Le Sel de la Terre

Cinéma, Documentaire
4 sur 5 étoiles
Le Sel de la Terre

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Lire aussi notre interview de Juliano Ribeiro Salgado

Qu’on apprécie ou non le travail photographique de Sebastião Salgado, ‘Le Sel de la Terre’ s’affirme avant tout comme le portrait d’un homme à la recherche de ce qui, précisément, pourrait définir son humanité. Autrement dit, la photo n’est ici que le point de départ, l’impulsion d’un humanisme qui se cherche, se trouve, se perd, s’interroge… Ayant sillonné les continents pour le compte des agences Sygma, Gamma ou Magnum, Salgado a immortalisé les fourmilières humaines des mines d’or du Brésil comme la famine et la guerre au Rwanda. Ici, Wim Wenders, réalisateur-phare des années 1960-70 (dont le goût pour le documentaire s’est affirmé depuis ‘Buena Vista Social Club’ en 1999), admirateur de Salgado, s’entretient avec le photographe selon un dispositif assez ingénieux, repris du ‘Mystère Picasso’ d’Henri-Georges Clouzot : alors que Salgado revoit son travail et le commente, la caméra le fixe comme « à travers » ses photographies, de telle sorte que Wenders réussit plutôt à évacuer la lourdeur d’un entretien trop classique, tout en nous mettant directement face au regard, à la fois pénétré, touchant et parfois inquiet du photoreporter.

Surtout, l’évolution de Salgado se voit retranscrite à travers le temps, notamment grâce à la collaboration du réalisateur allemand et du fils du photographe, Juliano Ribeiro Salgado, documentariste et coréalisateur du film. Ayant suivi son père lors de ses expéditions autour du monde pour son projet ‘Genesis’, Juliano Ribeiro Salgado livre en effet quelques séquences assez inouïes des derniers bouts du monde, et du face-à-face de son père avec la nature. Or, le montage du ‘Sel de la Terre’, qui alterne ainsi entretiens avec Salgado, présentation de ses photographies et séquences documentaires in situ, parvient à trouver une cohérence paradoxale grâce à cette hétérogénéité de matériaux. Celle-ci nous permet en effet de comprendre l’itinéraire humain de Salgado, héros du photojournalisme dénonciateur devenu dépressif par overdose de misère, qui dut sa résurrection à son amour de la Terre, de la vie humaine, mais aussi l'existence animale ou végétale. Enfin, à travers son rapport à la famille et à la transmission (qu’on doit ici en grande partie à la rencontre entre les Salgado père et fils), ‘Le Sel de la Terre’ parvient à esquisser du photographe un portrait chaleureux, à la fois intime et tendu vers l'universel.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Date de sortie
vendredi 17 juillet 2015
Durée
110 mins

Crédits

Réalisateur
Juliano Ribeiro Salgado, Wim Wenders
Scénariste
Juliano Ribeiro Salgado, Wim Wenders
Vous aimerez aussi