Recevez Time Out dans votre boite mail

Kefi
Photograph: Courtesy Ikanos

Ikanos ajoute une taverne grecque et des sushis à son offre à emporter et à livrer

Ikanos, Kefi, Yuno : trois entités, une cuisine, un chef et son équipe.

Par Tommy Dion
Publicité

« Vaut mieux se préparer au pire, car je ne serais pas surpris que le gouvernement prolonge la fermeture des salles à manger de restaurants ». Voici l’une des premières phrases que Constant Mentzas, chef du réputé restaurant de poisson et fruits de mer Ikanos, a confié à Time Out Montréal lors d’une récente conversation téléphonique.

View this post on Instagram

A post shared by Restaurant Ikanos (@ikanos_mtl) on

Peut-être que c’est l’expérience du chef Mentzas qui parle, mais une chose est certaine, c’est que s’il a raison – ou non, lui et son équipe doivent être fières de leur nouvelle offre à emporter, qui vraisemblablement, est là pour rester. « Même s’ils décident de rouvrir les salles à manger à la fin du mois, je doute que toute la ville sorte au restaurant du jour au lendemain. J’ai préféré prendre mon temps, analyser la situation, bien faire les choses et lancer une nouvelle plateforme avec laquelle moi et mon équipe allons être à l’aise de travailler à court, moyen et long terme », précise le chef. En effet, la COVID-19 aura changé la face de la restauration au Québec et le service à emporter et à livrer est plus que nécessaire pour survivre.

Donc, cette nouvelle plateforme regroupe trois entités sous le même nom — ou plutôt sous le même chef, Constant. Le premier volet est nul autre le restaurant Ikanos, où l’on peut commander l’une des meilleures pieuvres grillées de la ville, Loup de mer ou Dorage Royale entier cuit au four Josper, ainsi que plusieurs plats crus incluant thon, saumon et huîtres.

Loup de mer
Photograph: Matthieu Lambert

Le second, appelé Kefi – taverne grecque, se veut un peu un retour aux sources pour le chef aux racines grecques. On y retrouve la recette familiale du spanakopita, un féta saganaki, plusieurs sauces traditionnelles qui font différent du hummus, souvlaki et pita de poulet, d’espadon, de porc, de calamars et un autre végétarien. Avec une salade grecque en accompagnement, et il y a de quoi ensoleiller un automne maussade. 

Kéfi
Photograph: © Le Cuisinomane

Enfin, la troisième entité, appelée Yuno (signifiant Ikanos en japonais), offrira, vous l’aurez deviné, des sushis. « Nous travaillons avec des ingrédients qui nous parlent davantage », mentionne chef Mentzas. « Au niveau des sauces, par exemple, nous avons un ponzu à la pomegrenade, un tonkatsu aux figues... L’idée est de demeurer dans la simplicité et l’épuration, mais avec une petite “twist”. […] au bout de la ligne, les gens vont manger des sushis », précise-t-il.

Yuno
Photograph: Courtesy Ikanos

Les menus à emporter et en livraison de Ikanos, Kefi et Yuno sont disponibles sur le site web du restaurant Ikanos, sous l’onglet « Livraison et cueillette ». Du mardi au vendredi midi et du mardi au dimanche soir.

Lisez plus

- Le chef Hakim Chajar lance Rubie’s, un poulet frit à son image

- Un gardien de but de la LNH s’invite chez Automne Boulangerie

- The Rolling Pop-up, première boutique mobile de plantes alliant botanique et gastronomie

- 30 000 structures et 15 millions de lumières vous attendent à Illumi

- Au fromage ou pizzaghetti ? Une nouvelle vague pizza déferle sur Montréal

À la une

    Publicité