Monde icon-chevron-right Montréal icon-chevron-right Voici pourquoi le poulet portugais est une classique montréalaise
Actualités / Dans nos Assiettes

Voici pourquoi le poulet portugais est une classique montréalaise

Romados, Time Out Market Montréal
Photograph: Jaclyn Rivas

Le poulet de rôtisserie a une longue histoire au Québec : poulets entiers à emporter de l’épicerie, restaurants de quartiers spécialisés et les franchises St-Hubert qui se trouvent à presque toutes les sorties d’autoroute dans la province. La volaille rôtie et la sauce « barbecue » québécoises (c’est-à-dire de la sauce brune) évoquent des souvenirs d’enfance pour ceux qui ont grandi ici. Ce n’est donc pas surprenant que le poulet portugais soit devenu un plat aussi intégral à la scène culinaire de Montréal que la poutine, les bagels, les hotdogs steamés et le smoked meat.

Des milliers d’immigrants portugais sont arrivés au Canada à partir des années 1950s, et à Montréal, ils habitaient principalement au Petit Portugal, qui longeait le boulevard Saint-Laurent entre l’avenue des Pins et la rue Marie-Anne. Comme beaucoup de nouveaux arrivants, de nombreux Portugais ont choisi d’ouvrir des restaurants. En plus des Pasteis de natas et les sandwichs bifana, ces restaurants servait du poulet portugais, en sandwich ou seul, mariné dans un mélange de sauce piquante piri piri et de la graisse de poulet, rôti et grillé sur charbon.

Ce qui était au début une spécialité du quartier portugais s’est répandu à travers la ville, en suivant la population portugaise et l’appétit croissant des Montréalais pour le piri piri. S’il y a un établissement qui a fait le plus pour faire connaitre le poulet portugais auprès des Montréalais, c’est Romados. Leur restaurant au coin de Rachel et de Bullion est bien connu pour ces fils d’attentes qui font le tour du coin de rue. C’est fréquemment classé tout près du fameux Schwartz sur les listes restaurants incontournables de Montréal. En plus de leur célèbre poulet, la poutine au poulet de Romados est devenue un préféré des adeptes — la sauce piri piri et le poulet croustillant s’allient parfaitement avec les frites coupées à la main et le fromage en grains.

Pour la première fois, vous pourriez vous procurer le poulet, la poutine et les natas de Romados au cœur du centre-ville au Time Out Market Montréal. C’est une grande nouvelle pour les travailleurs de bureau, les amateurs de magasinage et les touristes.

Time Out Market Montréal ouvre ses portes le 14 novembre, à l’intérieur du Centre Eaton de Montréal (705 rue Sainte-Catherine Ouest, niveau 1). Heures d’ouverture : lundi au mercredi, 8 h à 21 h ; jeudi et vendredi, 8 h à minuit ; samedi, 9 h à minuit ; dimanche, 9 h à 21 h.

Advertising
Advertising