Recevez Time Out dans votre boite mail

Pubjelly
Photograph: Pubjelly / @Pubjelly / Instagram

Huîtres, pizzas al taglio avec du bacon de Wagyu ou du caviar, et plus : Voici le PubJelly

Le petit frère décomplexé du Jellyfish Crudo+Chabon dans le Vieux-Montréal : A venir la première semaine de novembre.

Écrit par
Tommy Dion
Publicité

Ce n’est qu’une intuition, mais forte chance que l’arrivée du petit frère de l’éclatant et du rayonnant restaurant Jellyfish ne passera pas inaperçu — on s’est dit que ça doit être de famille. Parce qu’avec le Pubjelly, le chef Mathieu Masson-Duceppe, aux côtés de ses partenaires Francis Rodrigue, Charles Mary et Roberto Pesut, prépare quelque chose d’à la fois attrayant et… Délicieux.

Ce nouveau terrain de jeu pour le quatuor ne sera néanmoins pas sur un terrain inconnu, puisque le Pubjelly s’installe à la porte d’à côté, soit dans l’ancien Pizzaiolle. Si un nouveau projet dans le but d’exprimer une autre facette du Jellyfish est dans les airs depuis quelques années, le concept n’est pas tout à fait le même que Mathieu et ses partenaires envisageaient quelques mois avant la pandémie. « Lorsque la COVID a frappé, nous avions un local et étions prêts à débuter les rénovations », précise Mathieu. « Ç’a été une grande déception : nous avions tellement hâte de dévoiler une nouvelle facette et une autre identité du Jellyfish ». Mais, après coup, Mathieu se dit bien heureux de la suite des choses, car en plus d’avoir maturé son projet, il a mis la main sur la clé de la porte d’à côté.

View this post on Instagram

A post shared by Pubjelly (@pubjelly)

Avec le Pubjelly, ces entrepreneurs souhaitent en quelque sorte compléter l’offre du Jellyfish en rendant l’endroit plus accessible, abordable, décontracté, convivial et surtout, sans complexe. « L’expérience sera basée sur les émotions, les sourires, les petits bonheurs, le moment présent. Un apéro improvisé composé d’huîtres et d’une bouteille de vin avec les collègues de travail sera aussi bienvenu qu’une longue soirée à commander l’entièreté du menu », rétorque Mathieu.

View this post on Instagram

A post shared by Pubjelly (@pubjelly)

Le menu sera divisé en quatre sections - huîtres, légumes, avocat et farine – et comprendra une quinzaine de plats, additionné de quelques créations du moment. En discutant, on comprend rapidement que la signature du chef sera présente dans l’entièreté du menu. Une huître cuite à la moelle, miso et yuzu, une section avocat qui se voudra « fancy » et « artsy », des légumes de la ferme biointensive Jardin St-Laurent apprêtés de manière gourmande et excentrique, pour terminer avec quelques pizzas de type romaine al taglio toute sauf traditionnelle. Ces créations pourront aussi bien accompagner une bouteille de vin nature qu’une bière de microbrasserie québécoise.

View this post on Instagram

A post shared by Pubjelly (@pubjelly)

À quand la première bouchée de la pizza carbonara au bacon de Wagyu ? Tout semble indiquer dès la première semaine de novembre. Si pour les premières semaines on pourra goûter la médecine du Pubjelly uniquement le soir, les lunchs du midi suivront bien rapidement, tout comme les brunchs du weekend.

Avis aux amateurs de caviar : une pizza à 200$ vous attend !

L'ouverture douce de Pubjelly est prévue pour la première semaine de novembre. au 600, rue Marguerite-D'Youville dans le Vieux-Montréal.

Plus de Love Local

    À la une

      Publicité