Computer Chess

Cinéma, Comédie
Recommandé
4 sur 5 étoiles
Computer Chess

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Une ironique et bienveillante archéologie du geek : voilà comment on pourrait résumer ce ‘Computer Chess’ drôle, ludique et malin. A l’aube des années 1980, plusieurs équipes de programmeurs se retrouvent dans un hôtel de luxe, autour d’un tournoi d’échecs où leurs ordinateurs s’affrontent. Cheveux gras, lunettes épaisses, moustaches à la Tom Selleck et soirées codage : on s’y croirait ! Filmé à la manière d’un reportage d’époque (noir et blanc, caméra analogique, incrustations primitives de textes à l’écran…), le film d’Andrew Bujalski, 36 ans, ressemble ainsi à une plongée immersive dans la préhistoire de l’informatique et de l’intelligence artificielle. Original, pince-sans-rire et décalé, le thème de ‘Computer Chess’ suffit d’ailleurs à le rendre immédiatement sympathique.

Oui, bon, d’accord, il y a quand même plus sexy qu’une soirée entre informaticiens, vous direz-vous sans doute. Certes. Heureusement, Andrew Bujalski n’hésite pas à faire sortir son film des clous et ses personnages de leur histoire principale, que ce soit à travers les pérégrinations d’un programmeur zonant d’une chambre d’hôtel à une autre (en piquant de la drogue au passage), ou la présence dans le même hôtel d’un groupe de méditation transcendantale vaguement néo-hippie – avec une tendance latente assez affirmée pour la sexualité de groupe. Largement improvisé (le script d’origine ne faisant qu’une huitaine de pages), ‘Computer Chess’ ressemble ainsi à une jolie fantaisie rétro-futuriste, légère et facétieuse – qui, d’une certaine façon, n’est pas sans faire écho au récent ‘Her’ de Spike Jonze, notamment pour les questions qu’il soulève, avec humour, vis-à-vis de l’intelligence artificielle. A la fois inattendu et complètement dans l’air du temps (au moins depuis l’émergence de la figure du geek type ‘Big Bang Theory’ dans la culture populaire), ‘Computer Chess’ réussit à mêler l’excentrique au pathétique, le ridicule à l’héroïsme, le vintage à la technologie. Un film humble, intelligent et fin, qui ne manquera pas de ravir tous les aficionados de Sheldon Cooper. Mais pas qu'eux.

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Noté
15
Date de sortie
vendredi 22 novembre 2013
Durée
91 mins

Crédits

Réalisateur
Andrew Bujalski
Scénariste
Andrew Bujalski
Acteurs
Wiley Wiggins
Gerald Peary
Patrick Riester
Vous aimerez aussi