Recevez Time Out dans votre boite mail

Time Out: Love Local
Image:\

#LoveLocal : Time Out Montréal célèbre ce qui fait la grandeur de notre ville

Alors que ce joyau de la ville se remet en marche à toute vitesse, nous rendons hommage aux meilleures entreprises indépendantes de Montréal.

JP Karwacki
Écrit par
JP Karwacki
Publicité

Montréal continue avec ses réouvertures, sa culture revigorée et son hospitalité ravivée, mais de nombreuses entreprises continuent de lutter depuis le début de la pandémie. Tout le monde - des bars, restaurants et lieux indépendants de votre quartier préféré aux grands théâtres et attractions - a besoin d'un coup de main en ce moment.

Time Out Montréal est peut-être relativement nouveau dans la ville, mais comme son équipe de rédaction a commencé à rechercher le meilleur de la vie urbaine depuis ses débuts en 2019, il a toujours pris le temps de défendre et de mettre en valeur ce qui est local et excitant. Les villes du monde, aussi dynamiques soient-elles, ne sont rien sans leurs restaurants, boutiques, cafés, bars, théâtres, lieux de musique, cinémas, galeries d'art - et tous les autres lieux locaux, gérés de manière indépendante, où les gens se réunissent pour manger, boire, rire, penser, créer, se relâcher et ultimement, tomber amoureux.

Votez pour ce que vous aimez dans votre ville

Nous vous demandons également de voter pour vos établissements préférés parmi les finalistes de nos Love Local Awards.

Vous pouvez voter autant de fois que vous le souhaitez pour les noms de chaque catégorie en lice : Votre bar, café, lieu de musique live, musée, boîte de nuit, parc, restaurant et théâtre préféré à Montréal.

Ce sont les lieux locaux que vous avez désignés et qui méritent d'être célébrés. Ils alimentent nos corps, nos esprits et nos relations. Ils offrent aux habitants et aux visiteurs des superbes attractions à explorerdes activités irrésistibles à faire et autant de nouveaux visages à rencontrer que d'anciens amis à retrouver.

Montréal ne serait tout simplement pas la même sans sa solide communauté de petites entreprises qui nous offrent des lieux où nous pouvons nous rassembler et partager nos intérêts communs. Alors que la ville continue de réouvrir, la campagne Love Local de Time Out mettra en lumière les personnes, les lieux et les organisations qui font de notre ville un endroit si spécial.

Suivez Time Out Montreal sur Facebook, Twitter et Instagram pour entendre parler de personnes extraordinaires qui font des choses extraordinaires et que vous pouvez et devez soutenir.

JP Karwacki

Rédacteur

Time Out Montréal

Votez pour vos endroits préférés dans le cadre des Prix Love Local

  • Que faire

 

Si vous l'aimez, nous voulons en entendre parler.

La pandémie a été difficile pour tout le monde, c'est pourquoi nous offrons à vos endroits les plus appréciés - les lauréats des Prix Time Out Love Local de 2021 - un pack marketing et publicitaire gratuit pour les aider à prospérer.

Partageons l'amour de ce qui est local.

Les dernières nouvelles sur Love Local

  • Que faire
  • Vivre en Ville

L'une des qualités durables de Montréal est, eh bien, sa durabilité. C'est un lieu éternel, vieux, têtu et figé dans ses habitudes. S'il est vrai que le COVID-19 a changé notre façon de vivre au quotidien, du moins pour l'instant, on ne peut s'empêcher de penser qu'il faudra plus qu'une pandémie pour changer Montréal et les choses de ce bel endroit qui survivront invariablement à tout sauf à l'apocalypse. La construction Photograph: William Topa S'il y a une chose qui définit (malheureusement) Montréal pour les gens qui y vivent, c'est la construction incessante autour de la ville. Buckminster Fuller, en décrivant l'inutilité de la plupart des emplois, a décrié « les inspecteurs d'inspecteurs et les gens qui fabriquent des instruments pour que les inspecteurs puissent inspecter les inspecteurs. » S'il était vivant aujourd'hui, on peut penser que Bucky décrierait les équipes de construction qui construisent des constructions à inspecter par des inspecteurs de la construction qui eux-mêmes construisent des inspections nécessitant d'autres constructions à inspecter. Quelle que soit la saison, c'est la saison de la construction ici. Des artères et des voies de circulation entières sont bloquées pendant des jours, des semaines et des mois sans préavis, et conduire du point A au point B n'est jamais facile - au sens propre comme au sens figuré. À ce stade, l'omniprésent baril de signalisation orange devrait être la mascotte officielle de la ville, et le drapeau de la ville de

  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Après être devenu maitre dans l’art des pâtes fraîches avec le Nora Gray et du levain avec Elena, l’équipe derrière ces deux incontournables restaurants italiens de Montréal viennent d’inaugurer leur troisième projet : Gia Vin & Grill. Ryan Gray et Emma Cardarelli, en compagnie de cinq autres membres de l’équipe — Marley Sniatowsky, la cheffe Janice Tiefenbach, Lawrence Fiset et Julio Mendy -, s’apprêtent cette fois-ci à dompter les grillades ; plus précisément, les grillades « à l’italienne ». View this post on Instagram A post shared by Gia Vin & Grill (@giagiagiamtl) C’est donc non loin du Elena, dans un ancien garage du quartier Saint-Henri, que le Gia profitera de l’espace extérieur et de l’endroit un peu retiré des grands axes pour pratiquer la grillade au charbon été comme hiver. On comprend que la viande sera un élément dominant sur le menu, mais fidèle aux habitudes du groupe, il y aura une omniprésence de légumes grillés, ainsi que quelques plats de pâtes fraîches authentiques de la Toscane, peut-on lire sur Tastet. Si on est habitué de boire nature autant au Nora Gray qu’au Elena, Gia Vin & Grill met à la disposition des vins dis plutôt « classiques », avec un peu plus de corps, qui se boit parfaitement bien avec la viande. Bien certainement, il sera possible de boire entièrement nature ! Le Gia peut accueillir plus de 70 personnes, incluant une quinzaine au bar, ainsi qu’un espace privé d’une trentaine de personnes à l’intérieur de la cave à vin,

Publicité
  • Restaurants
  • Dans nos Verres

Maintenant que les autorités autorisent enfin la fermeture des bars à 3h, le retour à la capacité normale des salles à manger (toujours en gardant 1 mètre de distance entre les tables), puis plus récemment la réouverture des karaokés et pistes de dance, cela laisse enfin la possibilité aux bars de reprendre leurs activités. Si pour plusieurs ce n’est qu’un retour à la presque normalité, pour le Bar Minéral, ouvert en juin 2020, c’est enfin l’occasion pour toute l’équipe de déployer leurs ailes. Ouvrir entre deux vagues de pandémie était clairement un pari risqué pour Mathieu Ménard, copropriétaire du Minéral, mais aussi de la Brasserie Blind Pig, du Bar Waverly et de l’épicerie italienne Aperitivo Village. Mais, la fougue de cet entrepreneur n’allait pas l’empêcher d’ouvrir son bar de rêve. Aujourd’hui, maintenant que son bar est officiellement rouvert à pleine capacité et selon ses ambitions initiales, il peut dire, malgré tout, « mission accomplie ». View this post on Instagram A post shared by MINĒRAL (@barmineral) Le Minéral jouit enfin de sa liberté en proposant un concept de bar à vin dès 16h, pour transitionner doucement vers une ambiance de boîte de nuit, jusqu’aux petites heures du matin. Le vin est majoritairement nature, les cocktails sont sous le signe de l’originalité et la fraîcheur, puis on mange des petits plats qui se prêtent tout à fait à l’environnement — que vous y soyez pour un verre ou une soirée complète. D’ailleurs, le menu est entiè

  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Redéfinir l’art du brunch n’a pas toujours été dans les plans du chef Arnaud Glay, lorsqu’il a ouvert le restaurant Passé Composé en 2010. C’est plutôt après que la réalité le frappe de plein fouet, ou en d’autres mots, que les clients lui fassent savoir que ce qu’ils désiraient réellement, c’était de bons et copieux brunchs. Comme tout bon chef, Arnaud écouta ses clients et se met en mission de prouver que le brunch peut être aussi raffiné, gourmet, fin et bien exécuté que d’un souper dans un bon restaurant. « On va se le dire, les déjeuners de restaurants sont trop souvent dénigrés, américanisés, rapides… J’ai donc voulu redonner un peu les lettres de noblesses au brunch en l’amenant à un autre niveau. Que l’expérience soit aussi « gastronomique » que lorsqu’on sort dans un restaurant le soir », avoue Arnaud, lorsque l’équipe du Time Out est allée le rencontrer. Plus de 10 années plus tard, on peut dire mission accomplie – et c’est avec le plus grand des honneurs que le Time Out Market Montréal accueille son propre Passé Composé à l’intérieur de sa halle gastronomique. View this post on Instagram A post shared by Le Passé Composé (@passecomposemtl) « Le plat qui a tout changé est définitivement les deux œufs pochés et foie gras », affirme le chef. On apprend d’ailleurs qu’il est au menu depuis le jour 1 et que c’est sans contredit le meilleur vendeur autant au restaurant qu’au Time Out Market Montréal. Si le traditionnel œuf bénédictin ne rate aucun menu

Publicité

Trois reines de la scène drag de Montréal - Miss Butterfly, Rainbow et Wendy Warhol - présenteront des brunchs drag tous les dimanches du mois au bar pop-up de Noël Miracle, situé au Parliament Pub & Parlour, dans le Vieux-Montréal. Au Christmas Drag Brunch @ Miracle, les détenteurs de billets peuvent s'attendre à beaucoup de comédie, de glamour et de synchronisation labiale sur Mariah Carey. Cela fait quatre jours de spectacle au total avec deux représentations par jour - avec des billets au prix de 25 $ par personne - à partir du 5 décembre, et les 12, 19 et 26 décembre également ; un spectacle a lieu de 10h30 à 12h30, et le second de 13h30 à 15h30. View this post on Instagram A post shared by V/TRI | Marketing Agency (@agence.vtri) Selon les organisateurs, un menu de petit-déjeuner et de brunch est proposé pour l'occasion dominicale, ainsi que des mimosas à volonté pour 39 dollars, le tout accompagné de tous les horribles pulls de Noël, de la décoration des fêtes et des cocktails et shots de Noël que vous pouvez supporter - essayez juste de ne pas être un connard si vous êtes bourré pendant le trajet de retour en métro. "Les favoris des fans comme le Christmapolitan, le Christmas Carol Barrel, le Snowball Old-Fashioned, le Yippie Ki Yay Mother F****r !, le Jingle Balls Nog, le Nice Shot et le Naughty Shot", peut-on lire dans l'événement du bar pour le Miracle pop-up lui-même sur Facebook. "La nouveauté de cette année est le cocktail Elfing Around ainsi qu

C'est la saison, et Time Out Market Montréal continue de soutenir les artistes locaux en leur offrant un espace pour des installations et des expositions. Cette saison ? Nous avons travaillé avec l'artiste multidisciplinaire montréalais Char Bataille. Avec leurs médiums incluant le tatouage, l'art latté, l'illustration et la transformation d'objets trouvés, leurs choix de design pour l'arbre de Noël du Marché cette année ne ressemblent à rien de ce que nous avons déjà vu, alors nous avons voulu leur poser quelques questions sur qui ils sont et pourquoi ils font ce qu'ils font. Une grande partie de leur travail se concentre sur la destruction des normes autour de ce qui constitue un bon art, un bon corps et de bonnes personnes ; "J'aime faire des œuvres d'art laides sur des personnes laides", ont-ils déclaré à la marque de beauté We Are Fluide dans une interview de 2020 (en anglais). "Je veux dire cela de la manière la plus positive ; j'aime, j'adore et j'admire mes clients tarés, et je veux les parer de lignes bancales, de couleurs farfelues et d'un art révoltant qui valide leurs corps et les fait sourire." View this post on Instagram A post shared by Char Bataille Illustration (@charbataille) Parlez-nous de vous et de votre histoire en tant qu'artiste ; comment avez-vous commencé, et comment avez-vous trouvé votre style ? Eh bien, j'ai toujours peint comme un hobby, depuis que je suis tout petit. J'ai toujours aimé m'exprimer avec des couleurs et de l'humou

Publicité
  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Mignon Steak est le nouveau projet du groupe Tomahawk (Santos, Pastek, Uniburger), créé en honneur du défunt L’Entrecôte Saint-Jean — l’ancien restaurant préféré du restaurateur Thomas Vernis. Situé dans le quartier de La Petite-Bourgogne, Mignon offrira un seul menu table d’hôte trois services au prix fixe de 39$, en plus que 2 à 4 entrées et desserts à la carte qui changeront selon les ingrédients du marché. Le projet d’ouvrir un restaurant mono-produit trotte dans la tête du jeune restaurateur depuis plus de 10 ans, nous avoue Lélia - la conjointe de ce dernier, lorsque nous l’avons rejoint par téléphone. « Ouvrir un restaurant de ce genre comporte plusieurs défis, mais également des avantages, comme la gestion des clients et des opérations », mentionne-t-elle. Puis, d’aller vers le traditionnel « steak-frite » allait de soi : « Thomas a grandi avec L’Entrecôte Saint-Jean et le steak-frite est son ultime repas préféré ! ». C’est au chef Pat Marion (212) que l’équipe a remis la tâche de cuire le steak parfait à tout coup, tout en s’amusant en créant une petite poignée d’entrée et de desserts — toujours dans l’esprit d’un bistro de Paris. « Baguette et beurre salé seront bien certainement servis ! » Nous rassure Lélia. View this post on Instagram A post shared by Mignon (@mignonsteak) L’envers d’un restaurant mono-produit est que décidément, toute l’attention est portée sur ledit produit — ou ici, « lesdits » produits : la viande, les frites et la sauce. Se

  • Que faire
  • Vivre en Ville

Tous ceux qui cherchent à rattraper le temps perdu avec des fêtes privées, et surtout les bureaux qui essaient de planifier leurs réunions de vacances, se bousculent pour trouver des endroits à Montréal en ce moment (essayez simplement d'obtenir une réservation). Alors que l'année 2021 touche à sa fin, un nouvel endroit totalement différent a ouvert ses portes : Arcade Mile-X Arcade est une arcade privée à l'intérieur d'un entrepôt du Mile-Ex que vous pouvez louer pour des fêtes. Entièrement louable avec des dizaines de jeux, c'est un espace BYOB (et vous pouvez apporter votre propre nourriture, mais ils sont actuellement à la recherche de partenaires de restauration) où jusqu'à 50 invités peuvent avoir un accès exclusif à l'ensemble de la arcade de plus de 40 machines (liste complète ici) et à l'éternel salon d'été de l'espace pour une soirée complète - équipée d'un jukebox haute-fidélité rempli de disques rares, d'une camionnette Chevy 1979, et de l'ultime film drive-in de pinball de 20 heures - pour un tarif fixe de 1250 $. Quelles sont les restrictions actuelles du COVID ? Tous les invités âgés de plus de 12 ans doivent être entièrement vaccinés, la salle de jeux est soigneusement désinfectée avant votre arrivée et le personnel porte un masque à tout moment.   D'où vient Arcade Mile-X Arcade ? Cette nouvelle activité est le fruit du travail de Charlotte Fillmore-Handlon et d'Adam Kiesler de North Star Pinball, de Justin Evans (cofondateur de LANDR, une société montréalais

Publicité
  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Plus tôt cette année, le célèbre chef et restaurateur Marcus Samuelsson est revenu au MARCUS Restaurant + Lounge du Four Seasons Hôtel au centre-ville de Montréal pour la première fois depuis son ouverture en 2019. S'il était heureux d'être de retour, Samuelsson en profitait également pour annoncer la nomination de Jason Morris (anciennement de restaurants comme le Fantôme, fermé mais non moins encensé, ainsi que le Pastel du Vieux-Montréal) comme nouveau chef exécutif de Marcus. "C'est tellement agréable d'être de retour dans la cuisine, de traîner avec Jason et l'équipe... nous nous sommes beaucoup concentrés sur les appels et Zoom pour comprendre les parcours de chacun. Jason a été un chef formidable avec qui travailler ; il comprend le concept, il connaît Montréal mille fois mieux que moi... nous sommes opposés à bien des égards, mais nous partageons aussi beaucoup de similitudes", a déclaré Samuelsson dans une interview accordée à Time Out Montreal (traduite ici en français). Photograph: Courtesy Four Seasons Ce qu'il faut retenir de la nomination de Morris, c'est la manière dont elle fonctionne, et ce mélange de sang neuf et de sang ancien réside dans la façon dont les deux chefs sont capables de travailler ensemble : Les plus grands succès du menu du célèbre chef sont repris à l'identique, comme le fameux Spaghetti Picadilly avec son homard et son beurre d'uni, mais Samuelsson souligne à juste titre qu'ils sont capables de tirer parti des compétences et des expérienc

  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Aujourd’hui est le grand jour : le chef Paul Toussaint ouvre Americas BBQ et est prêt à réchauffer le Time Out Market Montréal avec ses grillades panaméricaines ! Combinant techniques et spécialités allant du Nord jusqu’au Sud de l’Amérique, le comptoir rendra honneur autant aux traditions québécoises qu’à celles de l’Argentine, du Brésil, des Caraïbes et des États-Unis. S’il y a quelques très bons steakhouses à Montréal, prenez note qu’il n’y en a aucun comme celui-ci. Le menu, combinant authenticité et audace, est divisé en quatre sections. Photograph: JP Karwacki / Time Out Photograph: JP Karwacki / Time Out Photograph: JP Karwacki / Time Out La première, que l’on pourrait appeler « longue et lente », met en valeur des mets comme des côtes levées badigeonnées de sauce BBQ au whisky, de la poitrine de bœuf (brisket), des ailes de poulet et de la saucisse fumée grillée. Le classique onglet de bœuf avec chimichurri, ainsi qu’un méchoui d’agneau signent la section « steakhouse », tandis que de décadents sandwichs – pensons grilled-cheese au smoked meat montréalais, porc al pastor avec morceaux d’ananas dans un pain aux patates - garnissent la troisième section. On pourra également commander un macaroni au fromage, une salade de patates, de quinoa et une autre de légumes grillés pour accompagner le festin de BBQ. Enfin, question de bien clore le tout, plusieurs desserts pourront s’ajouter. Tarte au chocolat ou au citron, ainsi qu’un traditionnel « rhum cake » antillais, g

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité