Get us in your inbox

Camille Laurens

Camille Laurens

Articles (4)

Les meilleurs festivals de musique du moment à Paris

Les meilleurs festivals de musique du moment à Paris

Après une période d’un mutisme inquiétant, les enceintes ont repris vie et les projets de teuf poussent plus vite que des champi’ à Woodstock. Et sur la route des festivals, Bison Futé annonce une autoroute du kif ! Dans ce dossier – qui évoluera en fonction des annonces –, vous trouverez de la musique électronique mais aussi du rock, du jazz et plein de good vibes… De quoi raver !

9 sports insolites à tester à Paris

9 sports insolites à tester à Paris

Le yoga vous ennuie et la zumba vous irrite ? Vous préféreriez éclater des vagues d'eau plutôt que de jouer à la pétanque au bord du canal ? Comme on vous comprend. Amateurs de sensations fortes ou d'expériences originales, on a trouvé pour vous neuf sports insolites à tester à Paris. Qui a dit qu'on ne pouvait pas surfer sur la Seine ?

Quand le militantisme s’invite en club : 6 collectifs engagés dans la nuit parisienne

Quand le militantisme s’invite en club : 6 collectifs engagés dans la nuit parisienne

Du Loft au Pulp en passant par le Paradise Garage, les clubs ont souvent servi de refuges aux minorités, sexuelles ou ethniques, qui pouvaient y exprimer leur personnalité sans crainte de prendre un regard de travers. Un rôle politique et militant qu’on retrouve beaucoup dans les clubs LGBT. “Ces clubs ont énormément apporté à la lutte contre l’homophobie. Act-Up a fait de ‘Danser=Vivre’ son slogan durant la pandémie de sida. La musique et la nuit sont des acteurs majeurs dans l’éveil des consciences”, estime Patrick Thévenin, journaliste spécialisé dans la nuit et la musique. Les identités méprisées ou en danger le jour sont plus en sécurité la nuit et certains collectifs ont fait de la nuit leur moyen d’expression pour faire passer des messages, qui vont de la défense des droits des LGBTQIA+ à la déstigmatisation de la nudité et du sexe. “La nuit est un catalyseur de combats”, ajoute Patrick Thévenin. “La house n’est pas seulement une musique, c’est un mouvement culturel : ne pas se résigner et montrer que l’on existe pour survivre. Depuis toujours, les clubs accueillent des gens sans considération de genre, d’orientation sexuelle et de couleur. Les safe spaces, ces sanctuaires de minorités, sont nés de la nuit. La nuit cristallise les combats d’hier, d’aujourd’hui et de demain, elle est indispensable.” Alors, quels sont les nouveaux combats de la nuit et par qui sont-ils portés ? Petit tour d’horizon de ces collectifs parisiens conscientisés et engagés.

Les dancefloors où se déhancher en août à Paris

Les dancefloors où se déhancher en août à Paris

Des queues pour obtenir son Saint-Graal verre au bar, des videurs aussi froids que des ventilos à balle sur la piste, des corps qui se perdent au rythme des DJ sets enflammés… Depuis le 9 juillet, la jouissance des retrouvailles est totale ! Discothèques, clubs, bars dansants, open-airs, soirées, boîtes de nuit : appelez ça comme vous voulez, les teufs se multiplient à la vitesse de la lumière. Pour s’en convaincre, il suffit de zieuter son feed Instagram et revoir les infatigables oiseaux de nuit de sortie : une véritable promotion du total look black/ bras en l’air/ yeux dans le vide/ sourires béats… Ça nous avait manqué ! Mais alors où aller en plein mois d’août, quand la capitale se vide et que les bons plans se font plus rares ? Time Out a choisi pour vous les meilleures dancefloors pour noyer son spleen et suer son gin-to. À condition, bien sûr, d’avoir le fameux passe sanitaire dans la poche.