Gay Pride, Marche des fiertés LGBT

Le 27 juin 2015, départ de Luxembourg à 14h, arrivée à 21h à République

La Marche des fiertés lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT), plus connue sous son petit nom de Gay Pride, a une symbolique militante forte. Paris s'habille d'arcs-en-ciel à ses fenêtres et dans ses rues. Défilé, chars électro à gogo, BPM plein les oreilles et fêtes jusqu'au bout de la nuit dans tous les bars et clubs parisiens. Cette année, le défilé partira à 14h du métro Luxembourg pour terminer à 21h à République.

« Multiples et indivisibles »

Le mot d’ordre de 2015 ? « Multiples et indivisibles ».  La Marche « défend le projet d’une société inclusive et solidaire », explique l’Inter-LGBT, association organisatrice de l’événement. « Le sexisme, le racisme ou encore la précarité sont des violences qui se conjuguent aux LGBTphobies en direction des femmes, des non-blanc-he-s, des étrangèr-e-s et des précaires. »

Après des années de combat contre le VIH/sida, en faveur du pacs et récemment du mariage pour tous, le message est clair : la lutte continue. Pour l’ouverture de la PMA à toutes les femmes notamment, mais aussi pour les droits des personnes trans, qui souffrent encore d’une procédure de changement d’état civil longue et humiliante. 


Parcours détaillé : A 14h. Rendez-vous place Edmond Rostand, dans le 6e arrondissement. Le parcours passera par le boulevard Saint-Michel, le boulevard Saint-Germain, le pont de Sully, Bastille, pour arriver place de la République. Tout au long du parcours, retrouvez deux points prévention, avec des animations proposées par les associations partenaires pour vous aider à prendre soin de votre santé tout en profitant de la fête.

A 16h30. Le cortège observera trois minutes de silence pour marquer le soutien à la lutte contre le sida. En passant par le pont de Sully, vous traverserez l’Octroi, quête autorisée par la préfecture et animée par les bénévoles de l’Inter-LGBT afin de financer la marche (la marche est entièrement autofinancée, et bien sûr totalement non lucrative). N’hésitez donc pas à vous délester de votre monnaie, vous n’en serez que plus léger pour continuer à faire la fête !

De 16h à 21h. Enfin, à l’arrivée du cortège sur la place de la République, un grand podium sera dressé pour l’occasion. L’Inter-LGBT organise avec We Are Family un grand concert gratuit, où chanteurs et DJ invités se succéderont, avant de laisser la place à des prises de parole associatives.

3 questions à SOS homophobie

A l'occasion de la Marche des fiertés, Tania Lejbowicz, co-référente de la commission lesbophobie et membre du conseil d'administration à SOS homophobie, a répondu à nos trois questions sur les discriminations LGBTphobes.  

En savoir plus
Par Lucile Roger Durieux

Et aussi...

Commentaires

0 comments