Les Parapluies de Cherbourg

Cinéma, Drame
5 sur 5 étoiles
Les Parapluies de Cherbourg
Les Parapluies de Cherbourg

Time Out dit

5 sur 5 étoiles

On aurait vite fait de classer Jacques Demy dans la catégorie « réalisateur de comédies musicales », or il n'en est rien. Demy fait... du Demy ! Musical, oui, mais pas musical à l'américaine, bien que le cinéaste avoue qu'il ait été grandement inspiré par l'âge d'or de la comédie musicale d'outre-Atlantique. Les couleurs vives de ses images, et les phrases chantées, auraient vite fait d'induire en erreur : Les Parapluies de Cherbourg n'est pas un film léger. Si l'extraordinaire musique de Michel Legrand porte l'œuvre, comme un filet d'eau clair ininterrompu, le scénario traite de la guerre d'Algérie et d'amour perdu, de cœur brisé et de destin tragique, le tout avec une fausse superficialité qui en renforce plutôt l'émotion et la profondeur. On en ressort en chantant, certes, mais mouchoir à la main ! Palme d'Or à Cannes en 1964, triomphe en salles et nomination à l'Oscar du meilleur film étranger, du meilleur scénario, de la meilleure chanson et de la meilleure bande originale, Les Parapluies de Cherbourg fut aussi le film qui révéla Catherine Deneuve. Pour l'actrice, Demy fut « le premier véritable cinéaste » qu'elle ait rencontré. Dans son genre, en France, il est aussi le seul.

 

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits