Monde icon-chevron-right Montréal icon-chevron-right Les 55 meilleurs bars à Montréal pour du bon temps et de bons verres

Les 55 meilleurs bars à Montréal pour du bon temps et de bons verres

Vous êtes surs de vivre de belles expériences arrosées de bières, vins et alcools dans les meilleurs bars de Montréal

The Drink List_2
Photograph: Courtesy El Pequeño
Par JP Karwacki et Robert Jennings |
Advertising

Juillet 2019 : Montréal est une ville qui aime bien boire, ce qui veut dire qu’on a besoin de se reprendre régulièrement pour maintenir la cadence. L’édition estivale du DRINK list dit donc bienvenue au chic bar à cocktail et bouffe de rue Bulma Bar, au pub à l’ancienne Wolf & Workman, au trio de bars sous le toit de l’Idole et à cet incontournable de la Petite-Italie, Bar St-Denis. En revanche, on salue le départ du bar sur toit Terrasse Nelligan, à la Champagnerie et Bord’Elle au Vieux-Montréal et à l’humble Sainte-Élisabeth du centre-ville.

Bienvenue au DRINK List de Time Out, où vous trouverez le résultat de notre recherche exhaustive sur la scène des bars montréalais. Il s’agit de bars ou on boit pour créer de bons souvenirs, plutôt que pour oublier.

Santé, Montréal !

On a fait nos devoirs (et on a les gueules de bois pour le prouver) pour préparer cette liste des bars qui servent les meilleures boissons de la ville — on pourrait même dire du pays pour certains. Vous trouverez ici un assemblage distillé des meilleurs bars à vin, à cocktails, et à bière, ainsi que des bars speakeasy et de bons spots de vie nocturne. On couvre toute la gamme, des bars de quartiers mythiques aux salons chics, des flutes de champagne aux pintes de bière. Certains établissements sont situés dans des restaurants superbes, en plus. Ce guide, qui est une sélection plutôt qu’une liste classée, vous fournira plein d’options, quelles que soient vos inclinaisons.

Vous voulez rester au courant sur tout ce qu’il y a de mieux à Montréal ? Ne perdez pas le fil : suivez-nous sur Facebook.

Vous avez pris un verre dans un bar sur cette liste et adoré ? Partagez-le avec le hashtag #TimeOutDrinkList.

Si vous êtes curieux, retrouvez le processus derrière les critiques et recommandations de bars de Time Out ici.

Meilleurs bars à Montréal

1
Nacarat
Photograph: Keven Poisson

Nacarat

La rénovation du bar du Fairmont Queen Elizabeth, au centre-ville, a mis de l’avant un renouveau de possibilités quant à l’expérience qui peut être offerte par un bar d’hôtel. Le directeur de la mixologie et barman autodidacte Nader Chabaane a augmenté la donne avec une offre de cocktails éphémères et un menu organisé par gammes de goûts qui permet à la clientèle assoiffée de suivre son profile gustatif. Les cocktails sont une nécessité dans cet établissement au cool inimitable, mais on y trouve tout autant de bières, de bulles et de vins inoubliables pour ceux dont le goût erre ailleurs.

2
Pullman
Photograph: Amielle Clouâtre

Pullman

Depuis 2004, le Pullman, des copropriétaires Catherine Bélanger et de Bruno Braën, a la tête haute sur la scène sommelière et pas seulement à cause de ses hauts plafonds voûtés. Sous un chandelier orné incomparablement de verres de vins, la sélection caverneuse de bouteilles de bulles, de rouges, de blancs, de rosés et d’oranges est parmi les plus vastes à Montréal. La seule attrape est qu’il faut grignoter pour boire ici, en réponse à une ancienne loi qui édicte que les bars comme Pullman doivent offrir de la nourriture avec leurs breuvages. Heureusement, on y sert un assortiment solide de mets style tapas, et aucun d’entre eux ne dépasse les 20 $ tout au plus.

Advertising
3
Atwater Cocktail Club
Photograph: Courtesy Atwater Cocktail Club

Atwater Cocktail Club

Vous vous demandez pourquoi un tapis rouge et ses cordons de velours s’étirent dans une ruelle derrière le chic restaurant Foiegwa? De style speakeasy, l’ACC est un bar unique à l’environnement unique, bien qu’un mot de passe n’y soit pas requis. Son décor irréprochable a été conçu avec les discothèques françaises en tête, et son programme de cocktails, établi par le copropriétaire Christophe Beaudoin, est parmi les plus originaux en ville. Si son mur colossal de liqueurs et les concoctions qui en découlent ne vous impressionnent pas, on serait heureux de prendre votre place; on ne prend pas les réservations ici.

4
Bar Palco
Photograph: Courtesy Bar Palco

Bar Palco

Le quartier de Verdun ayant été historiquement à sec jusqu’en 2014, cet établissement à cocktails et à bières en fût a tourné bien des têtes lors de l’ouverture de ses portes. Le bonus était, bien sûr, dans la qualité des breuvages qu’on y sert, des mixtures caractéristiques où on met l’emphase sur les éléments fruités, et qu’on sert au verre ou au pichet,. On y ajoute une ambiance de club social avec des jeux de société, des menus de grignotines et des performances musicales, et ça devient la recette parfaite pour une bonne soirée.

Advertising
5
Pub Bishop & Bagg
Photograph: Daniel Esteban

Pub Bishop & Bagg

Comme le disent les natifs de Londres Michael Belben et David Eyre, le terme ‘gastropub’ est utilisé à toutes les sauces, mais sans assez de bonne bouffe pour supporter son existence. En réponse à cette lacune, et parce qu’ils souhaitaient offrir une expérience de pub authentique, Belben et Eyre ont ouvert ce chouchou local qui propose la sélection de gin la plus impressionnante en ville. On s’entend que la nourriture présente ici un certain avantage, mais de pair avec une bière mousseuse ou un gobelet rafraîchissant de gin provenant d’une des 19 sources nationales? On obtient une combinaison gagnante.

6
Dominion Square Tavern
Photograph: Ulysse Lemerise-Bouchard

Taverne Dominion Square

Construit sur les vestiges d’un hôtel et restaurant datant de 1927, cet endroit contient tout un appareillage historique. Des meubles d’époque, des chandeliers antiques et un accent sur les cocktails classiques complètent ce voyage dans le temps. On y met l’emphase sur les gins et les cocktails faits maison tout comme sur l’absinthe servie comme il faut, les juleps, les fizzes et les smashes. Une tonne de charme moderne pointe toutefois sa tête avec les menus au goût britannique du copropriétaire et chef Éric Dupuis et du chef Bertrand Le François. La charcuterie vient particulièrement recommandée avec votre choix de boisson.

Advertising
7
Benelux
Photograph: Courtesy Benelux

Benelux

Le premier bar à avoir ouvert ses portes à Verdun après des années de prohibition latente, Benelux a animé la rue principale de son quartier avec son habileté à brasser des bières artisanales. Les bières sont en rotation régulière ici avec de tout pour tous : équipée d’une solide sélection qui s’étend des amers, aux stouts aux pilsners en passant par les variétés allemandes comme les Dunkelweizens et les Hefeweizens, Benelux présente un bon vieux brouhaha avec ses plateaux de dégustation et ses sandwiches sur lesquels on peut compter.

8
Gokudo
Photograph: Mehdi Lampropoulos

Gokudo

Fort probablement l’adresse la plus huppée à nous arriver du restaurateur Yann Levy, Gokudo est un bar au thème yakuza et qui s’inspire de ses voyages au Japon. Derrière les rideaux couvrant le mur arrière de Ryoshi, cabane à poisson et comptoir à chirashi, on retrouve Gokudo, dont l’atmosphère de boîte de nuit sombre est contrebalancée par son aura feutrée de secrets. Le bar parfait pour la conversation, les voix s’amoindrissent lorsque l’un de ses bartenders commence à manipuler les shakers expertement ou approche furtivement votre table avec votre commande de saké d’importation privée.

Advertising
9
Big in Japan Bar
Photograph: Dominique Lafond

Bar Big in Japan

La résidence huppée, drapée de tentures et éclairée à la chandelle du Bar Big In Japan n’est pas facile à trouver (elle se cache derrière une porte anodine à la droite de Patati Patata), mais une fois trouvée, sa réputation en tant que petit bijou local s’installe rapidement. Passés les chics nœuds papillons des serveurs qui accueillent et placent, le vrai régal pour les yeux ici se trouve dans la longue file de bouteilles de whiskey réservées. Payées, signées et suspendues au plafond, les bouteilles y demeurent jusqu’à un an pour être consommées à la discrétion de leurs propriétaires. Si acheter une bouteille entière ne fait pas partie de vos plans, le copropriétaire André Nguyen offre aussi des cocktails de première classe.

10
The Coldroom
Photograph: Daniel Esteban

The Coldroom

Mené par un groupe hétéroclite de mixologues primés comme le proprio Kevin Demers et le bartender en chef Pierre-Hugues Marois, The Coldroom livre tout ce qu’on peut souhaiter d’un speakeasy, sans rentrer dans la théâtralité bas de gamme : une porte anodine, un intérieur de base et un règlement solide basé sur le bon sens, qui éloigne le grabuge et permet le bon roulement du service. Attendez-vous à y trouver une sélection de cocktails qui évolue avec les saisons, en plus de classiques revisités — pour qui l’Old Fashioned à base de mezcal? —, en plus d’une équipe inventive qui déborde de connaissances.

Advertising
11
El Pequeño Bar
Photograph: Courtesy El Pequeño Bar

Bar El Pequeño

Une ode à La Havane, ce nouveau venu du monde du cocktail se remplit rapidement avec ses neuf places assises, ce qui n’empêche pas les gens de s’y attrouper lors des chaudes nuits d’été. Produit par l’équipe derrière The Coldroom, cet endroit minuscule met l’accent sur les Cubanos, une petite sélection de bières et de cocktails à base de rhum. Bien que ça semble très simple comme concept, le travail des bartenders révèle ici beaucoup de talent, avec de délicieux résultats.

12
Clandestino
Photograph: Courtesy Clandestino

Clandestino

Un speakeasy dans un speakeasy, le bar à mescal et tequila souterrain de Charles Manceau est accessible sur demande, une fois que vous avez trouvé comment vous rendre chez Boho, dans le Vieux-Montréal. Vous y trouverez des menus qui incluent plus de 100 bouteilles à essayer provenant de tous les coins du Mexique. Le tout est couronné d’une solide sélection de breuvages issus de mélanges qui incorporent des liqueurs mi- et haut-de-gamme et plus d’une douzaine de sels à y agencer. C’est une exécution plus qu’extensive paquetée dans un trente-place intime.

Advertising
13
Bar Le Mal Nécessaire
Photograph: Phil Nadeau

Bar Le Mal Nécessaire

Le quartier chinois n’était pas exactement rempli d’options de bars avant que David Schmidt n’ouvre Le Mal Nécessaire. L’excitation a immédiatement été cimentée par son ambiance tiki, ses breuvages servis dans des fruits évidés ainsi que leurs compagnons plus traditionnels, eux servis au verre et au pichet. Le décor, baigné de néon vert, appelle au plaisir, et la politique presque-zéro-déchets donne encore plus raison de se réjouir (l’exception provenant de son association avec le restaurant voisin Fung Shing, qui n’adopte pas la même politique, pour la nourriture). Suivez l’ananas luminescent pour un bon moment.

14
Le 4e Mur
Photograph: Courtesy Le 4e Mur

Le 4e Mur

Une expérience de bar qui tire du jeu, son emplacement est un « secret bien gardé » révélé par son infolettre. Accessible en pénétrant le ‘quatrième’ mur de son entrée, le mystère des speakeasies de l’époque de la prohibition est bel et bien vivant ici. Des performances burlesques et de jazz live les mardis et les samedis, des bartenders élégants, des rideaux tirés : tout y est. Même sans le fla-fla théâtral auquel on se dévoue ici, on peut avoir confiance en la qualité de la mixologie de ses fondateurs quand on considère qu’ils ont tous accumulé des titres aux championnats de cocktails nationaux et que l’un d’entre eux a fondé L’École du Bar de Montréal.

Advertising
15
Club Pelicano
Photograph: Influencr Agency

Club Pelicano

Inspiré de la chic Piscine Molitor, un club piscine français des années 1930, le Pelicano fait effet de descendre dans une piscine vidée, une impression qui se complète par le bar central qui se rejoint après un bain de foule. L’une des adresses les plus originales à être livrées par le prodige local David Schmidt, elle redouble de cool avec ses DJs invités et sa sélection de grignotines provenant du restaurant Tiradito à l’étage. La présentation des cocktails suggère fortement la plage, tout débordants d’alcool et de glace broyée qu’ils soient.

16
La Distillerie
Photograph: Courtesy La Distillerie

La Distillerie

Les pots Mason remplis de boisson qu’on sert ici sont depuis longtemps une entreprise populaire à Montréal, à un point tel que ce nom orne maintenant l’enseigne de trois succursales. Peu importe celle que vous choisissez, la qualité est consistante de part et d’autre de ses quatre catégories de breuvages : puissant, frais, fruité et classique (plus des mocktails pour vos amis abstinents). Les grandes boissons empotées — et d’autres breuvages plus petits aussi — changent bi-annuellement, le menu est donc toujours renouvelé. Suivez notre conseil : ne passez pas à la deuxième ronde trop rapidement, ici on ne lésine pas sur les quantités.

Advertising
17
Loïc
Photograph: Courtesy Loïc

Loïc

Lentement mais sûrement, le quartier Saint-Henri a gagné en notoriété d’abord pour sa nourriture, puis pour sa vie nocturne. La tête de proue du où boire nous est parvenue avec Loïc, un bar à l’allure über épurée qui offre une liste de vins impressionnante, côtoyée par des cocktails de maître, une concession de bières en fût et une cuisine qui apprête des menus simples mais efficaces. Parfois un endroit où côtoyer des vedettes, il suffit de franchir le seuil pour voir que c’est un excellent bar où oublier ses ennuis. Le seul hic vient du fait qu’il faut attendre son tour pour entrer durant les soirs occupés, mais bon, c’est ça la popularité.

18
Pamplemousse
Photograph: Phil Nadeau

Pamplemousse

Moitié brasserie artisanale, moitié restaurant à four à bois, Pamplemousse a toutes les qualités d’une excellente brasserie mais dans un décor d’élégant bar à cocktails. Avec son menu de bières en fût long comme un roman et ses mets de style caribéen, gracieuseté du chef Pelopieas Brisson-Tsavoussis, les soirées voient souvent passer un trafic effervescent de clients affamés et assoiffés. Visez Pamplemousse pour un guichet unique qui offre une sélection des meilleures microbrasseries en ville en plus de breuvages mélangés qui fessent. Aussi, et on est prêts à gager là-dessus : meilleur radler en ville.

Advertising
19
Brasserie Harricana
Photograph: Courtesy Brasserie Harricana

Brasserie Harricana

Oui, la bière a longtemps été vue comme étant le festin d’après-travail des cols bleus, mais ça ne veut pas dire qu’elle ne mérite pas de traitement spécial. La sélection offerte chez Harricana, qui inclut plusieurs items brassés sur place, est d’une qualité distinguée qui est livrée expertement par des employés qui traitent leur produit comme on traiterait un grand vin. À la sélection maison s’ajoutent aussi des bières invitées, poussant le nombre de robinets au-delà des trois douzaines. Avec un espace lumineux au décor épuré, qui s’étend sur plusieurs sections, et une terrasse extérieure avec des gradins, l’expérience ici peut être aussi intime ou communautaire que vous le souhaitez.

20
Dieu du Ciel!
Photograph: Samuel Joubert

Dieu du Ciel!

C’était LA microbrasserie où aller quand ça a ouvert, et c’est encore LA microbrasserie où aller aujourd’hui; Dieu du Ciel! est l’un des endroits supérieurs où trouver un menu dont les bières sont toutes brassées sur place (mis à part quelques collaborations). Avec près de deux douzaines de recettes parmi lesquelles choisir en tout temps, le nombre d’options peut intimider à l’occasion, mais les verres de dégustation de 4 oz, à 2,50 $ chacun, facilitent la chose. Dieu du Ciel! est affectueusement perçu comme étant un bon endroit où se détendre, si vous réussissez à obtenir une table. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est une brasserie perpétuellement populaire.

Advertising
21
Bar Alexandraplatz
Photograph: Courtesy Yelp/Jonny M.

Bar Alexandraplatz

Constitué d’un garage reconverti qui s’étend en une terrasse à ciel ouvert, l’Alexandraplatz est un bar populaire de style biergarten qui ouvre ses portes du printemps à la mi-automne. Ce qui ressemble à un biergarten et a l’atmosphère d’un biergarten ne se limite pas à être un biergarten, et on y offre également un choix de vins, au verre ou à la bouteille. Le concept est assez simple, à un point tel qu’on a peine à comprendre sa popularité jusqu’à ce que le soleil ne commence à se coucher. Mais une fois que son barbecue s’allume sous le briquet d’un chef en visite pour un pop-up, la fête commence et atteint son point chaud à la mi-été.

22
Bar Henrietta
Photograph: Alison Slattery

Bar Henrietta

Une version huppée des tavernas portugaises, gracieuseté des restaurateurs hotshots Alex Wolosianksi, Marc Bungarten, Eric Dupuis et Alex Baldwin, Henrietta est une de ces idées revisitées qui livre la marchandise qui compte le plus. Dans ce cas-ci, on parle d’une cuisine bien cotée qui sert autant de versions intéressantes de recettes traditionnelles que de classiques, accompagnée d’une liste de vins qui oscille surtout du côté naturel et biodynamique (on parle goûteux, avec une sélection en renouvellement constant). La nourriture est du sérieux ici, mais on s’y rend aussi régulièrement pour voir ce qu’on y tire-bouchonne tous les jours de la semaine.

Advertising
23
Réservoir
Photograph: Courtesy Réservoir

Réservoir

Cette brasserie maintient une réputation établie depuis longtemps pour sa fiabilité, fournissant un endroit class où boire une bière brassée maison sur leur toit-terrasse. Bien sûr, l’ajout d’une cuisine stellaire a vraiment mis le Réservoir sur la carte, mais peu oseraient disputer le choix de bières qu’on brasse ici et qui s’élève à une douzaine de variétés en tout temps. Le Réservoir est confortable et décontracté, et avec ses maîtres brasseurs et chefs à la conception, le résultat est une combinaison gagnante sur plusieurs fronts. Choisissez le poison que vous voulez, mais leur bière à la cerise a une place toute particulière dans nos cœurs.

24
Flyjin
Photograph: Courtesy Flyjin

Flyjin

Flyjin est un supper club du Vieux-Montréal qui est tout aussi reconnu pour ses cocktails impressionnants que pour son plancher de danse plein à craquer passé 23h. On pourrait penser qu’avoir un nom tel qu’Antonio Park derrière le menu serait la vraie attraction — ce n’est pas pour dire que les mets de poisson cru et de style izakaya ne sont pas bons — mais ici, le bar est où ça se passe vraiment. Des boissons complexes, du saké, des bières japonaises et un gargantuesque menu de service de bouteille s’assemblent pour former un point chaud de la vie nocturne qui ne dérougit pas depuis 2014.

Advertising
25
Idole
Photograph: Idole / @idolemontreal

Idole / Snowbird Tiki Room / Last Call Irish Pub

Le Propriétaire Anthoni Jodoin nous propose cette triple menace de bars, regroupés sous un toit. Le cachot sacrilège Idole se trouve à la même adresse sur rue que le bar à tiki Snowbird et le Last Call Irish Pub, installé récemment pour le dernier appel arrosé de shooteurs de Jameson. On s’est bien amusé en faisant le saut entre les trois, en commençant par des cocktails plus réfléchis au Idole, suivi par un party de jardin alcoolisé au Snowbird et un dernier service au… Last Call, évidemment.

26
Cloakroom Bar
Photograph: Courtesy Cloakroom Bar

Le Cloakroom Bar

Ce qui a d’abord ouvert ses portes sous forme de tailleur sur mesure pour hommes a pris de l’extension pour inclure, en 2015, un discret speakeasy accessible par son vestiaire. Depuis, le Cloakroom a attiré certains des meilleurs mixologues en ville ainsi que suffisamment d’attention pour encourager l’ouverture d’une deuxième succursale, celle-ci de l’autre côté de l’Atlantique, à Brisbane. C’est aussi huppé que ça peut l’être ici, avec des breuvages faits sur demande et des cubes de glace transparents à un point tel qu’on peut voir l’autre côté de la pièce à travers eux. Les cocktails sont ici aussi bien mesurés que les complets (jeu de mot absolument intentionnel).

Advertising
27
Nhâu
Photograph: Courtesy Nhâu

Nhâu

Se trouvant sous le Restaurant Hà dans le Vieux-Montréal, le plafond couvert de lanternes de papier de Nhâu donne une note juste assez amusante à sa déco et à son atmosphère de speakeasy sans devenir trop kitsch. Le programme de cocktails — assemblé par les prodiges Maxime Daraize et Tao Zrafi — est une réponse à l’homologue culinaire du bar et incorpore des ingrédients pan-asiatiques tels que le pandan, le miso, le sésame, le thé oolong et le tamarin. Les groupes ont tendance à opter pour quelques-uns de leurs cocktails à partager, qui sont servis dans de larges contenants tels des buddhas évidés ou des coquillages.

28
Madame Bovary
Photograph: Courtesy Yelp/Madame Bovary

Madame Bovary

Une expérience de pub bonifiée sur la Rive-Sud, Madame Bovary a, curieusement, enseigne dans un centre commercial. Les apparences sont souvent trompeuses, et à l’intérieur, on découvre un espace d’inspiration 19e, complété par un ameublement distingué d’époque auquel s’ajoutent des tables de billard. En plus de tout ça, un programme de cocktails dont la qualité prime sur la quantité présente des classiques revisités ainsi que des concoctions caractéristiques qui incorporent des ingrédients inventifs comme la confiture de cassis, des sirops de fruits et de fleurs, et de la purée de poire. Ils s’achètent au pichet comme au verre, et avec les DJs à leurs tables tournantes durant les fins de semaines, Madame Bovary a tout de la vie romantique, mais sans exile à Yonville.

Advertising
29
Rouge Gorge
Photograph: Courtesy Yelp/Marjorie D.

Rouge Gorge

Si le nom n’en révèle pas déjà assez, Rouge Gorge verse avec dévouement verre après verre de grands vins. Amoureux du raisin, prenez note : cette adresse peut se vanter d’avoir l’un des celliers les plus impressionnants en ville et est un excellent endroit où découvrir les vintages de nouveaux pays et régions. De plus, le long espace subdivisé présente un agréable design net et précis, et la cuisine est reconnue pour plaire tout autant. Bien que le Plateau ne soit pas à court d’endroits cool où aller, c’est bien plus chic d’aller chez Rouge Gorge.

30
Mayfair Cocktail Bar
Photograph: Courtesy Mayfair Cocktail Bar

Mayfair Cocktail Bar

On retrouve le meilleur des deux mondes nocturnes dans ce lounge à cocktails-cum-boîte de nuit-cum-salon de thé (fortifié). Les gens s’acheminent vers ce bar au flair du 19e pour des assiettes à partager et une mixologie de précision en début de soirée, alors que les nuits présentent plutôt des listes d’invités et un service de bouteille avec des parades de feux de Bengale. Au Mayfair, la qualité des cocktails est indéniable. On s’y rend pour le talent des bartenders et les soirées de jazz, mais on y reste pour le plaisir et la basse assourdissante.

Advertising
31
Bar de Courcelle
Photograph: Courtesy Yelp/Ann T.

Bar de Courcelle

De toutes les tavernes et les brasseries à Montréal, seulement une fraction d’entre elles exécute son programme sans fla-flas et avec une convivialité sur laquelle on peut compter. Le Bar de Courcelle, à Saint-Henri, est l’un de ces endroits, ayant d’abord été une brasserie de quartier avant sa transformation en une ‘nouvelle’ enseigne qui a conservé pas mal du charme d’origine. Avec de grandes bouteilles de bière ou des cocktails à la main, les clients s’y rendent pour relaxer après le travail et y restent pour sa ribambelle de DJs, ses spectacles live et ses soirées micro ouvert.

32
Perles et Paddock
Photograph: Courtesy Perles et Paddock

Perles et Paddock

Le garage méticuleusement rénové aux détails précis de Maxime Perreault et Jessica Goulet excelle selon plusieurs en tant que restaurant, mais les offrandes du bar à elles seules valent une visite. Le programme de cocktails de Jonathan Homier est un hommage émouvant aux grandes liqueurs avec ses présentations astucieuses et ses saveurs pile-poil. Du côté de leur sélection de bières, on met l’accent sur les microbrasseurs québécois de tous les coins de la province, et leurs produits sont manipulés avec tellement de soins que même le contrôle de la température joue un rôle intégral. Si aucun de ces détails ne suffit à vous tenter, considérez que c’est un bar qui arbore l’un des meilleurs designs en ville.

Advertising
33
Canal Lounge
Photograph: Courtesy Yelp/Charles N.

Canal Lounge

À bord de ce bateau-mouche retravaillé flottant sur le canal Lachine, les Montréalais comme les touristes aiment à commander un de ses cocktails à thème nautique ou un verre de vin. Malgré tout, c’est loin d’être l’attrape-touriste que ça en a l’air si on considère l’excellente exécution de recettes nouvelles comme classiques. Ouvert de la fin mai à la première semaine d’octobre, ce bateau-mouche de 45 ans est parmi les bars les plus uniques en ville où aller passer une chaude journée ensoleillée.

34
Burgundy Lion
Photograph: Courtesy Burgundy Lion

Burgundy Lion

Peu de bars peuvent se vanter d’être britanniques avec autant d’excellence que le Burgundy Lion, et ce n’est pas seulement parce qu’on y projette des matchs de foot en continu ou parce que la nourriture y est traditionnelle. Dès leur entrée, les clients peuvent voir leur renversante collection de whiskeys — la plus importante de la province — éminemment exposée au-dessus du bar avant de remarquer que la bière y coule également bel et bien à flot. L’espace est en fin de compte plutôt immense si on considère ses sections intérieures et extérieures au rez-de-chaussée et son étage équipé de son propre bar et d’une terrasse intérieure sous puits de lumière pour déguster son high tea.

Advertising
35
Bar le Lab
Photograph: Courtesy Bar le Lab

Bar le Lab

Comme le suggère son nom, il s’agit de l’un des endroits les plus réputés à Montréal pour  l’expérimentation en mixologie. Boire est ici une expérience d’apprentissage avec une variété de cocktails, de mocktails, de shooters et de spéciaux 5 à 7 à tester. Le Lab change ses recettes au gré des saisons, et ses bartenders sont dévoués à leur art à un point tel qu’ils ont développé leurs propres lignes de produits pour toujours avoir sous la main des ingrédients qui rencontrent leurs standards. Aucune partie du monde des cocktails ne demeure sacrée ici, et on y sert des théières remplies de grog au beurre tout comme des breuvages enflammés ou d’inspiration tiki.

36
Cordova
Photograph: Courtesy IronPort Creative

Cordova

D’abord et avant tout conçu comme une halte café, bar et conservas pour son voisinage, Cordova a lentement mais sûrement pris de l’expansion et est devenu une attraction pour la ville en entier. On gage que leurs cocktails en sont la raison, parce qu’ils réussissent les basiques avec autant de précision et de panache que leurs créations plus originales. Il ne suffit que d’une visite pour confirmer que les propriétaires Anthony Benda, Aaron Polsky et Elayne Teixeira-Millar font partie de la classe supérieure des restaurateurs montréalais. Maintenant que leur menu nourriture prend de l’ampleur, l’avenir de Cordova s’annonce resplendissant.

Advertising
37
Boho
Photograph: Courtesy Yelp/Shadoe H.

Boho

On s’imagine facilement le restaurant de poké au thème californien Venice MTL, et à côté de lui, un marchand de paleta. Mais derrière eux? On retrouve l’ambiance de jungle de Boho, un speakeasy qui est l’homologue plus décontracté du bar-dans-un-bar Clandestino. Boho met le fort accent sur les cocktails qui sont légers, rafraîchissants et au goût vif. Ça fait de cet endroit la place où aller quand vous avez envie d’un breuvage suret ou sucré aux pointes fruitées, ou pour un endroit qui rappelle fortement la scène nocturne de Miami.

38
Broue Pub Brouhaha
Photograph: Courtesy Yelp/Daniel E.

Broue Pub Brouhaha

L’allure et l’ambiance de taverne battent leur plein dans cette brasserie et microbrasserie, qui est une adresse solide pour quiconque recherche un bar dévoué à la bière. Avec ses propres créations en fût partageant la robinetterie avec celles de brasseries invitées qui offrent toute une gamme de goûts, de léger et rafraîchissant à capiteux et intense, il y a de tout pour tous à cette adresse invitante. Son menu à tous points complet est un bonus majeur, et on essaie la poutiflette, une version luxuriante de la classique poutine qui se déguste mieux après plus que quelques rondes.

Advertising
39
Bar St-Denis
Photograph: Bar St-Denis / @mcstp

Bar St-Denis

Les résidents du quartier se souviennent de l’ancienne incarnation de ce bar, qui était pendant longtemps une taverne miteuse légendaire. Après sa rénovation (une rénovation MAJEURE), les amateurs de bières cheaps vont peut-être se sentir un peu laissés de côté au premier abord. Mais faites-nous confiance, ce n’est pas du tout le cas. Conçu avec le quartier en tête par un quatuor de vétérans du bar et de la cuisine du Pied-de-Cochon, c’est une espace magnifique avec une liste de vin, cocktails et une sélection de bière qui incluent autant d’ales basic que de IPA hipsters. N’oubliez surtout pas de gouter à la nourriture aussi.

40
Le Majestique
Photograph: Courtesy Yelp/Le Majestique

Majestique

Cette adresse joviale au design vaudevillien est issue de la collaboration de noms talentueux de la restauration montréalaise, et ce talent résulte en un grand nombre d’offres de qualité. Reconnu pour son menu stellaire et son bar brut, les huîtres et le hot dog de luxe d’un pied de longueur sont des choix courants ici. C’est toutefois leurs listes de vins, dont la sélection soigneuse d’importations privées change régulièrement, qui établit cet endroit comme étant un excellent bar à vin à Montréal. Un qui sait aussi mélanger un méchant cocktail.

Advertising
41
Le Royal
Photograph: Courtesy Yelp/Coco B.

Le Royal

Le Royal est le speakeasy souterrain annexé au bar à vin Rouge Gorge, dont l’espace intime est maximisé par l’usage judicieux de tentures de velours et de miroirs. Les huîtres et le vin mousseux ne sont que deux des raisons pour lesquelles cette adresse du Plateau attire les foules, et leur sélection de cocktails, dont la qualité prime sur la quantité, fait un usage justifié de leurs spiritueux. Nous vous recommandons de porter une attention toute particulière à leur sélection de spiritueux d’origine québécoise et pour voir comment les mixologues Alexandre Beaudin et Dimitry Saint Louis les incorporent dans leurs recettes.

42
Bar Kabinet
Photograph: Courtesy Yelp/Carlos B.

Bar Kabinet

Un café de jour et un bar à cocktails de soir, cet endroit est inspiré par l’esthétique de la Russie impériale du tournant du 20e siècle, ce qui en fait la destination idéale pour tout russophile. On y accède en traversant la boîte de nuit Datcha, et une fois accoudés à son bar, on peut observer que la sélection d’amaro, de bière en fût et à la bouteille et de cocktails est ici mise de l’avant. La mixologie ne se contente pas de mignonnement mettre l’accent sur la vodka, par exemple, et présente au contraire une gamme complète de saveurs et de techniques (bien que la vodka soit, bien sûr, disponible). Un excellent endroit pour celles et ceux qui cherchent une alternative plus calme à la frénésie d’un bar plus occupé.

Advertising
43
Furco
Photograph: Courtesy Yelp/Tracy A.

Furco

Nommé d’après l’entrepôt de fourrures qui a déjà occupé ses quartiers, Furco est reconnu pour son grand espace et son dynamisme par quiconque est un habitué du centre-ville. On y sert des cocktails classiques et originaux à part égales, mais un coup d’œil autour de la pièce révèle des verres de vin dans la plupart des mains. Quelle que soit la variété de bouteille que vous recherchiez, la sélection est restreinte mais choisie avec précision. Il s’agit aussi d’un espace grandiose dont l’auteur, Zébulon Perron, est renommé dans le monde de la déco en restauration et hospitalité. Considérez Furco pour de beaux moments passés dans un bel endroit.

44
Boxermans
Photograph: Courtesy Boxermans

Boxermans

Après avoir fait leurs preuves derrières les bars montréalais et étrangers, les proprietaries Éric Berlin et Jade Fortin Côté se sont installés à cet endroit aussi doux que du velours.* Des listes de vins longues et choisies impeccablement, des cocktails et un menu par Grégoire Routy sont tous complémentés par un intérieur créé par l’étoile montante Kyle Adams Goforth. Pensez-y comme un hybride entre un bistro et un bar à vin, où les grignotines et les breuvages s’équilibrent aisément, créant un genre d’établissement où on choisit sa propre aventure.

Advertising
45
Wolf & Workman
Photograph: Courtesy Wolf & Workman

Wolf & Workman

L’art du pub anglais vit un grand retour en ce moment à Montréal. Ce bel endroit au Vieux-Montréal n’est pas en train de suivre la mode, il l’inspire de nouvelle force et impact. Les propriétaires, qui tiennent aussi le Burgundy Lion et Bishop & Bagg, deviennent des spécialistes dans le genre. La qualité est assurée. Comme les deux autres projets, ce pub offre de la nourriture de pub bien au-delà de ce qui sort de la friteuse, accompagnée d’une grande variété de bières en fut et d’une sélection impressionnante de cocktails maison. Ne manquez pas les mimosas à volonté pendant le brunch les fins de semaine.

46
Vices & Versa
Photograph: Olivier Bourget

Vices & Versa

Membre de la guilde non-officielle des microbrasseries qui s’est installée dans la Petite Italie, cette brasserie artisanale fait partie des meilleures offres en ville pour sa qualité comme pour sa sélection. On y compte un total de 40 robinets, tous dégoulinant du travail de brasseurs québécois indépendants et de collaborations avec le bar même, et Vices & Versa est couramment perçu comme étant l’endroit où goûter et tester. Bien sûr, vous pouvez y siroter un scotch, un whiskey, ou un verre de vin, mais une visite demeure incomplète si on n’a pas essayé une bière ou deux.

Advertising
47
Isle de Garde
Photograph: Fanny Côté

Isle de Garde

Une microbrasserie formée par le supergroupe de cinq restaurateurs, chefs, et maîtres brasseurs, Isle de Garde offre un peu de tout ce que vous souhaitez d’une grande brasserie. On y trouve vingt-quatre robinets de bière d’un peu partout au Québec qui s’ajoutent au travail de son propre maître brasseur, Olivier Chest Dupras, résultant en une sélection multi-facettée qui couvre les saisons acidulées et fruitées tout comme les stouts sombres et capiteuses. Chapeau aussi au chef Marc-Aurèle Lussier, qui crée des idées savoureuses basées sur le menu de pub classique.

48
Knox
Photograph: Courtesy Yelp/Charles N.

Taverne Knox

Le quartier ouvrier de Pointe-Saint-Charles a vécu un bref moment d’excitation avec l’arrivée, en 2015, de ce clin d’œil à l’histoire de l’éminente famille Knox. Un endroit huppé avec son flot de lumière naturelle et ses matériaux bruts comme le bois et la brique, Knox n’annonce pas particulièrement les charmes son programme de cocktails, mais a tous les droits de le faire. Knox est reconnu pour le soin qu’on porte à tous les produits qu’on y sert, une attention qui s’étend jusqu’aux sodas maison, et les cocktails sont plus que justes grâce au travail de Thierry Valiquette.

Advertising
49
Bulma Bar
Photograph: Bulma Bar / @bulmabar

Bulma Bar

Tout ce qu’on sert à ce nouveau venu du Vieux-Montréal est excellent, de la bouffe de rue panasiatique aux cocktails. Le décor est tellement bien pensé qu’il nous donne envie de s’installer immédiatement — même le logo est cool. Au moment où on penser que le fétiche des bars asiatiques allait être dépassé, le Bulma nous a prouvé le contraire, surtout avec ses cocktails au saké et au soju.

50
Terrasse St-Ambroise
Photograph: Courtesy Yelp/Konstantin E.

Terrasse St-Ambroise

La production toute locale de la brasserie McAuslan a pris de l’expansion depuis ses débuts, en 1989, limités aux dépanneurs montréalais. McAuslan offre maintenant plus d’une douzaine de produits, et est disponible bien en-dehors de l’île — c’est ça pour l’histoire. Le vrai plaisir commence toutefois sur la terrasse rattachée à la brasserie. Face au canal Lachine et avec vue sur les silos de la Canada Malting Company, c’est un endroit pittoresque où se détendre et prendre une bonne bière après une longue journée passée le long de l’eau. Ouverte durant les mois cléments, il y a toujours le bar de son Annexe durant l’hiver.

Advertising
51
Balsam Inn
Photograph: Alison Slattery

Balsam Inn

Avec son décor tout droit sorti d’un film de Wes Anderson, le Balsam Inn est le voisin d’à côté de la Dominion Square Tavern, auquel il s’apparente. Le côté bar y est toutefois plus accentué qu’à ce dernier, avec son abondante sélection de cocktails, de spiritueux, de bières, de vins et d’apéritifs. Les breuvages sont ici confectionnés dans la contemplation silencieuse, ce qui le distingue de loin des feux de paille d’ailleurs : les bartenders y mélangent et versent avec apaisement. Bien que le Balsam Inn soit plus un bar qu’un restaurant, la nourriture y est tout aussi pile-poil qu’au Dominion.

52
Kampai Garden
Photograph: Courtesy Kampai Garden

Kampai Garden

S’étendant sur 10 000 pieds carrés, cette boîte-cum-biergarten est l’une des institutions les plus dynamiques avoisinant le campus central de l’Université Concordia. Remplie de vie végétale, elle nous arrive du groupe A5 Hospitality. Lorsque la fin de semaine se déclare, des groupes se joignent aux longues files cherchant à se procurer l’un de leurs pichets de 1,75 L de cocktails ou de bières, ou un verre de l’un des breuvages du mois, ou bien un item tiré de leur liste de vins ou de sakés. Quant aux saveurs auxquelles s’attendre, tout est dans le nom : Kampai a tendance à s’inspirer de la cuisine pan-asiatique pour ses mets comme pour ses cocktails.

Advertising
53
Bootlegger L’Authentique
Photograph: Courtesy Bootlegger L’Authentique

Bootlegger L’Authentique

Un bar style années 20 qui se spécialise dans les whiskeys et les cocktails, le Bootlegger offre des tonnes de plaisir au menu. Avec sa sélection raffinée de musique jazz, de swing et de blues et ses décorations d’époque, ce bar exploite son thème au maximum : on y offre une collection de cocktails nommée d’après des gangsters connus, tout comme une sélection plus classique et une liste étourdissante de scotches et de whiskeys. Pour couronner le tout, ce bar permet tout aussi bien de se détendre avec un seau de bières que de danser au rythme de la musique électro swing jouée par ses DJs.

54
Notre Dame des Quilles
Photograph: Courtesy Yelp/Jack D.

Bar Notre-Dame-des-Quilles

Un établissement sympathisant LGBTQ+, ce bar de quartier attire beaucoup de gens avec ses événements prometteurs. On y tient des soirées DJ, des événements sociaux comme des soirées de karaoké et de speed dating, et on y retrouve aussi la pizzeria style New York, Pizza Bouquet. La clientèle visée par NDQ consiste surtout des gens du quartier, et le bar est pseudo-divisé en deux sections avec un débit de boisson d’un côté, et de l’autre, des tables, des allées de quilles analogues et de la pizza fantastique, vendue à la part ou en entier. Quand le party commence ici, il commence pour de vrai.

Advertising
55
Grumpy's
Photograph: Courtesy Yelp/Steve D.

Grumpy’s

Chaque quartier de la ville a son pub, et peu importe la forme qu’il prend, il tombe probablement sous la catégorie d’« irlandais » ou d’« anglais ». Pas pour dénigrer ces traditions, mais Grumpy’s se distingue du fait qu’il constitue une version toute montréalaise. Pas de kitsch nationaliste, pas de cocktails élaborés, pas de subterfuges : que des bières en fût pas chères, des shots de whiskey, une scène où on improvise de la musique folk les jeudis, des soirées jazz les mercredis et où se produisent des musiciens de tous les genres les fins de semaines. N’y allez pas en vous attendant d’y passer la meilleure soirée de votre vie; on y va parce qu’on veut un bar honnête, propre, sans fla-flas. Terre-à-terre et tout et tout.

Alerte concours!

Découvrez Time Out Market: Le meilleur de la ville sous un seul toit

Les meilleurs bars: Spécialités

Advertising
Advertising
Advertising
Advertising
Advertising

Les meilleurs bars: Les quartiers

Advertising

As-tu faim?

Advertising