Die Nacht im Wunderland

  • Clubbing
Notre sélection

Vous avez toujours rêvé de vivre à Paris une soirée psyché à la berlinoise ? A l’image de ces immenses clubs scénographiés, avec dancefloors à l’intérieur et espace chill out au bord de la rivière Spree ? Die Nacht, avec sa soirée « im Wunderland » vous en donne l'occasion, le cadre bucolique en prime, puisque la rivière berlinoise sera remplacée par des piscines chauffées, et les entrepôts désaffectés par une bâtisse historique du XIXe siècle ; personne ne s’en plaindra. Ce collectif est le premier à franchir un nouveau cap à Paris : proposer une énorme fête électro grandeur nature dans la campagne, sans restriction d’espace, dans une ambiance fantasmagorique fidèle au thème choisi : Alice au pays des merveilles. Une sorte de Disneyland pour grands enfants pas sages… Le chapelier fou va en manger son couvre-chef !

Courir derrière le lapin blanc, rencontrer la reine de cœur, se rouler dans les fleurs, papoter avec le chat du Cheshire, faire un plouf dans l’eau chaude en pleine nuit, s’affaler sur des coussins, danser dans les prés jusqu’au petit matin… le programme est délirant. Près de 3 000 personnes sont attendues au cœur d’un domaine magnifique avec trois scènes, un grand chapiteau, des champs à perte de vue, un plateau de bons DJ techno et house, et cerise sur le biscuit magique : des jacuzzis (avec des vestiaires), un barbecue géant, des aires chill out, des gens déguisés, des petits jeux et une scénographie grandiose avec du mapping à vous faire tourner les pupilles. 

Deux grands espaces complètement séparés – l’un ouvert le jour, l’autre la nuit – offriront à ceux qui arrivent à 16h une expérience totalement différente au fil des heures. La journée, un dancefloor sous un grand chapiteau sera animé par l’excellente team londonienne Half Baked, avec notamment Greg Brockmann et Le Loup aux platines, tandis qu’à l’extérieur des food trucks proposeront glaces, burgers et sandwichs. On pourra faire une sieste électronique dans l’herbe en regardant défiler les nuages, et peaufiner son bronzage en prévision de la soirée. La nuit, deux dancefloors reliés par une passerelle chaufferont à bloc, le premier animé par l’écurie Correspondant, avec en tête d’affiche Nhar (également signé chez Kompakt) en live, et la résidente du Rex, Jennifer Cardini ; le second tenu par les résidents des soirées Die Nacht. A l’extérieur, un barbecue géant et un stand de bobuns rassasieront les estomacs creux, et les clubbeurs fatigués pourront se ressourcer dans les jacuzzis (équipés de vestiaires, pas la peine d’arriver en bikini). La team de Die Nacht prévoit une distribution de cartes à l’entrée avec des épreuves qui vous feront gagner des lots ou des verres. La soirée promet d’être déjantée, déguisée, ludique et ponctuée de surprises. N’hésitez pas à arriver sapé en lapin blanc, personne ne vous jettera la pierre.

On attend beaucoup de cette fête massive, la première de cette envergure pour les Parisiens habitués aux clubs étriqués et aux teufs dans des entrepôts glauques situés en petite ceinture. Le lieu est encore secret, mais il est très vaste, à 18 minutes de Nation en RER A. Si vous préférez arriver tard, une navette vous conduira gratuitement depuis Bastille toutes les demi-heures pendant toute la nuit directement sur le lieu ! Le billet jour + nuit est à 20 euros, tandis que le billet nuit est à 15 euros. Dépêchez-vous : tout le monde n’aura pas de biscuit magique pour rentrer dans la navette qui va à la fête de l’année ! Pour acheter vos préventes, cliquez ici

LiveReviews|0
2 people listening