Get us in your inbox

Tania Brimson

Tania Brimson

Articles (19)

9 ateliers d'artistes à découvrir à Paris

9 ateliers d'artistes à découvrir à Paris

A l’étroit dans votre petit studio parisien ? Glissez-vous le temps d’une visite dans la peau d’un artiste de la bohĂšme en visitant les ateliers des plus grandes stars de la peinture et de la sculpture. Baies vitrĂ©es, matos de compĂšte et jardins trop mignons, on s’invite OKLM chez Rodin ou Giacometti, sans mĂȘme avoir Ă  apporter le dessert !

Nos 6 Ɠuvres prĂ©fĂ©rĂ©es Ă  voir au MusĂ©e du Louvre

Nos 6 Ɠuvres prĂ©fĂ©rĂ©es Ă  voir au MusĂ©e du Louvre

Si le Louvre est le plus vaste musĂ©e du monde, il est aussi le plus frĂ©quentĂ© : presque 10 millions de visiteurs chaque annĂ©e ! Il est donc devenu de plus en plus compliquĂ© de bourlinguer dans le musĂ©e sans se taper une horde de perches Ă  selfie et une ambiance collĂ©-serrĂ© façon heure de pointe sur la ligne 13. Un conseil : si vous arrivez Ă  pĂ©nĂ©trer dans ce temple de l’art, foncez directement vers les incontournables, toujours fidĂšles au poste, qui s'exposent du matin au soir. Dans ce dossier regroupant nos Ɠuvres prĂ©fĂ©rĂ©es, nous n'avons croisĂ© ni La Joconde, ni La Victoire de Samothrace, dont il nous paraissait presque superflu de souligner l'Ă©crasante cĂ©lĂ©britĂ©, mais d’autres Ɠuvres qu’on aime tout particuliĂšrement. Et puis l'exercice l'ordonnait : il a fallu faire des choix, guidĂ©s par la curiositĂ© qui nous a parfois poussĂ©s Ă  aller chercher l'inattendu, l'improbable, l'oubliĂ©. Sans plus attendre, dĂ©couvrez nos 6 Ɠuvres prĂ©fĂ©rĂ©es Ă  voir au MusĂ©e du Louvre.

8 pique-niques artistiques en région parisienne

8 pique-niques artistiques en région parisienne

Le monde se divise en deux catĂ©gories : ceux qui pensent que le pique-nique est uniquement une affaire de knackis, de beuverie ou de survie, et ceux qui ont l'intime conviction qu'on peut manger et boire en plein air, tout en se nourrissant l'esprit. En ouvrant cette page, vous ĂȘtes tombĂ© dans la seconde catĂ©gorie. Bienvenue. Et fĂ©licitations. Vous allez bientĂŽt pouvoir vous libĂ©rer des pelouses estivales des Buttes-Chaumont, oĂč vous sirotiez pas plus tard qu'hier du rosĂ© tiĂšde, en regardant le gros orteil de votre voisin faire du pied Ă  votre saucisson. Vous allez bientĂŽt pouvoir briller en sociĂ©tĂ© le lundi matin en expliquant que lors de votre pique-nique dominical, vous, vous ĂȘtes tombĂ© sur une installation d'art moderne en pleine forĂȘt, une pĂ©niche qui hĂ©berge des artistes ou une sculpture monumentale au pays du Roi Soleil. Autrement dit, vous aurez traversĂ© le pĂ©riph' pour prendre un bon bol d'art frais en Essonne, en Seine-Saint-Denis, dans les Yvelines ou dans le Val-de-Marne, au cƓur d'un de ces improbables lieux oĂč l'art contemporain et le patrimoine cohabitent naturellement. Autrement dit, vous aurez le ventre plein mais l'esprit vif. Bref, vous aurez la classe.

Les 50 meilleures galeries d'art de Paris

Les 50 meilleures galeries d'art de Paris

C'est ici que Messieurs François Pinault et Roman Abramovitch croisent Monsieur Tout-le-Monde : toujours en accĂšs libre, souvent truffĂ©es d'Ɠuvres aussi cotĂ©es que dĂ©routantes, les galeries d'art de Paris ont le don d'attirer un public Ă©clectique, composĂ© de nĂ©ophytes Ă©garĂ©s, d'amateurs d'art sans le sou et de collectionneurs richissimes. Essentiellement regroupĂ©s dans le Marais, Ă  Saint-Germain-des-PrĂ©s et du cĂŽtĂ© de Belleville, ces plus ou moins prestigieux supermarchĂ©s pour millionnaires font le bonheur de tous les flĂąneurs, avides de surprises visuelles 100 % gratuites. Time Out a donc relevĂ© ses manches pour vous proposer la crĂšme de la crĂšme des galeries Ă  Paris. Et mĂȘme si la qualitĂ© des propositions et expositions change au grĂ© des artistes et des Ɠuvres, les endroits gardent toujours un peu de leur Ăąme et de leur ligne. Bonne visite !

Quand le repas tourne à l'aigre : les pires scÚnes de dßner au cinéma

Quand le repas tourne à l'aigre : les pires scÚnes de dßner au cinéma

En prĂ©vision des festivitĂ©s de faim d’annĂ©e, et en attendant la rĂ©ouverture des restaurants, Time Out Paris a dĂ©cidĂ© de vous rĂ©galer en vous mitonnant une petite sĂ©lection autour d’un grand classique du cinĂ©ma : les scĂšnes Ă  table. Pour ce faire, on a rĂ©duit le spectre (oui oui, on n’est pas fous) en se limitant aux pires repas
 Ou quand le dĂźner tourne Ă  l’aigre ! Des gueuletons Ă  la casbah ou au restaurant, fastueux ou carrĂ©ment modestes
 Sombres, chelous ou tristement drĂŽles, voici nos prĂ©fĂ©rĂ©s. A streamer jusqu’à la boulimie !

Les meilleurs parcs et jardins Ă  Paris

Les meilleurs parcs et jardins Ă  Paris

C'est qu'on serait presque d'humeur impressionniste en ce moment. Vous savez, cette pĂ©riode oĂč l'on se dit que se balader et musarder en dehors de notre exigu studio aurait quand mĂȘme du bon. Avec forcĂ©ment une grosse prĂ©fĂ©rence pour les coins de verdure. Si l'on ne cesse de mettre en avant le patrimoine vert d'une ville comme Londres, Paris et ses 2 300 hectares de verdure, rĂ©partis entre plus de 400 jardins, parcs, bois et autres squares, se dĂ©fend pas trop mal non plus. Mais il a fallu faire des choix, histoire de ne garder que le nectar des jardins, parcs et assimilĂ©s. Et Ă  Paname, comme aurait pu dire Tonton David, c'est « chacun sa route, chacun son jardin ». Il y en a pour tous les goĂ»ts, les situations et mĂȘme les porte-monnaie – sachant que ces espaces verts sont quasiment tous en accĂšs libre. Dans ce dossier, on retrouvera une tripotĂ©e de squares de quartier oĂč il fait bon se poser sur un banc avec un polar, mais aussi ces grands parcs oĂč l'on va pour pique-niquer et s’enfiler deux trois godets de rosĂ© tiĂšde. Sans oublier les maousses bois situĂ©s Ă  la pĂ©riphĂ©rie de la capitale, oĂč l'on se croirait transporté à la campagne. Alors oui, il y a des quartiers bien plus gĂątĂ©s – on vous voit les jardins cachĂ©s du Marais – et des lieux plus exceptionnels que d'autres – bonjour les sites du jardin botanique – mais dites-vous qu'avec cette sĂ©lection, vous trouverez oĂč que vous soyez un endroit de qualitĂ© pour vous mettre au vert. Il est dĂ©sormais temps de se rouler dans l'her

Les meilleurs passages couverts Ă  Paris

Les meilleurs passages couverts Ă  Paris

Les passages couverts font partie du patrimoine architectural de Paris. CrĂ©Ă©es pour la plupart entre la fin du XVIIIe siĂšcle et le dĂ©but du XIXe, notamment sous la Restauration, ces galeries creusĂ©es dans les immeubles abritaient commerces et restaurants, comme aujourd'hui. Au XIXe siĂšcle, l’actuel quartier des Grands Boulevards se dotait d’un labyrinthe de passages couverts coiffĂ©s de verriĂšres. Ces galeries marchandes, ancĂȘtres du centre commercial, offraient aux promeneurs le luxe simultanĂ© de pouvoir couper Ă  travers la ville, s’abriter de la pluie, faire du lĂšche-vitrine ou leur marchĂ©, se restaurer et (pour quelques-uns de ces messieurs) passer une heure de dĂ©bauche dans les bras d’une dame. Aujourd’hui, ces chemins de traverse sont de vrais joyaux d’architecture – des vitrines historiques ouvertes sur le Vieux Monde, idĂ©ales pour une flĂąnerie au hasard des Ă©choppes. Il est grand temps de se faire un petit tour de Paris en 13 passages couverts.  

25 artworks in Paris to see before you die

25 artworks in Paris to see before you die

If your idea of fun isn’t queuing for hours only to be ushered inside a cattle pen metres away from a glass box with a small woman in it, good news – Paris is overflowing with other masterpieces that every visitor to the city should see. There are so many excellent temporary exhibitions on here at any one time that it’s easy to rush past the extensive permanent collections at the Louvre, Orsay and Pompidou without paying them a second thought. That’s why we thought we’d pay homage to the objectively brilliant (but sometimes underappreciated) artworks that you can see in Paris museums and galleries all year round. These are the 25 best. RECOMMENDED: Full guide to the best things to do in Paris

Les couchers de soleil dans l'art

Les couchers de soleil dans l'art

C'est quand mĂȘme bizarre. Il n'y a peut-ĂȘtre rien de plus beau qu'un coucher de soleil (un vrai, hein, pas cette arnaque de crĂ©puscule parisien). Et en mĂȘme temps, peu de phĂ©nomĂšnes naturels ont Ă©tĂ© reprĂ©sentĂ©s de maniĂšre aussi indigeste par l'imagerie populaire - consultez l'ami Google Images, vous verrez par vous-mĂȘme. Pourtant, avant de devenir un vivier de kitsch dĂ©coratif et ostentatoire, le soleil couchant a Ă©crit certaines des pages les plus inspirĂ©es de l'histoire de l'art. Symbole de l'Ă©ternel retour, de la fin programmĂ©e de quelque chose, de la recherche du sublime, de la petitesse de l'homme face Ă  l'immensitĂ© de l'univers, le sunset a longtemps fascinĂ© les artistes, en particulier les Romantiques et leurs hĂ©ritiers. A tel point que, en mars 2014, le sujet a fait l'objet d'une Ă©tude scientifique grĂ©co-allemande sur le changement climatique, les couleurs employĂ©es par les peintres au fil des siĂšcles permettant de mesurer l'Ă©tendue des transformations atmosphĂ©riques de notre monde. Bref, un sujet vaste comme l'astre du jour, qui continue de briller sur l'art contemporain, tantĂŽt avec ironie, comme s'il n'Ă©tait plus que la caricature de lui-mĂȘme, tantĂŽt avec grĂące, comme s'il incarnait au contraire la promesse d'un rĂ©enchantement. Et du rĂ©enchantement, on en a besoin en cette saison. Bref, Time Out a voulu se pencher sur ce phĂ©nomĂšne artistique, de l'Ăąge romantique jusqu'Ă  nos jours. De quoi en prendre plein la vue !

Le sexe féminin dans l'art

Le sexe féminin dans l'art

Con, fouffe, fente, minou, barbichette, porte cochĂšre, mont de VĂ©nus... Appelez-le comme vous voudrez : l'art, lui, n'a pas attendu le dictionnaire des synonymes pour pousser la porte du jardin des dĂ©lices. Objet d'innombrables fascinations, controverses culturelles et dĂ©bats politiques, l'appareil gĂ©nital fĂ©minin a nourri quelques-unes des obsessions les plus folles de l'histoire de l'art. La preuve en 19 Ɠuvres.

Les meilleures galeries d'art en banlieue

Les meilleures galeries d'art en banlieue

On ne dirait pas comme ça, mais en termes d'art contemporain, la banlieue n'a pas grand-chose Ă  envier au Marais ou Ă  Belleville. Ici, c'est la qualitĂ©, pas la quantitĂ© qui compte. Et si les adresses se font rares, elles prennent (presque) toutes un soin fou Ă  faire venir la crĂšme de la crĂ©ation actuelle de l'autre cĂŽtĂ© du pĂ©riph', pour en faire profiter un public moins gĂątĂ© en offre culturelle. En une vingtaine d'annĂ©es, de la petite ceinture accessible en mĂ©tro jusqu'aux terminus ĂŽ si lointains du RER, les lieux d'art contemporain ont poussĂ© Ă  vitesse grand V, rivalisant d'audace et de qualitĂ©. AprĂšs les centres d'art, sont rĂ©cemment arrivĂ©es quelques galeries privĂ©es (et pas des moindres), bien dĂ©cidĂ©es Ă  ouvrir de petites enseignes excentrĂ©es ou Ă  retaper, au contraire, de grandes friches industrielles pour y loger toutes ces Ɠuvres monumentales qui se sentaient trop Ă  l'Ă©troit entre leurs murs parisiens. De Thaddaeus Ropac-Pantin Ă  Gagosian-Bourget et de la Galleria Continua des Moulins Ă  LumiĂšre des Roses Ă  Montreuil, c'est ici, entre bĂ©ton et campagne, que bourgeonnent certaines des meilleures adresses d'art contemporain d'Ile-de-France. De quoi bousculer quelques bons vieux a priori. RecommandĂ© : Les meilleures galeries Ă  Paris

Les musées gratuits le 1er dimanche du mois à Paris

Les musées gratuits le 1er dimanche du mois à Paris

A vous qui ĂȘtes sans le sou, ce dossier est pour vous. Alors que les prix des expositions tendent Ă  s’envoler, la sacro-sainte gratuitĂ© des musĂ©es le premier dimanche du mois perdure toujours dans bon nombre d’établissements parisiens. S’il est vrai que le Louvre a choisi de l’abandonner au profit de nocturnes le samedi, plusieurs dizaines d’institutions parisiennes dont le Centre Pompidou ou le MusĂ©e d’Orsay jouent encore le jeu. Et si l’attente peut certes ĂȘtre longue et douloureuse, tel est le prix Ă  payer pour ne pas payer.

Listings and reviews (1)

Musée d'Orsay

Musée d'Orsay

In 1973, the MusĂ©e d’Orsay’s days were numbered; they were planning to demolish Victor Laloux’s 1900 former train station and its giant clocks to erect an ultra modern luxury hotel on the banks of the Seine. Fortunately, its history and importance prevailed and the newly redesigned MusĂ©e d'Orsay was unveiled on December 1, 1986. Then in October 2011, the museum reopened its two most important rooms after years of building works. There are rooms dedicated specifically to Courbet and Van Gogh, as does art nouveau, a first for the museum. Even the superb coffee shop/cafĂ© tucked behind the clock (designed by the Campana brothers) is submarine themed, in homage to Jules Verne's Nautilus, and has recently been treated to an invigorating lick of paint. A little reminder of these gargantuan updated collections: they begin where the Louvre’s finish off (around 1848) and continue where the Centre Pompidou’s begins (around 1914). In other words, sixty years of art history - from realism to the Pont-Aven school, from Impressionism to pointillism, which attracts more than 3 million visitors a year and occupies nearly 35,000 m2. The highlights in this glass and metal monster gem include: Courbet’s 'L’Origine du monde' and 'Un enterrement Ă  Ornans,' as well as Millet’s 'Glaneuses' and Corot’s landscapes. See Manet’s bridge between realism and impressionism with 'Le DĂ©jeuner sur l’herbe' and 'Olympia'. Then inhale the fumes of Monet's 'La Gare Saint-Lazare', considered the first Impressionis