Recevez Time Out dans votre boite mail

Gaspésie Quebec
Photograph: Shutterstock

Sortez de la ville et admirez les plus belles routes panoramiques du Québec, à partir de Montréal

À partir de Montréal, découvrez les montagnes, les plages, les vignobles, les vergers et plus encore sur ces plus belles routes panoramiques du Québec

JP Karwacki
Écrit par
JP Karwacki
et
Tommy Dion
Publicité

De spacieuses et interminables terres agricoles jusqu’aux routes vallonnées autour du Bouclier canadien, il y a définitivement moyen de s’évader et d’en voir de toutes les couleurs sur nos belles routes panoramiques, qui rendent certainement nos provinces voisines bien jalouses. Ces routes font d’ailleurs partie des meilleures escapades le temps d’un week-end et excursions d’une journée au départ de Montréal et devraient tous et chacun faire partie de vos road trip annuels ! Ça, c’est sans compter les innombrables randonnées près de Montréal, les visites de vignobles sur la Route des vins de Brome-Missisquoi ou encore la route des cidres en Montérégie.

Oubliez les nids-de-poule, les embouteillages et les constructions sans fin de la ville... C’est le temps de faire le plein d’essence et de découvrir les plus belles routes du Québec !

RECOMMANDÉ : Le guide complet de quoi faire à Montréal

Voici quelques-unes des plus belles routes à découvrir, à partir de Montréal

Le Chemin du Roy
Photograph: Chemin du Roy / lecheminduroy.com

1. Le Chemin du Roy

Peu de routes du côté nord du fleuve Saint-Laurent sont aussi captivantes sur le plan historique que celle-ci. Oubliez l’autoroute 40 et (re)découvrez la route 138, cette dernière construite pour relier les deux plus grandes colonies de la Nouvelle-France : Montréal et Québec. Commençant sur les vieux pavés du Vieux-Montréal et se terminant sur ceux du Vieux-Québec, il vous sera aussi possible de visiter beaucoup de sites patrimoniaux sur le chemin, dont le Musée POP et l’ancienne prison de Trois-Rivières. Lorsque la saison le permet, on en profite pour aller à la rencontre de nos producteurs et artisans, allant du fromager jusqu’au vigneron. Si vous décidez de partir l’hiver, pourquoi ne pas faire une session de pêche sur glace, pour ensuite terminer la route à l’Hôtel de Glace dans la capitale ?

284 kilomètres, 1 à 2 jours

Montagnes et lacs du Bouclier canadien
Photograph: Alice Triquet

2. Montagnes et lacs du Bouclier canadien

Pour beaucoup de Montréalais, se diriger vers le nord de la ville signifie automatiquement des escapades au Mont-Tremblant et les environs. Mais, saviez-vous qu’un virage vers l’ouest après avoir quitté la région métropolitaine de Montréal vous emmène dans les forêts, les lacs et les montagnes des Laurentides ? Cet itinéraire est d’ailleurs l’une des favorites du journaliste automobile Jim Leggett’s, qui comprend un détour vers la ville de Saint-Donat-de-Montcalm (parfait pour une pause casse-croûte), avec une sortie optionnelle vers le Parc national du Mont-Tremblant. La route est belle et tout sauf ennuyante, mais faite gaffe ; gardez les yeux sur la route !

364 kilomètres, 5 heures

Publicité
Comté de Prince Edward via la promenade des Mille-Îles
Photograph: Prince Edward County Tourism / prince-edward-county.com

3. Comté de Prince Edward via la promenade des Mille-Îles

Le comté de Prince Edward, situé au nord du Lac Ontario, offre une escapade estivale d’une journée parfaite. Si l’autoroute 401 s’y rend directement, pourquoi ne pas emprunter les routes secondaires qui vous feront découvrir les terres agricoles vallonnées, des paisibles lacs, des paysages boisés et des lieux historiques comme le Upper Canada Village ? Mieux encore : ce chemin vous emmène sur la promenade des Mille-Îles, considérée comme l’une des plus belles routes panoramiques à proximité de la ville. Une fois arrivé à Prince Edward, en suivant les routes 13, 7 ou 12 de la ville, vous vous dirigerez directement vers les plages de sable pour vous détendre et casser la croûte, avec de délicieux produits que vous aurez achetés dans l’un des 40 vignobles de la région, une brasserie artisanale ou les nombreux marchés fermiers.

386 kilomètres, 6 heures

La route des vins de Brome-Missisquoi
Photograph: Jean-François Bergeron

4. La route des vins de Brome-Missisquoi

La route des vins de Brome-Missisquoi, c’est quatre différents circuits combinant plus de 20 vignobles, une douzaine de restaurants, mais surtout l’occasion d’aller à la rencontre de ces artisans et de renflouer sa collection de bon jus québécois – la plupart non disponible à la SAQ. Le meilleur moment pour profiter pleinement de ces routes est du 24 juin jusqu’à la mi-octobre, avec une préférence vers la mi-septembre pour profiter des belles couleurs de l’automne. Nous recommandons de prendre « La Balade » après avoir emprunté l’autoroute 10 de Montréal, qui se termine à Freighlighsburg, là où le cidre de glace est né. Si le temps le permet, une petite balade sur le Mont Sutton est toujours très agréable, sinon, le Lac Brome est un très beau chemin de retour. C’est d’ailleurs à cet endroit que l’on retrouve la boutique du fameux canard du Lac Brome, question de faire le plein de rillettes, de magrets et de cuisses confites.

110 à 138 kilomètres, 1 à 2 jours

Publicité
La Route des cidres de la Montérégie
Photograph: Tourisme Montérégie

5. La Route des cidres de la Montérégie

Difficile de prendre une route plus apaisante que celle qui mène à la vallée de la rivière Richelieu et du lieu historique national de Chambly. Cette région est particulièrement riche en terres agricoles, allant des vergers jusqu’aux vignobles, sans oublier les nombreuses érablières. L’itinéraire se distinguant le plus est certainement la Route des cidres, débutant à Rougemont au large de la route 112, jusqu’au long de la frontière canado-américaine, à Hemmingford. Cidre de glace, cidre mousseux, moût de pomme et le brandy peuvent être dégusté et acheté en cours de route, directement aux cidreries. Baladez-vous jusqu’au soleil couchant, de manière à ce que votre retour soit tout aussi relaxant que l’allée.

242 kilomètres, 4,5 heures

Le circuit des Cantons-de-l’Est jusqu’à Rawdon
Photograph: @calsnape / Instagram

6. Le circuit des Cantons-de-l’Est jusqu’à Rawdon

C’est le deuxième trajet le plus long que nous vous proposons, mais qui vaut définitivement la peine. De Montréal, allez en direction Mont-Mégantic. Vous serez récompensé par une route panoramique à travers les Cantons-de-l’Est, comprenant Magog et le parc national du Mont-Orford. Ensuite, direction nord pour vous rendre dans la région de Chaudière-Appalaches, les rivières et vallées de la Beauce, avant d’arriver dans la magnifique ville de Québec. Enfin, notre itinéraire suit le chemin du Roy avant de virer dans le cœur des terres agricoles environnant Rawdon. Après une grande bouffée d’air frais, ce sera l’heure de rentrer à la maison !

774 kilomètres, 9 heures

Publicité
Tour Bas-Saint-Laurent — Gaspésie
Photograph: @cestdelafauteadan / Instagram

7. Tour Bas-Saint-Laurent — Gaspésie

Partant de Montréal et longeant le fleuve Saint-Laurent, cette promenade emmène les automobilistes à travers une gamme de paysages uniques. De plus, c’est bien plus simple que vous le pensez : une fois le pont Jacques-Cartier franchi, suivez la route 132 jusqu’à la péninsule gaspésienne. Néanmoins, ce serait bête de ne pas profiter de la voie maritime, qui emmène les voyageurs à travers plusieurs endroits dignes d’un arrêt, ne serait-ce que pour une séance d’observation des baleines au Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent. Tout épicurien doit également prendre le traversier Les Escoumins-Trois-Pistoles pour s’attabler au célèbre restaurant de la chef Colombe St-Pierre, le Chez Saint-Pierre.

1 235 kilomètres ; 7 à 10 jours

Lisez plus

Publicité
Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité