Un chant d'amour

Cinéma, Drame
Un chant d'amour

Time Out dit

Jean Genet avait déjà été exclu de la Légion étrangère pour indécence, avait voyagé en Europe en alternant vol et prostitution, et s’était forgé une imposante réputation littéraire avant de réaliser clandestinement ce court métrage silencieux de 26 minutes en 1950. C'est une puissante combinaison de brutalité et de poésie, au fur et à mesure que des prisonniers se tordent sous l'œil lubrique d'un garde, rêvant des rencontres à la fois métaphoriques et sensuelles.

En 1966, un tribunal californien décidé d’interdire «Un Chant d'Amour», en le qualifiant de «pornographie bon marché, censée promouvoir l'homosexualité, la perversion et les pratiques sexuelles morbides». Inutile de dire qu'il devint fissa une sensation underground (qu’on peut retrouver aujourd’hui sur Youtube), et une pierre de touche essentielle pour de futurs cinéastes comme Kenneth Anger, Rainer Werner Fassbinder et Todd Haynes.

A noter que ce film fait partie de notre collection des meilleurs films d'amour de l'histoire du cinéma : à découvrir ici.

Par La Rédaction

Publié :

Infos

Détails de la sortie

Crédits