000 jours sur Terre

Il faut l’avouer, rares sont les documentaires musicaux de cette trempe : dès ses premières secondes, ‘20.000 jours sur Terre’ tranche en effet radicalement avec le tout-venant du genre, synthétisant dans son générique les 19.999 premiers jours de la vie de Nick Cave à travers un patchwork, aussi épatant qu’épileptique, d’archives visuelles et sonores. Puis, le film s’ouvre sur le jour d’après, celui qui donne son titre à ce long métrage de Iain Forsyth et Jane Pollard, et où l’on suit pendant 24 heures l’artiste australien, résidant désormais à Brighton, au sud de l’Angleterre. C’est là la première originalité du film : évacuer la... Lire la suite

En savoir plus

Adieu au langage

A travers son titre comme à travers les idées qu’il lance à la cantonade, ‘Adieu au langage’ ressemble à une révérence, à une ultime pirouette de Jean-Luc Godard. Et disons-le tout de suite : ce qu’on peut trouver dans cette courte missive d'à peine une heure dix est tout simplement incroyable. D'abord d'un point de vue formel, où Godard paraît inventer une inédite 3D d'auteur, d’une ironie souvent rageuse, jouant avec les nerfs optiques, les perceptions et le psychisme de ses spectateurs. D'autre part, le propos même du film, tour à tour philosophique, funéraire, comique, anarchiste ou scato, ne ressemble en rien à... Lire la suite

En savoir plus

Bande de filles

Elles sont sympathiques comme tout et débordantes de naturel, les filles de la bande à Sciamma. A travers elles, la réalisatrice parvient même à saisir assez joliment ce qui constitue l’éphémère harmonie d’un groupe : des personnalités parfois divergentes, mais qui s’épaulent, s’entraident à un moment de leur vie, sur un pied d’égalité, jusqu’à constituer une micro-communauté affective, sans jamais dissoudre les individualités au sein du groupe. Après ‘Naissance des pieuvres’ et ‘Tomboy’, Céline Sciamma retrouve donc son thème de prédilection, le passage à l’adolescence chez les jeunes filles, en... Lire la suite

En savoir plus

Dallas Buyers Club

C’est le monde à l’envers. Alors que des films comme '40 ans : mode d’emploi' se permettent de durer 2h15 et que le sens du mot « montage » semble être tombé dans l’oubli, c’est 'Dallas Buyers Club', l’histoire très hollywoodienne et pourtant vraie d’un cowboy homophobe devenu militant LGBT (sic), qui paradoxalement frappe par sa sobriété. Loin du tire-larmes sirupeux qu’il aurait facilement pu devenir, 'DBC', tourné en une vingtaine de jours caméra à l’épaule, fait preuve d’une surprenante pudeur. Le film décrit la trajectoire d’un homme ignorant et intolérant qui, diagnostiqué séropositif en 1986... Lire la suite

En savoir plus

Deux jours, une nuit

Les longs métrages des frères Dardenne se suivent, et se ressemblent assez. Le point positif : le ton qu’ils développent de film en film parvient à rester juste, pertinent, avec une vision souvent puissante – à mesure, en fait, qu’elle paraît désespérée. Nouvelle fable sociale du duo, ‘Deux jours, une nuit’ bénéficie d’un thème simple et efficace : Sandra (Marion Cotillard) dispose d’un week-end – d’où le titre du film – pour convaincre ses collègues de renoncer à la prime de mille euros qui leur a été octroyée, afin qu’elle puisse conserver son travail. Aussi le film joue-t-il essentiellement sur la répétition et, assez naturellement... Lire la suite

En savoir plus

Her

‘Her’, le dernier long métrage de Spike Jonze (en salles le 19 mars 2014) est tout simplement phénoménal. C’est sans doute le premier film de science-fiction dont l’univers futuriste sert uniquement de contexte à l’histoire – une comédie romantique entre un homme et un système informatique. Ni utopique, ni dystopique, le monde qu’il crée est plutôt une version sensiblement améliorée de celui que nous connaissons : tout y semble plus pratique, plus confortable, plus accessible (les claviers n’existent plus, les jeux vidéo sont en 3D et les pantalons se portent larges et au dessus du nombril). Encore plus... Lire la suite

En savoir plus

Interstellar

Inutile de tourner autour du pot, ‘Interstellar’ est bien ce qu’il paraît être : un film qui vous en met plein la gueule – mais avec une certaine classe – pendant près de trois heures. D’ailleurs, si vous vous souvenez du délire visuel intergalactico-psychédélique à la fin de ‘2001, l’Odyssée de l’espace’, sachez que Christopher Nolan s’en souvient fort bien lui aussi. Bref, ‘Interstellar’ a le mérite de rester un film de SF assez old school d’un point de vue formel (refus de la 3D et des fonds verts, abondance de décors naturels…) : du grand spectacle à l’ancienne, comme on n’en voit finalement qu’assez rarement. Niveau scénario... Lire la suite

En savoir plus

L'Enlèvement de Michel Houellebecq

Devenir un personnage de fiction. C'est la dernière consécration qui manquait à Michel Houellebecq pour devenir une véritable icône pop à la française. A l'écran du moins, car l'auteur s'est déjà mis en scène dans son roman 'La Carte et le Territoire', prix Goncourt 2010 dans lequel il prend un malin plaisir à s'inventer une fin horriblement gore. Pour Arte, c'est le cinéaste Guillaume Nicloux qui s'amuse à imaginer ce qu'aurait pu être l'enlèvement de l'écrivain, à partir d'une rumeur de 2011 qui, pendant une semaine, fit croire à un kidnapping de... Lire la suite

En savoir plus

La Frappe

Les amitiés adolescentes contiennent presque toutes une dose de sadomasochisme, une tension latente, qui peut faire basculer l’équilibre précaire des sentiments. C’est le cœur de ce noyau atomique instable qu’étudie le cinéaste sud-coréen Yoon Sung-hyun dans son premier film, ‘La Frappe’, réalisé à la fin de ses études avec un budget ridicule. Il faut croire que la frugalité de moyens n’a pas trop gêné le réalisateur, qui réussit là une entrée fracassante dans le monde du cinéma. Présenté un peu vite comme un polar, le film tourne en effet autour d’un drame dévoilé dès le début : trois lycéens, Ki-tae, Dong-yoon et Becky... Lire la suite

En savoir plus
Afficher plus

Commentaires

1 comments