Jardin du Luxembourg

Parks and gardens

Attractions

St Germain des Prés

  • Echecs

    Qui dit jardin du Luxembourg dit aussi jeux d'échecs, de tarot, de belote... Surtout d'échecs, d'ailleurs : sous la verrière, les « pousseurs de bois » se précipitent à longueur de journée sur les douze tables prévues à cet effet, depuis des dizaines d'années. Le Luxembourg a ainsi succédé au Jardin des plantes, qui a perdu depuis trente ans son statut de rendez-vous favori des joueurs parisiens. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Echecs
  • Echecs

    « C'est le rendez-vous des joueurs d'échecs de Paris », confirme un habitué, qui attend patiemment l'arrivée d'un « petit jeune » prometteur, contre lequel il a joué la veille. Pour pousser du bois au jardin du Luxembourg, nous dit-il, il n'y a pas d'âge, ni de compétence particulière à avoir : « il faut juste savoir compter jusqu'à cinq ». Les écarts de niveau sont foison, et l'attente peut être longue avant d'être invité à une table. Ca fait partie du jeu : tout le plaisir est dans le cadre, la rencontre fortuite, la surprise. « Pour moi, c'est un passe-temps », poursuit notre « indic ». « C'est pourquoi je ne viens que le matin, avant l'arrivée des "professionnels" en fin d'après-midi. Je joue non-stop de 10h à 17h, puis je rentre chez moi, et je mange. » Les « professionnels », c'est le surnom que l'on donne aux joueurs aguerris et autres habitants du quartier qui viennent, chaque jour, se défier en début de soirée. Dans ces créneaux horaires-là, le niveau monte, et il devient plus difficile d'obtenir une place sur un échiquier. Il n'est d'ailleurs pas si rare de croiser, entouré d'une foule de spectateurs, quelque joueur professionnel échoué là lors d'une visite à Paris. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Echecs
  • Echecs

    Parisien d'origine, Thomas est devenu accro aux pions depuis qu'il vit en Suède, en face d'un club d'échecs. De passage à Paris, il a filé droit vers le jardin du Luxembourg dans l'espoir de trouver un adversaire pour la matinée. « Dès que je suis dans une ville, je cherche le repère des joueurs d'échecs. Il y en a toujours un. A Paris, on m'a dit que c'était ici. » Pour Thomas, qui enchaîne les tournois en Scandinavie, jouer en plein air, de manière fortuite, contre un inconnu, ça n'a pas de prix. « On fait des rencontres, on joue contre des habitués du coin. C'est beaucoup plus convivial qu'une partie dans un club. » > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Echecs
  • Echecs

    Pour en savoir plus sur les jeux d'échecs et tournois au jardin du Luxembourg, rendez-vous sur le site du Sénat, par ici. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Echecs
  • Aires de jeux pour enfants

    Promenades en poneys, bacs à sable, bassins, carrousel en bois on ne peut plus parisien, balançoires, guignol (tous les jours en période de vacances – consultez le programme ici)... Ce n'est pas au « Luco » que le bambin risque de vous faire une crise d'ennui. A condition de débourser quelques kopeks : la plupart des activités sont payantes (on est dans le 6e ou on ne l'est pas), notamment l'accès à l'espace de jeux du Poussin Vert, avec ses toboggans, labyrinthes, perchoirs et autres manèges imposants, séparés en deux parties, l'une pour les moins de 7 ans, l'autre pour les 7 à 12 ans. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Aires de jeux pour enfants
  • Petit bassin et bac à sable

    L'été, les jardinets en fleurs qui ourlent l'Orangerie sont pris d'assaut par une armée de bambins en maillots munis de seaux, de pelles et de râteaux. Un cadre intime et charmant (et gratuit) qui met toutes les générations d'accord : pendant que les petits s'affairent religieusement entre le bac à sable et le petit bassin d'eau (parfait pour barboter dans une eau turquoise de piscine), les parents restent aux aguets, à l'ombre, sur les bancs alentour. « C'est facile de les surveiller, ici », nous explique Claire, grand-mère de Félix (6 ans) et de Blanche (4 ans). « Il n'y a pas trop de monde, du moins le matin. Par contre, l'après-midi, c'est une autre histoire... Je ne viens jamais après 14h. » L'aversion des bains de foule, c'est ce qui la tient à l'écart de Paris Plages, où elle déclare ne jamais vouloir mettre les pieds. Le Luxembourg est bien plus agréable : « c'est bien entretenu, notamment parce que les gens du quartier ont des sous, qu'on est près du Sénat. C'est pour ça que j'aime y venir, malgré un aspect commercial un peu fatiguant. Entre les marionnettes et les kiosques à snack, on a parfois le sentiment d'être poussés à la consommation. » > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Petit bassin et bac à sable
  • Petit bassin et bac à sable

    Un peu plus loin, on croise Iain qui, lui, nous vient de Boston. Il est de passage à Paris pendant six semaines, avec sa femme et son fils de 16 mois, Julian. Au Luxembourg, ils tiennent déjà un discours d'habitués : « Ici, il nous arrive de croiser des familles à plusieurs reprises. On vient très souvent. On a testé Paris Plages et les bacs à sable de l'Hôtel de Ville, mais c'est ici qu'on se sent le mieux. C'est tranquille, on y fait parfois des pique-niques le soir, et Julian adore se baigner dans la petite piscine ou aller regarder les canards près des fontaines. Et puis, notre appartement est juste à côté – c'est pratique. » > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Petit bassin et bac à sable
  • Voiliers

    Historiques, incontournables, les voiliers miniatures du Luxembourg glissent aveuglement sur l'eau des bassins depuis des lustres, affrontant moins vents et marées que les coups assenés par de petits matelots d'un jour et autres morveux amateurs de bateaux. Pour la pas si modique somme d'environ 3 euros, on munit les enfants d'un bâton et d'une petite barque à voile, qu'ils ballotent d'un côté à l'autre du bassin situé aux pieds du Sénat. > Passer à la page suivante pour lire la suite

    Voiliers
  • Tennis

    « C'est le rendez-vous le plus prestigieux du tennis de la mairie de Paris », nous explique Bienvenue, animateur sportif auprès des jeunes de la capitale. Le cadre, l'entretien, l'emplacement : autant de conditions qui font du jardin du Luxembourg le lieu idéal pour les cogneurs de balle et le rendez-vous symbolique des grands événements et tournois organisés par la mairie. Pas étonnant que, au centre du parc, les joueurs s'arrachent les quelques courts en accès public. C'est la rançon du succès. « Certains courts appartiennent au Sénat. Les autres sont très demandés : il faut parfois attendre deux heures pour pouvoir jouer trente petites minutes », confie Olivier, animateur lui aussi. Une attente qui en décourage plus d'un. « Moi, en général, je préfère jouer ailleurs », nous dit-il. Preuve s'il en fallait qu'à Paris, entre les conditions optimales du lieu et du jeu, il faut le plus souvent choisir. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Pour en savoir plus sur les horaires et les conditions de réservation des courts du jardin du Luxembourg, consultez le site de la mairie de Paris. C'est par ici.

    Tennis
  • Tennis

    S'il y en a peu, quelques initiatives publiques permettent tout de même au plus grand nombre de bénéficier, à l'occasion, d'une séance de tennis prolongée sur les courts du « Lux ». Notamment le festival Tennis en fête, week-end d'initiation organisé chaque année en mai ou en juin, par la direction de la Jeunesse et des Sports. Peu importe l'âge et le niveau des frappeurs de balle : tout le monde est invité à y participer gratuitement. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Tennis
  • Tennis

    A propos d'initiatives publiques. Rares, mais bel et bien actives, à l'occasion. C'est dans le cadre d'une journée d'activité réservée aux enfants vivant dans les arrondissements périphériques, notamment le 18e, que nous avons rencontré Olivier et Bienvenue. Les animateurs estiment que cette séance au Jardin, précieuse, dépasse la simple expérience sportive. « Certains gamins n'avaient encore jamais traversé la Seine. On les promène le long des jardins, on essaie de leur expliquer ce qu'est le Sénat, l'importance historique du parc, pour qu'ils découvrent aussi un autre pendant de la ville. » > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Tennis
  • Sports individuels

    Terrain plat, sentiers à foison, grand espace... Le jardin du Luxembourg est l'apanage des marcheurs, joggeurs et autres amateurs de corde à sauter. Du coté des sports individuels, ça improvise d'ailleurs dans tous les sens aux quatre coins du parc. Aux risques et périls de ces vaillants athlètes qui, emmaillotés dans leur plus beau short en lycra, se hasardent à finir dans les albums de vacances des touristes qui mitraillent les curiosités du jardin. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Sports individuels
  • Tai-chi

    Pas de jardin du Luxembourg sans ses amateurs de tai-chi et de qi-gong, qui affrontent pluie, vent, neige et canicule pour venir s'exercer, coûte que coûte, sous les platanes. La tradition est tellement ancrée dans les activités du parc « qu'on ne sait même plus trop pourquoi et comment ça a commencé ici », nous confie un membre du plus ancien groupe de tai-chi du Luxembourg, pendant que son professeur, un brin revêche, lui fait signe de se taire. Interdiction de discuter avec les journalistes, nous dit-on. Visiblement, la « boxe de l'éternelle jeunesse » n'a pas volé le qualificatif « martial » de son art. Durs en affaire, les fendus de tai-chi... > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Plus d'infos par ici.

    Tai-chi
  • Pétanque

    On ne vient pas au jardin du Luxembourg que pour flâner le long de ses allées, faire voguer des embarcations miniatures sur ses bassins, jouer aux échecs ou s’envoyer en l’air sur l’une de ses nombreuses balançoires... On profite aussi de ses deux terrains de pétanque, abrités par des arbres centenaires. Si vous les cherchez, ils sont cachés du côté de la rue Guynemer. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

    Horaires (d'été) : de 7h30 à 21h15

    Pour plus d'infos, cliquez ici.

    Pétanque
  • Détente

    Et pour finir : pour ceux qui ne pratiquent ni les arts martiaux, ni les jeux de ballon, ni le footing, ni les échecs, il reste la vague et vaste niche du « sport cérébral ». Et du sport cérébral au roupillon il n'y a qu'un pas. Ne nous en cachons pas : c'est dans ce créneau flou et rassurant, souvent du côté des chaises en métal, que se concentrent les activités les plus répandues du Luxembourg. Lecteurs, bronzeurs, siesteurs, baratineurs, vous pouvez vous aussi faire passer votre activité pour quelque chose de ludique et de sportif. Mais alors ne dites pas « je dors » mais « je réfléchis les yeux fermés ». Ne dites pas « je bavarde », dites « je joue avec les mots ». Ne dites pas « je bois »... Optez plutôt pour « j'exerce mon coude »...

    Détente

Echecs

Qui dit jardin du Luxembourg dit aussi jeux d'échecs, de tarot, de belote... Surtout d'échecs, d'ailleurs : sous la verrière, les « pousseurs de bois » se précipitent à longueur de journée sur les douze tables prévues à cet effet, depuis des dizaines d'années. Le Luxembourg a ainsi succédé au Jardin des plantes, qui a perdu depuis trente ans son statut de rendez-vous favori des joueurs parisiens. > Passer à l'image suivante pour lire la suite

Not yet rated

Be the first...

 
0

Reviews

Add +
Critics' choice

Venue details

MAP CLOSE
  • Address:

    Jardin du Luxembourg 2 rue Auguste Compte
    6e
    Paris

  • Opening hours:

    Summer 7.30am-dusk daily. Winter 8am-dusk daily

  • Map

    1. Jardin du Luxembourg
      • 2 rue Auguste Compte
        6e
        Paris
      • 48.84734,2.335926

Users say

0
<strong>Rating: </strong><span class='lf-avgRating'>0</span>/5
LiveReviews|0
2 people listening