Recevez Time Out dans votre boite mail

Montréal Skyline
Photograph: Stéphan Poulin

Un guide des meilleurs quartiers: où se loger à Montréal en 2021?

Trouvez ici le meilleur de la culture et de la beauté urbaine ainsi qu’un guide des endroits où séjourner à Montréal

Écrit par
Mayssam Samaha
et
Gregory Vodden
Traduit par
Karolane Gangé
Publicité

MISE À JOUR, octobre 2021 : Nos choix pour les meilleurs quartiers et les meilleurs endroits où séjourner à Montréal sont maintenant construits pour refléter les résultats de le Time Out Index et les commentaires des lecteurs - locaux ou non - sur la ville. Qu'il s'agisse d'un ancien secteur industriel transformé en une enclave huppée ou de certains des endroits les plus accueillants et les plus diversifiés culturellement au Canada, il y a un peu de tout pour que vous puissiez trouver le bon endroit pour visiter ou installer votre campement.

Les meilleurs quartiers de la ville pour les habitants et les endroits essentiels où les visiteurs peuvent séjourner à Montréal sont tous ici dans ce guide. Montréal est très présente lorsqu'il s'agit de culture, de communauté et de caractère - et si vous avez besoin d'une preuve, il suffit de regarder la richesse des festivals de Montréal, certaines des meilleures choses à faire à Montréal, ainsi que les expériences exceptionnelles dans les meilleurs bars et restaurants de la ville. Mieux encore, vous trouverez beaucoup de variété dans les quartiers de Montréal au fur et à mesure que vous les explorerez, car chacun d'eux a ses propres points d'intérêt et ses propres vibrations. Du centre-ville de Montréal, axé sur les affaires, aux quartiers plus branchés comme le Mile-End et Petite-Italie, il y en a pour tous les goûts.

RECOMMANDÉ : Guide complet quoi faire à Montréal

Où séjourner à Montréal

  • Que faire

Quartier familial en passe de devenir l’un des plus branchés de la ville, Villeray compte de nombreux restaurants, boutiques et cafés, et de belles et pittoresques rues résidentielles avec des potagers communs et de jolies cours fleuries. Le parc Jarry attire résidents et visiteurs avec ses terrains de sport, sa piscine publique, ses aires de jeux pour enfants et chiens, sa fontaine, son étang et bien plus encore. Préparez un pique-nique à déguster au belvédère, passez une soirée à profiter d’un concert en plein air ou réservez l’un des courts de tennis pour une partie entre amis.

Verdun
Photograph: Caroline Perron

2. Verdun

Quartier solidement résidentiel situé au sud-ouest du centre-ville de Montréal, Verdun est rapidement devenu une destination à part entière après que la communauté a décidé de mettre à jour ses règlements restrictifs sur l'alcool qui remontent aux années 1800. Cet assouplissement des attitudes - ainsi qu'un certain savoir-faire en matière de gestion de quartier - a donné naissance à une brasserie artisanale, à des bars à cocktails, à des cafés de la troisième vague et à des restaurants d'avant-garde qui font de ce quartier une destination de plus en plus importante. Aujourd'hui, une toute nouvelle génération de Montréalais se régale d'un grand nombre d'excellents restaurants, qu'ils soient bien établis ou en devenir : de l'incontournable restaurant de fruits de mer Chez Boss & fils à l'incontournable restaurant cambodgien Les Street Monkeys, en passant par les pâtissiers de Sweet Lee's et les artisans du cocktail Bar Palco, il y a beaucoup à essayer.

Publicité
Plateau Mont Royal

Photograph: Courtesy CC/Flickr/Vincent Rowell

3. Plateau Mont Royal

Sur le flanc du Mont Royal, relief emblématique de Montréal, le Plateau Mont-Royal est un quartier branché qui regroupe plusieurs zones aux ambiances très différentes. Grimpez sur la montagne pour une vue imprenable sur la ville ou restez au pied et, le dimanche, dansez au rythme des rassemblements spontanés de tam-tam. Prenez une photo des maisons typiques de Montréal, particulièrement colorées dans ce quartier, ou dînez à L’Express, un bistrot français populaire qui vous donnera l’impression d’avoir trouvé Paris sur votre perron. Descendez la rue Saint-Denis et l’avenue Mont Royal pour découvrir ce que ce voisinage très français vous offre.

Saint-Henri

Photograph: Courtesy CC/Flickr/Loic Bizeul

4. Saint-Henri

Au sud-ouest de Montréal se trouve le quartier pittoresque et animé de Saint Henri. Ce voisinage s’étant gentrifié ces dernières années, il attire de jeunes professionnels branchés en quête d’un coin vibrant et abordable. Jadis quartier ouvrier, Saint Henri compte aujourd’hui de nombreux restaurants, bars et cafés parmi les plus branchés de la ville. Les places pittoresques et les belles rues résidentielles hautes en couleur abondent, de même que les bâtiments Art déco, dont celui d’Atwater Market.

Ouvert en 1933, le deuxième plus grand marché de producteurs de Montréal est doté d’une impressionnante tour d’horloge et de nombreux étals ainsi que d’excellents restaurants, comme la table du sud-est asiatique des Satay Brothers. Le canal de Lachine est l’une des principales attractions de Saint-Henri. Pique-niquez ou promenez-vous le long de ses berges et faites un tour à vélo vers l’est jusqu’au Vieux-Montréal ou vers l’ouest, jusqu’à LaSalle, une randonnée de 10 kilomètres sur une piste parsemée de coins pour la baignade. Aventurez-vous à quelques rues à l’est des limites de l’arrondissement de Saint-Henri pour manger et boire des vins naturels au Vin Papillon ou déguster un dessert chez Patrice Pâtissier.

Publicité
  • Que faire

Dans ce quartier tendance de Montréal, les boulangeries de bagels centenaires, les cafés italiens typiques, les magasins de vêtements vintage et les librairies indépendantes côtoient les boutiques à la mode, les restaurants élégants et les bars branchés. Savourez un bagel de Fairmount Bagels, dégustez un espresso à la terrasse du Café Olimpico, achetez un livre chez Drawn & Quarterly, prenez un verre chez Datcha, un brunch comme les habitués chez Lawrence et flânez au Marché des Possibles ou à Aire commune, deux espaces communautaires extérieurs alliant musique, cuisine et artisanat.

Le Village
Photograph: Tourisme Québec, Linda Turgeon

6. Le Village

Tout juste à l'est du Quartier latin, le Village abrite non seulement certaines des boites de nuit les plus réputées, il est l'hôte d'une communauté résidentielle tissée serrée, un endroit couru pour l'ameublement rétro et un incubateur à restaurants et bars prometteurs et à l'avant-garde. L'endroit est réputé pour être le coeur la communauté LGBTQ de Montréal et chaque année accueille le Festival de la fierté de la ville, ainsi qu'un nombre incalculable de festivals plein-air à même la rue Sainte-Catherine. Une bonne façon d'apprivoiser l'esprit du quartier est de visiter le légendaire Cabaret Mado, faites du lèche-vitrine devant les boutiques de meubles modernes en teck ou savourez les mets inoubliables du restaurant haïtien Agrikol.

Publicité
Rosemont / Petite Patrie

Photograph: Courtesy CC/Flickr/Caribb

7. Rosemont / Petite Patrie

Ces deux quartiers proches sont des voisinages dynamiques et jeunes de la ville qui englobent la Petite Italie et le Marché Jean Talon, le plus grand marché de producteurs de Montréal. Promenez-vous parmi ses nombreux étals colorés et goûtez à tout ce que le Québec a à offrir, du meilleur sirop d’érable, au printemps, aux délicieuses baies et maïs, en été, en passant par les pommes et le cidre à l’automne. Le marché est idéal pour flâner ou manger sur le pouce. Quelques pâtés de maisons plus bas se trouve la Petite Italie de Montréal qui compense sa taille modeste par son charme... et ses gâteries ! Cannoli d’Alati Caserta, pizza de Gema, café au Caffé Italia, pizza à San Gennaro et sliders de porchetta à Porchetta sont tous des incontournables. Entre Rosemont et Petite Patrie, la rue Beaubien est bordée de cafés et de boulangeries indépendants, sans oublier restaurants et bars à la mode. Communiez avec la nature au Parc Molson, un joli coin de verdure fréquenté par les résidents, puis allez voir un film au Cinéma Beaubien, un ciné à but non lucratif qui propose des films indépendants et artistiques.

Le Vieux-Montréal, le plus ancien quartier de la ville, rappelle l’Europe avec ses bâtiments centenaires, ses rues pavées et son charme Ancien Monde. Suivez la promenade du Vieux-Port et la rue de la Commune qui longe la berge. L’étroite rue Saint-Paul est charmante avec ses boutiques, restaurants et cafés. La cathédrale Notre-Dame est l’attraction principale du voisinage, mais de nombreux autres bâtiments sont à voir, dont le Marché Bonsecours, le Château Ramezay et Notre-Dame du Bonsecours. Cela vaut la peine de faire la file pour le brunch chez Olive & Gourmando. Il faut aussi prendre un café chez Crew, dans une ancienne banque grandiose, rue Saint Jacques. Le toit-terrasse de l’hôtel William Gray offre la plus belle vue sur le Vieux-Port et un souper au Serpent – côté ouest du Vieux-Montréal – est toujours réussi. Les amateurs d’architecture devront traverser le canal pour visiter Habitat 67, un remarquable complexe de logements brutalistes construit en 1967. Un court trajet du Vieux-Montréal au Quartier des spectacles vous conduira à travers Chinatown, un petit quartier haut en couleur dont les rues grouillent toujours d’activités.

Publicité
Mile-Ex
Photograph: Luc Desjardins

9. Mile-Ex

Ce quartier, à l'ouest de la Petite Italie et aux accents industriels, est devenu, ces dernières années, un incubateur de nouvelles entreprises. Avec l'arrivée d'une nouvelle génération de jeunes professionnels friands de lofts et d'entrepôts industriels caractéristiques du quartier, une nouvelle vague de développement a vu le jour. Et pour nourrir cette vague, on remercie le restaurant de terroir canadien Manitoba, la Dinette Triple Crown, le bar/brasserie chic Harricana et le restaurant Mile-Ex, une adresse avant-gardiste qui a donné son nom au quartier, autant d'exemples qui contribuent à la popularité du quartier.

Côte-des-Neiges
Photograph: André Jodoin

10. Côte-des-Neiges

Situé sur le versant ouest du Mont-Royal, Côte-des-Neiges était, jusqu’aux années 50, un village rural tranquille entouré de terres agricoles - on y trouvait même une pente de ski à une certaine époque – alors que les environs ont connu un essor industriel rapide. La communauté de Côte-des-Neiges est aujourd'hui une des plus énergiques et des plus diversifiées de Montréal, avec un grand nombre d'étudiants et de familles de nouveaux arrivants de partout autour du globe. Parmi les incontournables du quartier, pensons à l'oratoire Saint-Joseph, immense basilique catholique et important lieu de pèlerinage; le vénérable Snowdon Deli, une des plus anciennes enseignes à servir du smoked meat sur l'île et , finalement, n'oublions pas le fameux resto à emporter, Gibeau Orange Julep.

Publicité
Outremont
Photograph: Mario Melillo

11. Outremont

Autrefois une ville à part entière, Outremont se situe au nord du centre-ville, sur le versant nord-ouest du Mont-Royal. Le quartier comprend un mélange de manoirs majestueux, d’appartements familiaux abordables et de logements étudiants pour l’Université de Montréal, située à proximité. Le portrait démographique inclut des expatriés français, des hipster anglos et une communauté juive hassidique assez importante avec d’autres groupes plus petits en nombre. Les artères commerciales principales du quartier, les avenues Bernard et Laurier, regorgent de restaurants chics, de cafés branchés et de boutiques huppées. L’offre culinaire est aussi éclectique que les résidents ayant élu domicile ici, en passant par Damas - un authentique restaurant syrien, les impressionnantes assiettes de Provision, Boxerman - un bar à vin/café/restaurant ou bien Lester’s Deli, un déli québécois qui est l’un des meilleurs endroits ou savourer un smoked meat en ville.

Pointe-Saint-Charles
Photograph: Wikipedia / Bellavancem

12. Pointe-Saint-Charles

Au sud du centre-ville, Pointe-Saint-Charles (aussi connu sous le nom PSC ou Pointe) est un ancien quartier populaire séparé du reste de l'île par le canal Lachine. Si le canal a joué un rôle crucial dans l'industrialisation de Montréal, il a été transformé pour devenir un parc adapté aux sports et aux loisirs. Cette transformation majeure s'est accompagnée d'un renouveau de la communauté, et de nouveaux habitants s'installent dans les vieilles maisons du quartier, dans des lofts rénovés ou bien dans de nouvelles copropriétés. Le quartier maintient une attache au passé grâce à la présence de lieux emblématiques comme Paul Patates, un des meilleurs casse-croûtes à Montréal et sérieux candidat pour la meilleure poutine, tout en s'étant renouvelé avec des adresses plus chics comme le speakeasy Milky Way ou la Taverne Knox, un endroit parfait pour boire ou manger.

Publicité
Hochelaga-Maisonneuve
Photograph: © Félix Lasson

13. Hochelaga-Maisonneuve

Nommé d’après le village fortifié iroquoien qui occupait autrefois le territoire montréalais au 16e siècle, Hochelaga est un quartier majoritairement francophone  situé dans l’Est, qui, depuis les dernières années, ne cesse d’augmenter en popularité. Hochelaga est surtout connu pour les Olympiques de l’été 1976, et pour son épicentre, le stade olympique, est incontestablement devenu un emblème de Montréal. Le stade sert toujours de complexe sportif, de tour d'observation et de site du Biodôme - l'un des meilleurs musées de Montréal et une partie du nouveau musée Espace pour la vie, aux côtés du toujours populaire Jardin botanique de Montréal, de l'Insectarium et du Planétarium Rio Tinto Alcan. Hochelaga est aussi gâtée lorsqu’il est question de cuisine puisqu’on y retrouve de fabuleux restaurants comme le Flamant, Le Valois – un bistro classique, sans oublier la fine cuisine contemporaine d’Hélicoptère… pour ne nommer que quelques adresses!

Le centre-ville de Montréal est l’endroit où vous vous sentirez le plus en Amérique du Nord. Les gratte-ciel en métal et en verre se disputent l’espace avec de larges boulevards bordés d’arbres et des places animées. C’est le centre des affaires de la ville et, si vous aimez faire du shopping, c’est là qu’il faut aller. La rue Sainte-Catherine, la plus longue artère commerçante, est le repaire des grandes marques et de plusieurs centres commerciaux reliés par un réseau souterrain de couloirs. Ceci vous permet de vous déplacer dans tout le centre-ville et de magasiner à cœur ouvert, peu importe la température. Montez jusqu’à la terrasse d’observation de la Place Ville Marie et admirez la vue imprenable sur la ville en contrebas. Promenez-vous sur le magnifique campus de l’Université McGill avec ses édifices centenaires ou allez voir une exposition dans les grands musées, comme le Musée d’art contemporain de Montréal ou le Musée des beaux-arts de Montréal. Assistez à une partie de hockey au Centre Bell ou à un concert dans le Quartier des spectacles, scène en plein air qui accueille bien des événements, du Festival international de Jazz au festival Juste pour rire. À l’est du centre se trouve le campus de l’UQAM (Université du Québec à Montréal) qui déborde sur le Quartier latin, un secteur animé de la rue Saint-Denis plein de pubs, restaurants et cafés d’étudiants.

Publicité
Parc-Ex
Photograph: Flickr/CC/Stéphanie Vaudry

15. Parc-Ex

Parc-Ex a toujours été un quartier de travailleurs où les nouveaux immigrants s’établissent à leur arrivée. Dans ses débuts, le quartier était fortement représenté par des communautés juives, grecques et franco-québécoises, alors qu’aujourd’hui des familles sud-asiatiques, latino-américaines et caribéennes contribuent à la pléthore culturelle du quartier. Ainsi, non seulement Parc-Ex est-il l’un des endroits les plus diversifiés à Montréal, mais aussi au Canada. En plus d’y trouver des logements abordables, on est gâté par le grand nombre d’épiceries spécialisées, de lieux de cultes et de restaurants dont les saveurs vous feront voyager. La pâtisserie grecque Afroditi, véritable institution, le Punjab Palace Restaurant, figure d’autorité de la cuisine indienne, ainsi que Lyla, spécialiste de la soupe pho, tous exemplifient la richesse et diversité de la scène culinaire du quartier.

Quartier Latin
Photograph: © Montréal Complètement Cirque, Tim Hussin

16. Quartier Latin

Ce quartier animé, situé à l'est du quartier des spectacles du centre-ville de Montréal, est connu pour ses logements étudiants abordables qui desservent les usagers du Cégep du Vieux-Montréal et de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), deux institutions vitales au quartier. La nuit venue, la rue Saint-Denis s'anime, une effervescence qui s'attribue notamment à ses nombreux bars, salles de spectacles et restaurants. Parmi les chouchous du quartier, nous pensons à Arcade MTL, un bar d'arcades rétro, le Saint-Sulpice, un immense beer-garden extérieur, La Distillerie, adresse idéale pour vos envies de cocktails, sans oublier les salles de concert comme l'excellent Turbo Haüs.

Publicité
Petite-Bourgogne
Photograph: Wikipedia / Gene.arboit

17. Petite-Bourgogne

Tout juste à l'est du quartier Saint-Henri, le quartier de la Petite-Bourgogne est un de ces anciens quartiers industriels ouvriers devenus populaires auprès des jeunes familles et des professionnels branchés depuis quelques années. Le quartier a connu un boom au début du 20e siècle et, en plus d'être un centre industriel important, il a vu fleurir la scène jazz montréalaise, grâce à des artistes tels que Oscar Peterson, originaire de la Petite-Bourgogne. Les années 1970 et 1980 ont été difficiles sur la région, et elle s'est relevée depuis le début des années 2000 alors qu'un grand nombre de restaurants au succès indéniable s'y sont établis. Citons la présence de Joe Beef, de Vin Papillon, du Liverpool House et, finalement, de Candide, pour n'en nommer que quelques-uns!

Griffintown
Photograph: © Anthoni Rosa

18. Griffintown

À l'est de la Petite-Bourgogne et longeant le canal Lachine, tout juste au nord de Pointe-Saint-Charles, Griffintown partage sans surprise le passé industriel de ses voisins. Le quartier a tardé à être revitalisé et c'est seulement au début des années 2010 qu'il semble rattraper la tendance: dernièrement, le quartier s'est vu transformé par la présence affirmée de cohabitations et par l'émergence nouveaux développements. D'ailleurs, le succès incontestable des restaurants de la Petite-Bourgogne a encouragé certains restaurateurs à s'établir dans Griffintown et à surfer sur sa vague de popularité. C'est le cas de Foxy, un restaurant tout feu tout flamme qui maitrise la cuisson sur feu, de Nora Gray, maitres incontestables de la cuisine italienne (pas TECHNIQUEMENT dans Griffintown, mais situé tout près), ou de Perles& Paddock, une institution gastronomique inspirée de la cuisine du marché.

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité