Recevez Time Out dans votre boite mail

Les Apothicaires
© Les Apothicaires

Les meilleurs restaurants à dévorer à Lyon

Vous cherchez ce qui se fait de mieux en resto à Lyon ? Voici nos établissements préférés pour se régaler chez les Gones !

https://d32dbz94xv1iru.cloudfront.net/customer_photos/4f9aa895-b787-449f-b3b9-f8e299bed18e.jpg
Écrit par
Houssine Bouchama
et
Antoine Besse
Publicité

Lyon, berceau d’une impériale gastronomie bourgeoise, s'émancipe doucement de la sauce nantua et du tablier de sapeur. La nouvelle génération de chef(fe)s n’hésite plus à mixer les influences, twister les recettes, déglinguer la déco… et c’est ça qui est bon ! Attention, il ne s’agit pas de bazarder l’héritage de Paul Bocuse, inamovible figure tutélaire des fourneaux lyonnais, mais plutôt de se le réapproprier pour mieux le faire perdurer. Le respect du produit, le sourcing implacable, le sérieux du travail au service d’assiettes zieutant vers de nouveaux horizons... La capitale des Gaules reste la capitale des goûts! La preuve.

Nos restaurants préférés à Lyon :

La Bijouterie
La Bijouterie

La Bijouterie

Dans cet antre du cool lyonnais, Arnaud Laverdin (également aux manettes du génial Sapnà) règne en maître incontesté et incontestable du tiéquar. Dans sa Bijouterie bien sapée (murs grattés, banquettes en cuir et maxi-tableau d’art contemporain), le chef balance sur fond de house music une popote asie-mutée qui rocke grave ! Lors de notre passage, dans une formule déj à 27 €, on l’a joué tapas en bande avec des plats d’humeur tapageuse. Au hasard : cette démente et explosive volaille karaage et mayonnaise saupoudrée de poudre de harissa ; ces déjà mythiques dim sum légumes, sweet chilli sauce et basilic thaï ; ou encore ces wonton frits et hareng fumé relevés par une caliente sauce au kimchi. Vous en voulez plus ? Le soir, le resto mute en gastronomique avec un menu découverte en cinq temps à 45 €. Avec, encore et toujours, le même mood : un service détendu, une cuisine qui pousse à fond le curseur de l’originalité et une carte des vins tendance nature qui bourlingue entre la France et l’Europe. En bref, un énorme coup de cœur !

La Bijouterie - 16, rue Hippolyte-Flandrin, 69001 Lyon.

Les Apothicaires
Les Apothicaires

Les Apothicaires

Avec une réputation qui s’étend jusqu’à Paris et une étoile au guide du pneu, Les Apothicaires était le restaurant qu’on attendait le plus à Lyon. On n’a pas été déçu. Dans une déco designée par Bérengère Mey (banquettes douillettes, tons bleu canard, mobilier en bois clair et imposantes rangées de bibelots), Tabata et Ludovic Mey, ensemble en cuisine comme dans la vie, dégainent un CV impressionnant (de Bocuse à René Redzepi) et balancent une popote voyageuse à quatre mains. Ce soir-là, dans un menu pas cher payé (59 €) en huit temps, les tourtereaux ont transformé façon Midas tout ce qu’ils touchent en or…gasme culinaire ! Au hasard, dans une vertigineuse montée en puissance : très subtils petits pois (croquants), fraises vertes et kombucha verveine ; très esthétique tartare de bar, prunes umeboshi et sauge pétaradant en bouche ; ultra-gourmandes courgettes beurrées, baies fermentées et hollandaise reine-des-prés ; et crousti-fondant ris de veau, concombre grillé, capucine et poivre vert. En finish, tout aussi convaincant ? Vraie panna cotta, cerise et persil à finir le nez dans l’assiette. Et pour faire passer le tout, des vins propres tendance biodynamie avec une belle proposition de cuvées de la région, servis par une équipe tchatcheuse et décomplexée. Le voici, LE gastronomique dépoussiéré de Lyon !

Les Apothicaires - 23, rue de Sèze - 69006 Lyon.

Publicité
Maria
© Maria

Maria

Four à bois Acunto chaud comme le Vésuve, farines italiennes et accréditation de la très sérieuse Associazione verace pizza napoletana… Autant vous dire qu’on ne peut pas faire plus napolitain que cette petite adresse bleu électrique de la Croix-Rousse signée Marion Bohé. Au menu, seulement 6 pizze qui donnent envie de parler avec les mains comme la sanita (tomates San Marzano de Sorrento AOP, fior di latte du Vésuve, grana padano, basilic frais et huile d’olive extra vierge des Pouilles) ou la Vomero tout fromage (mozza fumée, gorgonzola ricotta, grana padano). A accompagner avec une bonne mousse de la Botte.

Maria - 1-3 Rue des Pierres Plantées Lyon 1er

SO6 La Saucissonnerie
© SO6 La Saucissonnerie

SO6 La Saucissonnerie

Et de deux pour Hubert Vergoin ! Après avoir bistronomisé la rue Pailleron avec son désormais légendaire Substrat, le bonhomme installe sa cave à manger sur le trottoir juste en face. Dans son échoppe plus petite que votre studio parisien (étagères de quilles nature, mur bleu canard et quelques tabourets pour manger assis-debout), ça se bouscule au portillon à l’heure de l’apéro ! Au menu ? Du cochon pardi ! Chorizo, courgettes gratinées et petit épeautre (12 €), japonisant jésus cuit, salade sauce tonkatsu et oignons frits (11 €), fondantissime boudin galabart, composé d’oignon, xipister et pommes de terre nouvelles (10 €), et régressif hot-dog, coulis de tomate, basilic et tomme de brebis (8 €)… Et pour faire passer le tout ? Des jajas nature, comme ce gouleyant beaujolais-villages du domaine Leonis (4 €). Au top !

SO6 La Saucissonnerie - 8 rue Pailleron, 69004 Lyon.

Publicité
L'annexe Ravigote
L'annexe ravigote

L'annexe Ravigote

Juste à côté du Ravigote de son mari Xavier, Marie-Laure Radojewski propose dans sa petite cantine propette (mobilier d’école, porcelaines de grand-mère) l’un des meilleurs sandwichs de Lyon. Oui carrément. Douillettement lovées dans un bun brioché maison, de fines tranches de rosbif à l’ail, sauce ravigote et ketchup de betterave... Ou (version veggie), de la courge rôtie, badigeonnée de labneh, pesto de persil et roquette, et topée d'un crumble de graines… Ça vous change la pause déj'! Le sucré ne fait pas de la figuration non plus, avec un riz au lait stratosphérique ou une rassurante tarte choco-cacahuète. Possibilité d’acheter fromages et charcut de compet’.

L'annexe ravigote - 76, rue Mazenod, Lyon 3e

Boleh Lah
© Boleh Lah

Boleh Lah

Après un road trip en Malaisie, Amélie, Caroline et Paul, 78 piges à eux trois (mais toutes leurs dents) ont fait migrer dans la capitale des Gaules la mamak food, cuisine sino-indienne ultra-populaire à Kuala Lumpur. Dans leur cuisine ouverte sous néon pourpre, les trois lascars mettent la rue à l’honneur avec des œuvres de street art sur les murs, du hip-hop US dans les enceintes et une cuisine street foodisante im-pe-ccable ! Pour nous, lors de notre passage, posés sur les tabourets jaunes flashy : un beef rendang (bœuf mijoté dans du lait de coco, citronnelle, gingembre, galanga, curcuma et riz de coco) et un végé Nasi Goreng Tg’s (riz sauté au wok, carotte, chou, pousses de soja/sésame, œuf au plat et piment et poivre de Sarawak pour relever le tout). A accompagner d’un pain feuilleté maison, fromage dégoulinant, à tremper dans sa sauce dhal curry pour un kif optimal ! A boire ? Café Loutsa bio d’Indonésie et teh tarik, thé au lait sucré et mousseux étiré à la malaisienne. Voyage assuré.

Boleh Lah - 11 rue Salomon-Reinach, 69007 Lyon.

Publicité
Sapnà
© Sapnà

Sapnà

C’est l’adresse plus "street" d’Arnaud Laverdin, qui régale déjà son monde avec sa Bijouterie gastronomique, à deux pas de là. Un nom emprunté à l’hindi («le rêve») pour une cuisine de citoyen du monde au taquet. Le midi, mortelle déclinaison de bao burger ouaté (à la poitrine de porc fondante, au poulet sauce XO, à la diot fumée…). Le soir, ça tapasse sévère sous les fresques de Wenc et Invader, avec un menu qui change toutes les semaines pour caser l’inspiration grand large du chef : cordon bleu reblochon/coppa; houmous à la truffe; nachos de hareng fumé… Et des desserts qui déboîtent, signé du pâtissier Rémy Havetz.

Sapnà - 7, rue de la Martinière Lyon 1er

Mamasan
© Mamasan

Mamasan

Ambiance de tripot de Biên Hòa pour cette cantine viet tenue par maman Huong et sa fille Nhung. Le décor rigolo (forêt de fils électrique, néon rouge et affiches du PC) est à l'image de cette cuisine familiale, sincère et réconfortante. A la carte ? De super nems, un bo-bun trop bon (avec lamelles de bœuf venues de la boucherie Bello), un pho de dieu et ce dépaysant pâté en croûte franco-viet… Avec ça on boit quoi? Une Bia Saigon Export comme là-bas bien sûr!

Mamasan - 46, rue Ferrandière, Lyon 2e

Publicité

En mets, fais ce qu'il te plaît

Si vous ne venez pas dans un restaurant pour manger les rideaux, vous allez kiffer vous assoir dans la mini-salle gentiment bordélique du chef Katsumi Ishida. Car côté assiette, cet ancien de chez Robuchon et Ducasse, tombé amoureux de la gastronomie hexagonale, casse la baraque avec ses recettes au millimètre, les pieds dans le terroir et la tête dans les étoiles. Poulet de Bresse sauce foie gras, magret de canard aux cerises, sole sauce homard… La bistronomie au sommet. Carte des vins 100 % nature au diapason.

En mets, fais ce qu'il te plaît - 43, rue Chevreul, Lyon 7e

Kitchen Café
© Kitchen Café

Kitchen Café

Après avoir effectué un choix cornélien (plutôt terrassette au soleil ou intérieur design ultra-lumineux ?), on pose ses fesses chez Kitchen Café pour dévorer le Graal de la pâtisserie suédo-ricaine : brioche cannelle et cardamome, cookie chocolat noir et fève de tonka de compète, et cake marbré (vanille et chocolat) à engloutir avec son p’tit noir. Le midi ? Changement d’ambiance avec un menu déjà cornaqué par Connie Zagora et Laurent Ozan, avec des produits ultra-frais, de saison et franchement généreux dans l’assiette. A l’instar de notre tartare de thon, fèves et citron confit en entrée, ou de notre (moins convaincant) merlu, haricots verts, abricot et crème de riz légèrement fadasse. Le top ? Le sucré : fraîcheur de cerises et sablé basque, flanqué de nougatine et crémeux à la cannelle : miam ! L’aprèm, les free-lances à laptop font durer leur kawa pendant trois plombes… Avec un bar à desserts pour reprendre quelques forces !

Kitchen Café - 34 rue Chevreul, 69007 Lyon.

Publicité
Food Traboule
© Food Traboule

Food Traboule

Après avoir agité le 6e lyonnais avec Les Apothicaires, Tabata et Ludovic Mey, en phase de devenir notre couple préféré depuis Lorie et Garou, dégainent de leur toque un nouveau concept tarabiscoté qui cartonne : un food court planqué dans une bâtisse historique, proposant un very best of de la cuisine made in Lyon ! Dans les faits, les deux tourtereaux ont investi la Tour rose, une illustre bâtisse historique, pour y réunir sur 660 mètres carrés une douzaine de restaurateurs qui partagent avec eux l'envie de s’éclater autour d’une gastronomie décomplexée. Et force est de constater que c’est réussi ! Ce soir-là, lors de notre passage (réservation obligatoire), on en était presque à choper un plateau pour zigzaguer entre les stands et TOUT goûter. Parmi nos incontournables ? Les arancinis poulpe (boulettes de riz panées et frites, poulpe à la tomate et safran, 9 €) du Comptoir des Apothicaires, les efficaces petits pains vapeur servis par trois (chorizo, vinaigrette asiatique, sésame et coriandre, 11 €) signés du maestro Substrat, et les costauds Roll Maine (homard, crevettes, chou blanc mariné, radis pickles, herbes fraîches, mayonnaise, épices Old Bay, 17 €) du stand Lobs… Le best-seller du coin ? Le combo frites de quenelles de brochet et mayo de homard (9,50 €) et kebab d’andouillette et ses légumes de saison (13 €) mitonnés par le bouchon La Meunière. Avec tout ça, n’hésitez pas à marcher ou à rentrer à vélo…

Food Traboule - 22 rue du Bœuf, 69005 Lyon.

Daniel et Denise
© Daniel et Denise

Daniel et Denise

Nappe Vichy, sols en casson et photo des célébrités franchouilles (tiens Line Renaud, tiens Vincent Moscato) : le bouchon du chef Joseph Viola, MOF pas bof fait dans l’ultra tradi immuable (l’adresse existe depuis 1968) et c’est ça qui est bon. Dans les assiettes, du 100 % terroir lyonnais soigneusement sourcé : tête de veau sauce ravigote, volaille de Bresse aux morilles, quenelle de brochet sauce Nantua sans oublier le célèbre pâté en croûte champion du monde 2009 aux 20 ingrédients. Vous êtes végétarien? Il n’y a qu'UN plat pour vous!

Daniel et Denise - 156, rue de Créqui Lyon 3e

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité