Recevez Time Out dans votre boite mail

The Revenant

  • Cinéma
  • 4 sur 5 étoiles
The Revenant
Publicité

Time Out dit

4 sur 5 étoiles

Après avoir été copieusement mis en pièces par un grizzly, Leonardo DiCaprio se voit laissé pour mort dans les montagnes Rocheuses par son équipe de trappeurs – en particulier par un fieffé salopard interprété par le polymorphe Tom Hardy. Seulement, plus balèze qu’on ne l’imagine, le Leo va repartir pour une abrupte traversée des grands espaces neigeux du nord extrême de l’Amérique, en quête de vengeance. En on vous prévient tout de suite, ça va saigner.

Survival typique, ‘The Revenant’ rappellera sans doute aux amateurs du genre l’excellent ‘Essential Killing’ (2010) de Jerzy Skolimowski, magnifique chasse à l’homme qui voyait déjà Vincent Gallo galérer, barbu et solitaire, à travers la neige. Disons que l’idée de base est fondamentalement la même. Pourtant, là où l’œuvre du Polonais apparaissait âpre, épurée au possible, sèche comme une trique, Alejandro González Iñárritu opte ici pour une réalisation qui doit beaucoup à son précédent film, 'Birdman' : une caméra tourbillonnante, de longs plans séquences d’une maîtrise incroyable – mais qui ne manque pas de prendre le risque d’étouffer le spectateur sous ses artifices.

De même, on peut dire que si DiCaprio ne chope pas un Oscar avec ce rôle, c’est que le garçon a vraiment la poisse, vu ce qu’il donne de lui-même. Omniprésent, l’acteur ne se ménage franchement pas. Toutefois, passons sur les difficultés, déjà fameuses, de ce tournage (physiquement éprouvant, financièrement vertigineux…) et sur l’indéniable performance de son interprète principal, pour en arriver à la situation particulière d’un film comme ‘The Revenant’, mêlant ambition d’auteur et grand spectacle, audace scénaristique et volonté d’en mettre plein les mirettes. Un peu comme 'Birdman', déjà, dans un autre registre.

Autrement dit, on se demande parfois si ‘The Revenant’ n’a pas un peu le cul entre deux chaises. Et cela ne manquera pas d’en laisser certains – disons, les amateurs de Skolimowski – plus ou moins perplexes devant la machine hollywoodienne à laquelle on a ici affaire. Mais une fois accepté le style passablement grandiloquent d’Iñárritu, ‘The Revenant’ prend par moments des airs de classique immédiat : tour à tour choquant (limite gore) et contemplatif, tendu et onirique. Débordant d’ambitions et de moyens (ce qui, paradoxalement, le limite), le long métrage n’en reste pas moins un film authentiquement puissant. Pas nécessairement plaisant... mais tout de même à voir.

Lire aussi notre interview de Leonardo DiCaprio.

Écrit par
Alexandre Prouvèze

Détails de la sortie

  • Date de sortie:vendredi 15 janvier 2016
  • Durée:156 mins

Crédits

  • Réalisateur:Alejandro González Iñárritu
  • Scénariste:Alejandro González Iñárritu, Mark L. Smith
  • Acteurs:
    • Tom Hardy
    • Leonardo DiCaprio
    • Will Poulter
Publicité
Vous aimerez aussi