Recevez Time Out dans votre boite mail

Balsam Inn Montreal
Photograph: Courtesy Balsam Inn

La liste des restaurants et bars renommés de Montréal qui ont fermé définitivement

Alors que les restaurants et bars de Montréal peuvent rouvrir à, nous prenons le temps de nous souvenir de ceux dont nous avons perdus

Écrit par
Tommy Dion
Publicité

MISE À JOUR 17 août 2020 : Avec le temps, nous assistons continuellement à plusieurs fermetures de bars et restaurants. Nous continuons donc à mettre à jour cet article, question d’avoir une meilleure vue d’ensemble de la restauration à Montréal.

Soyez-en certain, personne n’est plus excité que nous de recommencer à sortir dans les restaurants à Montréal, mais nous devons faire face à la situation et force à constater que les temps sont bien tristes. Oui, plusieurs de nos cafés, bars, bistros, restaurants — du plus dispendieux jusqu’aux moins chers — ont réussi à survivre à la pandémie, mais malheureusement, certains, non.

Puisque la ville reprend tranquillement vie, il est plus important que jamais de soutenir les entreprises locales, qu’il s’agisse de manger dans l’une des plus belles terrasses en ville ou en continuant à se faire livrer de nos préférés.

Cet article se veut en quelque sorte un hommage aux endroits qui nous ont marqués, mais qui n’ont pas survécu à la crise actuelle.

Café Joe

Café Joe
Photograph: Café Joe / @cafejoemtl

Nous allons manquer cet endroit. Alors que le quartier Saint-Henri possède que quelques bons casse-croûtes, un de moins fait vraiment mal. Le Café Joe est passé sous une nouvelle direction en 2018, mais en gardant le nom, l’ambiance et le menu intacts. Suite à plusieurs difficultés après mars, notamment un cambriolage en avril, c’est fin juillet, qu’ils ont publié sur Facebook la fermeture définitive.

La Vitrola

La Vitrola
Photograph: La Vitrola / @lavitrolaMTL / Facebook

La Vitrola n’avait peut-être que six ans à son actif, mais c’était un membre indélébile de la famille de bars-restaurants Suoni per il Popolo, comprenant également Casa del Popolo et la Sala Rossa. De retour fin juin, cependant, le copropriétaire Mauro Pezzenta a publié sur Facebook que « sans vaccin pour la Covid-19 bientôt et voyant les dettes s’accumuler, Kiva Stimac et moi-même avons réalisé que nous ne pouvons pas garder La Vitrola ouverte. » Un bar et une salle de spectacle qui nous manquera !

Provisions 1268

Provisions Montreal
Courtesy Provisions

Alors que l’effet du virus sur l’industrie de la restauration est très grand, l’un des plus gros coups a été porté au secteur de la fine gastronomie. Provisions est (et, espérons-le, le seul) le dernier nom à être affecté par les nouvelles restrictions — parce qu’opéré une salle comprenant que 25 places assises avec les nouvelles lois, c’est impensable. L’équipe continuera tout de même d’opérer Boucherie Bar à Vin, et puisqu’une bonne nouvelle suit généralement une mauvaise, ils ont ouvert Provision Crémerie 418 sur la rue Gilford. « Nous savions que nous avions une décision à prendre quant à savoir si nous nous arrêtions, déménagions ou fermions », a déclaré le chef Hakim Rahal à Time Out en entrevue. « COVID a en quelque sorte pris la décision pour nous. »

Balsam Inn

Balsam Inn Montreal
Photograph: Balsam Inn

5 à 7 de dernière minute au centre-ville parlant, peu d’endroits arrivaient à la cheville du Balsam Inn. Et si le tout s’étirait, il en était d’autant plus plaisant de poursuivre sa soirée avec un bon repas sur leur terrasse, au pied du Square Dominion. Nous allons définitivement nous ennuyer du décor évoquant les films de Wes Anderson… Si la raison première de la fermeture est reliée à la pandémie, heureusement, la Taverne Square Dominion elle, aura survécu.

Su

Restaurant Su Montreal
Photograph: Restaurant Su

Difficile de trouver mieux que la chef Fisun Ecran comme ambassadrice de la cuisine turque à Montréal). Son restaurant à Verdun a toujours été un incontournable autant pour les gens du quartier, que pour les fins gastronomes qui faisaient le détour jusque dans l’ouest. Alors que c’est le 16 juin que Fisun annonçait la fermeture de Su — après plus de 14 ans —, c’est presque au même moment qu’elle accueillait ses premiers clients à son nouveau restaurant de la ferme à la table, Bika.

Maison du Jazz

House of Jazz
Photograph: House of Jazz / @HouseofjazzCanada

Un pilier de longue date sur la scène des bars de jazz à Montréal, l’emplacement original de House of Jazz au centre-ville a définitivement fermé ses portes le 24 juin. Initialement ouvert en 1981 par George Durst et le bassiste Charlie Biddle, l’endroit était un lieu phare de la musique live pendant le Festival International de Jazz. De son décor intérieur unique avec des éléments Baroques et Rococo aux statues en fibre de verre des Blues Brothers dans l’entrée, la maison était une institution très appréciée de la ville. Bien que cela puisse être une triste nouvelle pour certains, la succursale à Laval est toujours opérationnelle, ayant rouvert ses portes le 25 juin.

Chasse-Galerie

Chasse-Galerie Montreal
Photograph: Chasse-Galerie

Ouvert depuis 2016, le Chasse-Galerie a mis peu de temps à séduire cœurs, esprits et estomacs depuis le petit sous-sol sur Saint-Denis. La destination gastronomique n’a pas pu survivre à la pandémie, mais les propriétaires ont depuis décidé de se renouveler en annonçant la naissance de La Maisonnette, qui se veut moins « gastronomique », mais certainement tout aussi délicieux.

Ganadara

Ganadara Montreal
Photograph: Ganadara / @Ganadaramtl

Ouvert depuis septembre 2012, le Ganadara était la cause de la longue file d’attente sur le boulevard Maisonneuve, à deux pas de l’Université McGill. Malheureusement, ce temps est maintenant fini, puisque le restaurant a annoncé sa fermeture sur Instagram en référence directe à l’épidémie. Il laissera cependant dans le deuil le Bar Ganadara sur la rue Sainte-Catherine Ouest. Cela dit, le poulet frit nous manquera drôlement.

Snack 'N' Blues

Snack N' Blues
Photograph: Two Food Photographers

À vrai dire, ce bar du Mile-End était en vente format « clé en main » depuis quelque temps, mais la pandémie n’a fait qu’exacerber sa capacité à survivre. C’est à cet endroit que de nombreux premiers rendez-vous ont eu lieu. Que de nombreux bols de grignotines ont été mangés, en accompagnant une — ou plusieurs bières pas chères. C’est là où de nombreux barmans ont mixé leur premier cocktail, avant de prendre leurs ailes dans la ville. Nous espérons tout de même que de nouveaux propriétaires prennent contrôle de l’endroit, mais entre vous et moi, ce sera de grandes chaussures à chausser.

 

Le Smoking Vallée

Le Smoking Vallée
Photograph: Le Smoking Vallée

Après plus 8 ans de service BYOB dans le quartier Saint-Henri, l’équipe a décidé de fermer boutique. On ne sait pas si la fermeture est directement liée à la pandémie, mais avec la nouvelle réalité et les nombreux défis à venir, nous pouvons penser que oui.

Café Coop Touski

Café Coop Touski
Photograph: Café Coop Touski / @cooptouski

Bien que toutes clés dans la porte définitivement soient tristes, perdre un endroit géré de manière coopérative et où la communauté est grandement impliquée peut frapper encore plus fort. C’était le café parfait où s’arrêter pour un petit « snack », en jetant un œil aux expositions d’artistes locaux. Le collectif derrière l’espace avait précédemment financé et acheté leur bâtiment, mais depuis a choisi de fermer et faire face à une faillite potentielle.

Le Lendemain de Veille

Le Lendemain de Veille
Photograph: Le Lendemain de Veille

Reconnu pour ses déjeuners et brunchs sur la rue Saint-Hubert, ce petit endroit commençait à peine à voir des progrès dans les six mois précédant l’éclosion de la pandémie. Une fois dans l’obligation de fermer en mars, le restaurant n’a depuis eu d’autre choix que de fermer définitivement ses portes, laissant ainsi derrière les fervents du duo bière-poutine pour le déjeuner.

Librarie Olivieri

Librairie Oliveri Montreal
Photograph: Librairie Oliveri / @LibrairieOlivieri

Cette librairie-café de Montréal a été l’une des premières fermetures notables suite à la pandémie. Une triste fermeture, qui laisse derrière 35 ans de bons souvenirs autant des gens du quartier Côte-des-Neiges, que pour les amoureux de lecture. La décision de fermer définitivement ses portes aura laissé beaucoup de Montréalais dans le chagrin.

Comptoir 21 (St-Viateur)

Comptoir 21
Photograph: Angel Montiel

Alors que cette chaîne de fish’N’chips continue d’opérer à Verdun, la succursale de Saint-Viateur dans le Mile-End, ainsi que celle sur Gilford sur le Plateau Mont-Royal, ont été contraint de fermer leurs portes. Si nous ne savons toujours pas ce qui arrivera au local dans le Mile-End, celui du Plateau a été repris par l’équipe du Provision.

Bar-B-Barn

Bar-B-Barn
Photograph: Bar-B-Barn / @BarBBarn.MTL

Ayant ouvert ses portes sur la rue Guy près de l’Université Concordia en 1967, les Montréalais l’ont adoré pour son ambiance conviviale, le décor vieillot et bien sûr, les côtes levées. Pendant longtemps, le Bar-B était même l’endroit de prédilection où manger avant un spectacle ou une partie de hockey du Canadien à l’ancien Forum de Montréal. La fermeture annoncée a entraîné de nombreux pourparlers, mais les propriétaires ont estimé que la distanciation sociale, la capacité limitée, ainsi que les contraintes supplémentaires que le gouvernement exigeait envers les restaurants, étaient simplement trop pour poursuivre leurs activités. Selon un reportage de la CBC, la succursale à Dollard-des-Ormeaux poursuit ses activités.

Orange Rouge

Orange Rouge
Photograph: Orange Rouge

Les temps n’auront jamais été aussi difficiles pour le quartier chinois — incluant ses restaurants. Alors que (heureusement) la majorité d’entre eux n’ont pas fermé, ce n’est malheureusement pas le cas pour Orange Rouge. Même si la cuisine panasiatique du chef Minh Phat a su s’inscrire comme une destination gastronomique incontournable du quartier, la pandémie a eu le plus fort, en coupant drastiquement l’achalandage.

Tacos Frida (Gay Village)

Tacos Frida, Gay Village
Photograph: Tacos Frida Village

C’est le 26 juin que Tacos Frida annonçait sur Facebook la fermeture de son emplacement dans Le Village. Si bien que c’était une première expansion pour la famille d’Oaxaca, l’équipe a décidé, suite à la pandémie, de se concentrer sur leur quartier général, dans Saint-Henri. Il faudra donc se déplacer dans l’ouest pour savourer encore et encore leur taco au bœuf Cecina, unique à Montréal. 

Lisez plus

- Offrez-vous l’expérience Time Out Market Montréal, sur la nouvelle terrasse en plein cœur du centre-ville

- Les meilleurs restaurants « de la ferme à la table » près de Montréal

- Le Diplomate s’invite chez Alambika, pour des accords mets-cocktails créatifs !

- Cabaret l’enfer, restaurant et bar à vin sur mesure pour l’ancien chef du Mousso, Massimo Piedimonte

- Découvrez la programmation DJs et artistes locaux sur les cocktails au Time Out Market Montréal

À la une

    Publicité