Recevez Time Out dans votre boite mail

Time Out: Love Local
Image:\

#LoveLocal: Time Out Montréal célèbre les boutiques, la nourriture et la culture locales

À l'occasion de la réouverture de cette belle ville, nous rendons hommage aux meilleurs commerces indépendants de Montréal.

https://d32dbz94xv1iru.cloudfront.net/customer_photos/b8274e8d-3973-4aec-aae3-409747a3bc91.jpg
Écrit par
JP Karwacki
Publicité

Même si Montréal se remet déjà sur pied avec ses réouvertures, une culture revigorée et l’industrie de l’hospitalité enfin ravivée, de nombreuses entreprises continuent encore de se démener suite aux nombreux changements de la dernière année. Il est vrai que tout le monde a besoin d'un coup de main en ce moment - de votre bar ou restaurant de quartier préféré jusqu’aux théâtres et salles de concert les plus majestueux de notre ville.

Time Out Montréal est peut-être relativement nouveau dans la ville, mais comme son équipe de rédaction a commencé à rechercher le meilleur de la vie urbaine depuis ses débuts en 2019, il a toujours pris le temps de défendre et de mettre en valeur ce qui est local et excitant. Les villes du monde, aussi dynamiques soient-elles, ne sont rien sans leurs restaurants, boutiques, cafés, bars, théâtres, lieux de musique, cinémas, galeries d'art - et tous les autres lieux locaux, gérés de manière indépendante, où les gens se réunissent pour manger, boire, rire, penser, créer, se relâcher et ultimement, tomber amoureux.

C'est dans ces lieux qu’on se réunit pour célébrer ou pour compatir. Ils alimentent nos corps, nos pensées et nos connections. Ils offrent aux locaux comme aux touristes de superbes attractions à explorer, des activités irrésistibles à faire et autant de nouveaux visages à rencontrer que de vieux amis à retrouver.

Montréal ne serait tout simplement pas la même sans sa solide communauté de petites entreprises qui nous offrent des lieux où nous pouvons nous rassembler et partager nos intérêts communs. Alors que la ville continue de réouvrir, la campagne Love Local de Time Out mettra en lumière les personnes, les lieux et les organisations qui font de notre ville un endroit si spécial.

Suivez Time Out Montreal sur Facebook, Twitter et Instagram pour entendre parler de personnes extraordinaires qui font des choses extraordinaires et que vous pouvez et devez soutenir.

JP Karwacki

Rédacteur

Time Out Montréal

Les dernières nouvelles sur Love Local

  • Que faire
  • Vivre en Ville
  • prix 0 sur 4

En ce 22 septembre 2021, l'automne commence officiellement à Montréal et dans le reste de l'hémisphère Nord. Certes, lorsque nous regardons à l'extérieur en ce moment (ou que nous y mettons les pieds), le temps n'est pas encore synonyme d'automne, mais il le sera au fur et à mesure que les mois se succéderont, jusqu'au solstice d'hiver qui débutera cette année le mardi 21 décembre 2021. C'est le moment idéal de l'année pour voir les arbres passer du vert au rouge, à l'orange et au jaune, mais les choses fluctuent. Voici comment planifier votre observation des feuilles cette année : Cette carte de Tourisme Québec, mise à jour chaque semaine, indique les régions de la province à quel stade du feuillage d'automne, du début à la fin de la saison en passant par le pic.   Photograph: Tourisme Québec À l'heure actuelle, on s'attend à ce que Montréal commence bientôt, mais si vous conduisez quelques heures au nord ou à l'est de la ville, vous verrez quelques indices du début de la saison déjà. La carte couvre à peu près tous les endroits où vous voudrez aller dans la moitié sud de la province - la plupart des sections au nord sont plus difficiles d'accès et abritent généralement des arbres plus conifères qui ne changent pas de couleur. Si vous souhaitez découvrir les meilleurs endroits de la ville et des environs, nous avons rassemblé un guide des meilleurs endroits pour vivre l'automne à Montréal et dans les environs ici même, et nous avons un guide des chutes d'eau près de Montré

  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Préparer une réouverture exactement comme on prépare une ouverture officielle de restaurant : voici sur quoi planent Yann Lévy et ses partenaires, en vue de l’annonce du 17 septembre prochain, alors que le pub japonais du Vieux-Montréal Hanzo Izakaya renouera avec ses premiers clients depuis plus d’un an. Une opportunité en or pour l’équipe d’affiner le concept du Hanzo en accentuant l’idée du pub japonais, en plus d’inaugurer Hattori fly Chickin, un nouveau comptoir à sandwich de poulet frit japonais qui sera ouvert uniquement le midi. Photograph: Courtesy Yann Lévy Quant à Hanzo Izakaya, les clients auront droit non seulement à un tout nouveau menu, mais à un décor revampé. La réception des clients se fera dans une entrée qui fera clin d’œil aux boutiques souvenirs de quartiers chinois à travers le monde, le menu – à la fois simple et éclaté -, sera dédié uniquement à des petits plats entre 3$ et 7$, sans oublier le liquide (voir ici bière japonaise Asahi en fut, plusieurs versions de Whisky japonais Highball et une large sélection de sakés) qui coulera à flot. Croquette jambon-fromage (korokke) servi avec condiment moutarde karashi, takoyako avec sauce marinara et mozzarella brûlé, salade de concombre miso et poulet haché, pomme de terre frites avec aonori agrémentées beurre aux anchois sont quelques exemples tirés de la nouvelle carte. À cela s’ajouteront plusieurs gyozas, grillades, une section « crue », sans oublier le retour du fameux poulet « KFC » (Kombini Fried Ch

Publicité
  • Restaurants
  • Dans nos Verres

Si vous êtes fiers de vos origines allemandes, si vous aimez la bière ou si vous avez tout simplement une faim instable et une soif inextinguible, les festivités du week-end suivant devraient vous satisfaire : Du 23 septembre au 2 octobre, la microbrasserie des Brasseurs RJ du Plateau, Aux Quartiers Belle Gueule, qui a ouvert ses portes cet été et qui abrite, selon eux, la plus grande terrasse de leur quartier ainsi que la plus grande microbrasserie du Québec, célébrera l'Oktoberfest pendant près de deux semaines consécutives. Un menu de plats traditionnels de l'Oktoberfest de Munich sera proposé, et les amateurs d'Oktoberfest auront la possibilité d'acheter une maß 1L remplie de la bière de leur choix, le tout pour célébrer l'ouverture officielle du brewpub. Photograph: Brasseurs RJ Photograph: Brasseurs RJ Certains considèrent la Belle Gueule comme l'une de leurs bières de dépannage, mais c'est bien plus que cela : Les robinets des Brasseurs RJ regorgeront de bières de styles allemand, polonais et tchèque, en plus d'un menu composé de créations de brasseurs québécois provenant d'endroits comme l'Isle de garde, Silo, Mellön, Le Trèfle Noir, Brasserie Dunham, Griendel, La Confrérie Artisans, Gallicus, L'Espace public, Le Prospecteur, Maltstrom et Les Grands Bois. L'Oktoberfest n'est pas complet sans nourriture allemande, et la microbrasserie vient en force avec des mets traditionnels comme des saucisses allemandes (et des options végétariennes), de la choucroute, des sala

  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Ce week-end, le 26 septembre, les amateurs de boulettes seront doublement comblés : Ce jour-là, c'est la Journée nationale des quenelles, mais le JIAO, bar à dim sum glamour du Vieux-Montréal et lieu de rencontre pour les amateurs d'alcool, organisera un brunch sans fond avec des quenelles à volonté. Le seul hic, c'est qu'il s'agit d'un jour et d'un jour seulement. Le brunch durera trois heures et les festivités se termineront par une fête encore plus grande à l'heure habituelle d'ouverture. Vous feriez mieux de réserver une place pendant que vous le pouvez. View this post on Instagram A post shared by JIAO (@jiaodimsumbar) Du côté des boulettes non stop, on trouvera des gyoza, des matcha har gow, des siu mai, des wontons avec une sauce épicée aux cacahuètes et des pottickers végétariens pour 26 $. Côté boissons ? Des mimosas à volonté seront proposés pour la bagatelle de 30 $, mais il y aura aussi une boisson de type thé glacé Long Island et un martini expresso, tous deux à base de cognac Rémy Martin. Les Montréalais qui ne sont pas au rendez-vous - ou qui ne peuvent tout simplement pas se permettre de souffrir d'un coma alimentaire ou d'une gueule de bois le lendemain - devraient noter que JIAO a récemment ajouté de nouveaux plats à son menu, dont un plat de riz frit à 100 $, infusé au cognac Louis XIII et garni de bœuf wagyu, d'huile de truffe et de caviar. Le troisième anniversaire du JIAO dim sum bar avec des boulettes à volonté aura lieu le 26 septembr

Publicité
  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Chaque chef et restaurateur rêvent, à un moment de leur vie, de penser et de monter de toute pièce son restaurant. Son petit bébé qu’il chérit depuis bien souvent des dizaines d’années, sans toutefois avoir l’occasion en or qui se pointe le bout du nez. Un nouveau local, des partenaires qui croient au projet noir sur blanc, à son concept, à sa pérennité… Si le rêve est effectivement actif depuis le tout début de l’aventure dans le monde de la restauration du très fertile et ingénieux Yann Lévy — à qui on doit entre autres le Hanzo Ikazaya, le Escondite, le Koa Lua, le Biiru, Gokudo et le Boba-Boba —, ce restaurateur peut maintenant (et enfin) tâter son restaurant de rêve : le Néotokyo Noodle Bar. « J’ai toujours voulu faire un noodle bar à l’ambiance néo-futurisme de Blade Runner et de Akira », nous explique Yann Lévy, alors qu’il nous dévoile plusieurs tableaux d’inspiration, de logos et de designs qu’il conserve sur son cellulaire depuis près de 5 ans. Lévy poursuit en nous avouant que le projet a officiellement débuté en 2018, mais à cause du développement des affaires — additionnés d’une succession d’événements —, nous sommes maintenant dans le dernier tiers de 2021, sans de « slurpeur » de nouilles au feu Néotokyo. View this post on Instagram A post shared by Neo Tokyo Noodle Bar (@neotokyo_mtl) Le restaurant, situé au rez-de-chaussée du 425 Viger Ouest, promet une ambiance néo-futuriste avec un design tiré des films Akira et Blade Runner, dont Yann avo

  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Bienvenue à la série Tentation Gourmande, là où nous passons sous la loupe quelques plats que nous apprécions particulièrement au Time Out Market Montréal, mais surtout, parce que nous pensons vraiment que vous allez adorer. Cette fois-ci, nous avons beaucoup à dire sur les raisons pour lesquelles le chef Normand Laprise et son restaurant Burger T ! produisent certains des meilleurs burgers de la ville. Quand vient le temps de parler « hamburger » à Montréal, il y a clairement de la compétition. D’un côté, nous avons les « smash » burgers ultras minimalistes aux boulettes de bœuf très minces et craquantes aux extrémités, puis de l’autre, l’ultime gourmandise aux innombrables garnitures qui terminent en tour de Pise. Ensuite, il y a ce qui se trouve entre les deux : des burgers qui peuvent sembler simple, mais qui cache un savoir-faire et une technicité uniques aux restaurants — la grosseur de la boulette, sa cuisson, le nombre et la quantité de garnitures, le type de pain, ainsi que le ratio de tous ces éléments.   Photograph: @lecuisinomane Lorsque Normand Laprise, du renommé groupe Toqué! (Toqué!, Beaumont, Brasserie T!) a décidé d’ouvrir Burger T! au Time Out Market Montréal, clairement, il voulait non seulement se situer entre ces deux extrêmes, mais pousser le côté technique et savoir-faire à son extrême, afin de créer le burger « parfait ». Vous savez, ce burger dressé aussi soigneusement qu’une assiette au Toqué!, dont vous n’avez pas envie de toucher tellement il es

Publicité
  • Restaurants
  • Dans nos Assiettes

Vandale, par l’équipe du Speakeasy, est un projet qui plane dans les airs depuis plusieurs années. L’élément déclencheur fut en 2017, alors qu’ils se sont fait vandaliser pour la première fois. Ajoutant à cela la pandémie et la soirée noire en avril dernier où plusieurs commerçants dans le Vieux-Montréal fut vandalisés, il n’en fallut pas plus pour Nicolas Delrieu et Cédric St-Onge de mettre sur pied ce projet. Si le bar clandestin au sous-sol demeure inchangé, c’est au rez-de-chaussée, dans un décor complètement revampé et un nouveau menu, que Vandale accueille ses premiers clients depuis le 16 septembre dernier. Parlant du nouveau design, ils n’ont fait ni un ni deux et sont aller droit au but : « Nous avons enlevé tous les murs et invité une quinzaine d’artistes à venir vandaliser l’endroit », souligne Nicolas. Un pari réussi : les graffitis et écriteaux qui ornent les murs sont non seulement impressionnants et éloquents, mais nous font réellement ressentir l’essence de l’endroit, sans toutefois être intimidants et vulgaires. La thématique du vandale se poursuit même jusque dans les assiettes et les cocktails : le chef Alexandre Payon signe un menu coloré où les produits du Québec sont à l’honneur, tandis que Jake Cristofaro a créé une carte des cocktails à l’honneur des artistes qui sont venus « vandaliser » l’endroit. « Chaque cocktail porte le nom d’un artiste et représente au mieux sa création : les couleurs, les intentions, le ton », explique Nicolas. Terouz, Leylais

  • Shopping
  • Mode & shopping
  • prix 0 sur 4

Parmi les nombreux événements annuels qui reviennent à Montréal avant la fin de l'été 2021, la foire artisanale de POP Montréal, Puces POP, revient pour deux week-ends sur son ancien terrain de jeu, le sous-sol de l'Église Saint Denis. Ils ont même un catalogue pour cela. Pendant deux week-ends - du 17 au 19 septembre et du 24 au 26 septembre - des dizaines d'artisans proposant des vêtements, des soins du corps, des produits alimentaires, des bijoux, des céramiques, des objets d'art et des accessoires ouvriront boutique tous les vendredis, samedis et dimanches, du début de l'après-midi jusqu'en soirée. Tout provient de vendeurs basés à Montréal et au Québec. D'après nos estimations, il y aura environ 100 vendeurs dans sept catégories. La liste complète des vendeurs se trouve sur l'événement Facebook ici ; l'entrée est gratuite, et des collations seront disponibles sur place. "Il est important de mentionner que chaque week-end accueillera une sélection différente d'artisans, le tout dans le respect des protocoles sanitaires en place", mentionnent les organisateurs dans leur événement. "Fidèles à eux-mêmes, les deux événements se tiendront à l'église Saint-Denis, en face du métro Laurier. Nous avons hâte de vous y voir et d'encourager nos grands artisans !" Puces POP se déroulent au sous-sol de l'Église Saint Denis (5075 rue Rivard), en haut de la rue du métro Laurier. Les heures d'ouverture pour chaque jour sont les suivantes : Week-end #1Vendredi 17 septembre de 15h à 20hSame

Publicité
  • Que faire

La source montréalaise de sculptures de cire de célébrités, d'athlètes vedettes et au-delà, le Musée Grévin Montréal, a brusquement annoncé sa fermeture aujourd'hui, citant la pandémie comme un facteur majeur de la décision. "Après une année de fermeture en raison de la pandémie, Grévin Montréal a dû faire un choix difficile et a annoncé la fermeture définitive du Musée Grévin Montréal", a écrit le musée sur son site Web. "Sincères remerciements à nos employés pour leur dévouement et leur grande énergie, merci à nos visiteurs et à nos partenaires qui nous ont soutenus tout au long de ces années." "Un merci particulier aux membres de l'Académie qui ont contribué à construire ce musée en choisissant les personnalités d'ici qui ont marqué notre histoire", poursuivent-ils. "Et enfin, merci aux personnalités et aux artistes qui ont façonné et façonnent encore notre univers. Ils ont été nos muses et restent une source d'inspiration."   View this post on Instagram A post shared by Grévin Montréal (@grevinmontreal) Un lien est fourni sur le site pour le remboursement des billets pour toute personne qui avait prévu de voir le musée. Il est demandé aux détenteurs de billets d'indiquer le numéro de commande, le nom de l'acheteur et votre numéro de téléphone ; le musée indique qu'il les contactera "dès que possible pour effectuer le remboursement" mais les demandes doivent être envoyées au plus tard le 8 novembre 2021. Ouvert en 2013, le Musée Grévin de Montréal est iss

  • Que faire
  • prix 0 sur 4

Le 15 septembre a marqué la journée inaugurale de la 41e édition du Festival de jazz de Montréal, une version tronquée des festivités habituelles qui durera jusqu'au 19 septembre. Si les voyages internationaux empêchent les organisateurs de faire venir toutes sortes d'artistes du monde entier, cela ne les a pas empêchés de réserver un large éventail de spectacles, dont beaucoup sont gratuits et en plein air pour tous ceux qui veulent se réserver une place. Il semble que de nombreux spectacles soient encore à saisir, tant dans les salles extérieures que dans les salles intérieures comme le Club Soda ou Diese Onze et Upstairs. Au total, plus de trente spectacles sont à découvrir, dont certains sont présentés gratuitement sur la scène TD (Place des Festivals) et la scène Rio Tinto (Parterre symphonique). Pour les spectateurs qui ne peuvent ou ne veulent pas se rendre sur place, les spectacles sont également diffusés en ligne pour la toute première fois sur la nouvelle chaîne YouTube du festival. Jusqu'à présent, seuls les spectacles de Fredy V & The Foundation, Nate Husser, Snotty Nose Rez Kids, Nomadic Massive et Patrick Watson ont affiché complet, mais tous les autres ont des créneaux pour voir des spectacles gratuits ou bon marché. Cela inclut des artistes comme Shay Lea, Basia Bulat, Plants and Animals, et toutes sortes d'autres artistes aux côtés de solides performances de jazz. Le programme complet peut être consulté ici. La 41e édition du Festival de jazz de Montréal se d

Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Publicité