Avengers : l'ère d'Ultron

Cinéma, Action & aventure
Recommandé
3 sur 5 étoiles
Avengers : l'ère d'Ultron

Time Out dit

3 sur 5 étoiles

Le premier ‘Avengers’ de Joss Whedon offrait aux films Marvel une fin épique, rassemblant les divers personnages de la franchise en une conclusion vibrante et satisfaisante. Ce deuxième volet, ‘L’Ere d’Ultron’, livre pour sa part une histoire convaincante, mais sans jamais changer les règles du jeu – et en profite surtout pour jeter les bases d’une prochaine épopée en deux parties : ‘Infinity War’, prévue pour mai 2018 et mai 2019.

Si l’on pouvait attendre du scénario une compilation de twists, avec des cristaux magiques et des demi-dieux aux apartés psychologisants, l’intrigue reste tout de même assez banale, tournant principalement autour des thèmes des ambitions démesurées et d’une technologie futuriste ultra-performante. Lorsque Tony Stark (Robert Downey Jr.) et Bruce Banner (Mark Ruffalo) combinent leurs génies pour créer Ultron, l’intelligence artificielle la plus efficace au monde, ils ne pensent évidemment pas aux conséquences. Car il ne faut pas longtemps avant qu’Ultron (avec la voix de James Spader) lève une armée entière de robots avec la ferme intention d’anéantir la population sur Terre – à commencer, bien sûr, par les nobles Avengers.

Whedon a révélé que le premier montage de son film durait au moins trois heures. Et cela se voit : ‘L’Ere d’Ultron’ paraît en effet étouffé, fonçant d’une explosion à l’autre, laissant certaines idées avortées et les motivations de ses personnages incertaines. Alors que l’apparition de nouveaux super-héros comme Quicksilver (Aaron Taylor-Johnson) ou la brumeuse Scarlet Witch (Elizabeth Olsen) pourrait exciter les fans de comics, leur présence encombre surtout l’horizon des premiers rôles comme Thor (Chris Hemsworth) ou Captain America (Chris Evans), qui se retrouvent paradoxalement relégués au second plan.

Au fond, ‘Avengers : L’Ere d’Ultron’ reste un film de Joss Whedon, avec tout ce qu’il faut de pathos, de scènes d’action interminables et de coups d’éclat attendus (une scène particulièrement comique, concernant le marteau de Thor, vaut par ailleurs presque à elle seule le prix de sa place de cinéma). Seulement, on se demande finalement si ces multiples suites à rallonge ne risquent pas de lasser un public déjà largement guetté par l’overdose de super-héros.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Noté
12A
Date de sortie
vendredi 24 avril 2015
Durée
141 mins

Crédits

Vous aimerez aussi