Nos futurs

Cinéma, Comédie
3 sur 5 étoiles
Nos futurs

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Yann, trentenaire friqué et paumé incarné par Pierre Rochefort, sent que la vie se dérobe sous ses pieds malgré l’amour de sa charmante épouse (Mélanie Bernier) et le lien fort qu’il entretient avec sa mère (Zabou Breitman). Au lendemain d’un désastreux anniversaire, il décide de reprendre contact avec Thomas (Pio Marmaï), son grand pote de collège, perdu de vue des années auparavant. Autour d’une mousse, le pudique Yann et Thomas, le grand gamin, décident d’organiser la soirée de tous les possibles en réunissant leurs amis d’enfance. Comme « à l’époque » où « tout allait bien ». Evidemment, ce ne sera pas si simple.

Au début du film on se dit  « tiens, un Rochefort dans un film de potes » ? Va-t-il nous tromper en faisant son propre « Eléphant » comme son noble cavalier de père ? D’ailleurs, le personnage de Pierre Rochefort n’est pas sans évoquer l’Etienne Dorsay d’Yves Robert. Un anti-héros plutôt élégant, grand homme cérébral, un peu en retrait de sa propre vie. A sa droite c’est sans surprise que Pio Marmaï incarne le fameux copain déconneur, typique du buddy-movie, endossant sans difficulté le blouson en jean du mec débordant d’énergie, un peu poivrot sur les bords (il aime trimballer sa bouteille de piquette Le Clos du Cigalou) et roi de la gaffe Pio Marmaï en est à son troisième film avec Rémi Bezançon du coup, il s’amuse, voltige, joue avec les dialogues et arrive à donner une jolie chair à son personnage. On regrette juste que l’acteur use souvent des mêmes mimiques, souvent.

Aussi Pierre Rochefort lui vole-t-il la vedette : l’acteur émeut par son physique, grâce à cette singulière tristesse dans le regard qui tranche avec les acteurs tonitruants. Chez lui, on sent que ça ne va pas, que le film ne va pas s’en tenir à la simple organisation de cette fête promet la bande-annonce…Et effectivement, Rémi Bezançon nous emmène peu à peu sur un terrain plus subtil qu’on ne le croit. Le film évoque l’encombrement du souvenir, celui qui nous envahit et qui nous englue dans le présent, sans pouvoir avancer. Qui hante au point de vouloir tout changer, tout bouleverser. 

On ressort néanmoins un peu partagé, entre un film d'amis à la française, vu et revu, et une étincelle cinématographique. Rémi Bezançon offre avec « Nos Futurs » quelque chose d’assez adroit et bienveillant sur l’amitié, les liens familiaux. Pierre et Pio restent le Yin et le Yang de cette comédie à acteurs. Qui prouve avant tout que c’est avec les bons potes qu’on fait les meilleures marmelades.

 

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits

Vous aimerez aussi