Chorus Festival : Mein Sohn William + Kadebostany

© DR
Libre

Mein Sohn William est un one-man band à deux complètement fou, parfaitement résumé par la vidéo illustrant la chanson '"Until The End". Le chanteur s'y multiple comme il multiple les boucles, une dizaine en à peine une minute. Un record, assurément. Aujourd'hui, Dorian Taburet est accompagné par Antoine Bellanger. Ensemble, ils tricotent des morceaux où leurs samples de guitares, de synthés et de (nombreuses) percussions viennent créer un univers musical que dix personnes ensemble n'auraient pas forcément su mettre sur pied. Il ne reste plus qu'à laisser le chanteur poser la voix et vous obtiendrez une chanson barrée. Vous en voulez encore ? Remettez à zéro le sampleur et lancez la piste suivante.

Si le Kadebostany est pour vous un pays plutôt qu'un groupe, vous n'avez qu'à moitié tort. Ou à moitié raison. Ce groupe tournant autour de son énigmatique chanteuse aime à jouer autour de l'image de ce pays imaginaire dont ils sont faussement originaires. Personne ne leur disputera donc leur place à l'Eurovision. Est-ce un mal ou un bienfait, cela reste difficile à savoir. En attendant, nous leur conseillerions d'utiliser "Walking with a Ghost" pour s'auto-représenter. Cette chanson, entre M.I.A et Lana Del Rey, part d'une petite mélodie jouée au piano pour finir en featuring entre Kusturica et Adèle sur un air de trompettes grandiloquent. Le groupe n'y est pas allé avec des pincettes et ce n'est pas nous qui allons nous en plaindre.

LiveReviews|0
1 person listening