Monde icon-chevron-right Montréal icon-chevron-right Les 21 meilleures attractions à voir à Montréal et les classiques à revisiter

Les 21 meilleures attractions à voir à Montréal et les classiques à revisiter

Les meilleures attractions de Montréal révèlent la richesse de son Histoire, et les points d’intérêt de la ville n’attendent que d’être (re)découverts.

Les Enfants Terribles (Au Sommet Place Ville Marie)
Photograph: Eva Blue
Par JP Karwacki et Time Out contributors |
Advertising

On prend une ville nord-américaine animée qu’on agrémente du charme de l'Europe d'antan et on obtient Montréal. Cette ville québécoise est l'une des plus anciennes du pays et elle montre la façon dont son histoire, ses paysages et ses merveilles architecturales du 20siècle forment la richesse des attraits montréalais à découvrir. Une seule journée de visite vous révélera des choses spectaculaires à faire, comme par exemple des aires de festivals, des musées inspirants, une vie nocturne enivrante, une cuisine emblématique et de la gastronomie raffinée dans des restaurants étonnants. Les touristes en sont émerveillés et les gens du pays en tombent amoureux. C’est immanquable!

RECOMMANDÉ : Le guide complet des meilleures activités à faire à Montréal

Le meilleur de la ville

Time Out Market Montréal

Nos éditeurs locaux ont passé des mois à choisir soigneusement la crème de la crème des restaurants et chefs, réunis sous un seul toit, au Time Out Market Montréal. C’est une destination culinaire et culturelle qui s’étale sur 40 000 pieds carrés en plein centre-ville au Centre Eaton de Montréal. C’est le plus important établissement de son genre en ville, avec 16 restaurants, trois bars servant de la bière, du vin et des cocktails (plus des options non alcooliques), une cuisine de démonstration pour vous mettre en plein dans l’action, une école de cuisine pour peaufiner vos compétences, une boutique, des espaces culturels dévoués à l’art, la musique et bien plus. La mission est simple (mais expliqué en plus de détail ici) : si c’est excellent, on le met sur notre site web ou dans notre magazine ; si c’est inoubliable, on l’amène au marché.

Les meilleures attractions à voir à Montréal

1
Vieux-Montréal
Photograph: Taki Eddine Alimat/Pixelmontreal.com

Le Vieux-Montréal

Fondée par des colons français en 1642, c'est ici que tout a commencé. Ce qui a commencé comme une forteresse et une colonie de peuplement est devenu la ville que nous connaissons et aimons aujourd'hui, mais bon nombre des fondations et de l'architecture d'origine de la Nouvelle-France demeurent même encore aujourd’hui. Le Musée Pointe-à-Callière est un pôle majeur d'apprentissage de cette histoire à travers des sites archéologiques préservés, tandis que les rues pavées en haut sont depuis longtemps revendiquées par les marchés artisanaux, les galeries réputées, la gastronomie, les bars suaves et les points chauds de la vie nocturne. Bourdonnant d'activités tout au long de l'année, les touristes et la population locale affluent ici pour des festivals comme l'Igloofest en hiver ou pour sa plage près de la tour de l'horloge du Vieux-Port en été.

2
Parc du Mont-Royal
Photograph: Sid Che

Le Mont-Royal

Le Mont-Royal, pièce maîtresse boisée de la ville et volcan éteint, sert de point d’orientation pour la plupart des gens qui explorent la ville, à moins de se fier aux tours du centre-ville. C’est l'un des plus grands espaces verts de la ville qui regorge de points à explorer, de pelouses vertes, de chutes d’eau et de sentiers qui serpentent ses flancs et qui mènent au Lac des Castors, sur son côté sud-ouest. Si la visite touristique à partir du chalet et du pont d'observation ne suffit pas, on essaie une randonnée pédestre en été ou une promenade en skis de fond, du patinage et de la glissade en hiver. À moins de quitter la ville, c’est ici qu’on profite de ce qui se rapproche le plus du grand air.

Advertising
3
Connexions vivantes - Mise en lumière du pont Jacques-Cartier
Photograph: Eva Blue

Le Pont Jacques-Cartier

Ouverte en 1930 pour relier l'île de Montréal à la ville de Longueuil, de l’autre côté du Fleuve Saint-Laurent au sud, ce pont porte le nom de l'explorateur qui a revendiqué Montréal pour la France. Ce pont est passé de l'utilité à l'attraction au cours des dernières années, lorsqu'il a été orné de 365 lumières chromatiques - une pour chaque jour de l'année et des changements de couleurs pour refléter les saisons - en commémoration du 375e anniversaire de la ville, et il en sera ainsi jusqu'en 2027. Bien qu'il soit très pratique accéder à l'île Sainte-Hélène, au parc Jean-Drapeau et au parc d'attractions La Ronde, la plupart des gens l'apprécient pendant le Festival international des feux d'artifice, lorsque la circulation automobile est coupée et qu'il devient entièrement piétonnier.

4
Habitat 67
Photograph: Eva Blue

Habitat 67

Grâce en partie à l’Expo 67, cette ville abrite de nombreuses merveilles architecturales. Les 354 cubes de béton reliés les uns aux autres de l'Habitat 67 sont l'une d'entre elles, facilement visibles depuis les allées du Vieux-Port. Aujourd'hui, ses plus de 100 appartements abritent certains des plus riches de la ville, à un point tel que même la population locale oublie que le penthouse de son architecte Moshe Safdie et une visite générale de la structure sont disponibles aux visiteurs, en anglais et en français. Il a fait beaucoup de vagues lorsqu'il a été conçu et construit pour accueillir les dignitaires de l'Exposition Universelle de 1967, et il fait encore des vagues aujourd'hui. On peut toujours se la jouer bon marché et admirer la structure de l’extérieur, avant de profiter de la vague perpétuelle à proximité ; il faudra par contre jouer du coude avec les surfeurs qui s’entrainent ici lors des mois plus chauds.

Advertising
5
Les Enfants Terribles (Au Sommet Place Ville Marie)
Photograph: Eva Blue

La Place Ville-Marie

Si le Mont Royal est utile pour s'orienter de jour, la Place Ville-Marie et son projecteur rotatif est certainement utilisé de nuit. Ce complexe a été construit en 1962 comme le troisième gratte-ciel le plus haut du monde en dehors des États-Unis à l'époque ; sa conception comprend quatre tours à bureaux et une place commerciale souterraine, cette dernière étant la plus fréquentée du monde. Vous pouvez l'admirer sous tous ses angles à l'extérieur et vous détendre sur son terre-plein en contrebas, mais le vrai régal, c'est la vue qu'il offre : tout en haut se trouve un pont d'observation où vous pouvez admirer une vue panoramique sur la ville, tout en dégustant un verre de vin du restaurant résident, Les Enfants Terribles.

6
Parc Jean-Drapeau
Photograph: Denis Labine

Le Parc Jean-Drapeau

Depuis que l'Exposition Universelle de 1967 - appelée localement l’Expo 67 - est arrivée à Montréal, c'est ce que la ville appelle la « dernière bonne année » (mais nous avons toujours aimé la ville, les fissures et les imperfections comprises). Après la tenue de l'Exposition Universelle sur ce parc qui enjambe les deux îles de l'île Sainte-Hélène et de l'île Notre-Dame (cette dernière étant issue des fouilles pour la construction du métro de la ville), l’Expo a laissé de nombreux vestiges qui subsistent encore aujourd'hui : des pavillons de différents pays (les pavillons français et québécois forment le Casino de Montréal) et la coupole géodésique de la Biosphère de Montréal (anciennement le pavillon des États-Unis), le parc d'attractions La Ronde et la plus grande salle de concert extérieure de la ville. Aucun été à Montréal n'est complet sans une visite à ce parc ; c’est l’occasion de profiter des coins inexplorés.

Advertising
7
Marché Jean-Talon
Photograph: Kelly Jacob

Le Marché Jean-Talon

La scène gastronomique montréalaise est une célébration régulière de la richesse de sa province en produits superbes, et c'est dans les marchés fermiers comme celui-ci que les initiés viennent cueillir ce qui est de saison. Ouvert en 1933 dans le quartier de la Petite-Italie, il est ouvert tous les jours de la semaine, et ce toute l'année. Le meilleur moment pour le visiter est en été, lorsque les vendeurs vont au-delà de son bâtiment central et vendent de la nourriture provenant directement de notre riche terroir. Les principales boutiques du marché comprennent des poissonneries, des boucheries, des marchands ambulants de fromage, d’épices, de fruits, de légumes ainsi qu’une sélection de grands restaurants. Nous vous suggérons de passer y prendre une bouchée, que vous pourrez apporter avec vous au parc, sans oublier une bouteille de vin ou de la bière.

8
Basilique Notre-Dame
Photograph: Stéphan Poulin

La Basilique Notre-Dame de Montréal

La grandeur de cette église catholique romaine construite au milieu des années 1800 est un incontournable pour quiconque se promène dans les rues du Vieux-Montréal, si on arrive à y entrer. Environ 11 millions de personnes visitent Notre-Dame chaque année, mais il y a habituellement de la place sur chaque circuit en dehors des mois de pointe du tourisme en été. Nombreux sont ceux qui visitent ce spécimen de style néo-gothique pour la beauté de ses pierres et de son verre, pour les concerts d'orgue réalisés sur son orgue de 7 000 tuyaux ou pour les spectacles de son et lumière qui y ont lieu à chaque semaine.

Advertising
9
Olympic Stadium
Photographer: Jean-Francois Hamelin/Alouettes

Le Stade Olympique

Comme toute ville choisie pour accueillir les Jeux olympiques, Montréal a dû se préparer le plus rapidement possible. C'est en partie à cause de ce remue-ménage que ce stade a été construit en 1976 pour les Jeux olympiques d'été de cette année-là. Le plus grand du pays en nombre de places assises, il est aujourd'hui utilisé pour des matchs de baseball, des rassemblements de camions monstres, des matchs de soccer et des matchs de football, ce qui en fait un endroit impressionnant pour profiter d’un time-out. Il offre également d'excellentes vues sur la ville depuis la Tour de Montréal qui lui est rattachée, une structure inclinée de 175 mètres de haut (la plus grande du genre au monde!) avec un étage supérieur accessible par un ascenseur. Monter n’est pas gratuit, mais une fois que vous y serez, vous verrez que cela valait la peine de dépenser un peu.

10
Biodome
Photograph: Commission canadienne du tourisme

Le Biodôme

Les Jeux Olympiques d'été de 1976 se sont peut-être déroulés en un clin d'œil, mais cette installation combinée de vélodrome et de judo s’est transformée en exposition nature intérieure en 1992. Aujourd'hui, l’édifice abrite un zoo structuré par quatre écosystèmes différents que les visiteurs peuvent parcourir : la forêt tropicale, la forêt laurentienne, l'écosystème marin du Fleuve Saint-Laurent et la région subpolaire. Avec plus de 4 000 animaux à observer, une visite ici peut facilement donner lieu à une journée complète d'activités, mais il ne faut pas manquer une visite au Planétarium Rio Tinto Alcan, tout juste à côté. (À noter que ce centre est actuellement fermé jusqu'en décembre 2019 pour rénovations.)

Advertising
11
Notre-Dame-de-Bon-Secours Chapel
Photograph: Marguerite-Bourgeoys Museum and Notre-Dame-de-Bon-Secours Chapel

La Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours

L'une des plus anciennes églises de la ville, cette chapelle date de 1771 ; sa fondation, quant à elle, remonte à 1673. C'est un peu un joyau caché comparé aux énormes reliques de l'Expo 67 ou aux autres centres culturels, mais elle mérite sa position sur notre liste : le Musée Marguerite Bourgeoys et ses dioramas méticuleux détaillant la vie de la religieuse homonyme sont une chose, mais l'ascension de son clocher pour admirer le Vieux-Montréal vaut réellement le détour. L'église possède de nombreux bateaux en bois suspendus à ses chevrons, décorations qui ont été commandées par les marins comme remerciements pour un passage sûr dans les années 1800.

12
Chinatown
Photograph: Marie Deschene

Le Quartier Chinois

Aucune ville n'est complète sans un quartier Chinois : officiellement fondé en 1902, le Quartier Chinois de Montréal est l'endroit où les gens de la région et les touristes se rassemblent pour manger dans des buffets d'excellente qualité et pour faire des emplettes, de la simple épicerie aux gâteries et friandises de toutes sortes. Ce qui a commencé comme une communauté de buanderies automatiques en 1877 est devenu un point d'exploration commun de la ville : on passe par n'importe laquelle de ses portes paifang, une située à chaque point cardinal, pour plonger dans n'importe quel magasin ou restaurant qui attire l’attention. Certains des meilleurs restaurants chinois de la ville se trouvent ici, et c'est particulièrement amusant de s’y rendre pour assister aux célébrations du Nouvel An Chinois.

Advertising
13
Montréal Botanical Gardens
Photograph: Marie Deschene/Tourisme Montréal

Jardin Botanique de Montréal

Montréal vit une transformation étonnante à l'approche de la fin du printemps et du début de l'été, lorsque les rues grises et gelées de notre ville redeviennent verdoyantes. Il n'y a pas d'endroit plus propice à un tel changement abrupt qu'au Jardin Botanique de Montréal, qui abrite des dizaines de milliers d'espèces de plantes. Depuis son ouverture en 1931, cette institution de style art déco s'est développée pour inclure, en plus de ses serres, d'étonnants jardins thématiques - Chinois, Japonais et des Premières Nations, par exemple. L'Insectarium est un autre point culminant, mais avant de partir, n'oubliez pas d'attraper un selfie à côté de la sculpture en bronze du Lion de la Feuillée, offerte par la ville de Lyon à l'occasion du 350anniversaire de notre ville.

14
Saint Joseph's Oratory of Mount Royal
Photograph: André Jodoin

L’Oratoire Saint-Joseph

Cette église est la plus grande du Canada avec l'un des plus grands dômes au monde ; que vous vous approchiez de Montréal par voie terrestre ou aérienne, il est difficile de manquer ce point de repère sur le flanc de la montagne centrale de la ville. Sa construction achevée en 1967 (elle a commencé en 1904 avec une petite chapelle), c'était l'église du frère André Bessette, un faiseur de miracles qui aurait eu la capacité de guérir les pèlerins qui en gravissaient les 283 marches. Le cœur du frère André est toujours exposé dans le musée de l'église, tout comme des centaines de cannes jetées. Au-delà de la stature de cet oratoire, les points de vue pour admirer la ville depuis ses plus hauts sommets sont remarquables.

Advertising
15
La Ronde
Photograph: La Ronde (Membre de la Famille Six Flags)

La Ronde

Ce qui a commencé comme un complexe de divertissement pendant l’Expo 67 est maintenant le deuxième plus grand parc d'attractions du Canada, avec des montagnes russes, des manèges, des attractions pour les familles et une foule de spectacles, dont certains remontent à l'époque de la création du parc. Bien qu'il s'agisse principalement d'un endroit idéal pour les amateurs d'adrénaline de la ville, il y a beaucoup d'autres façons de s'amuser ici, surtout lorsque le parc accueille L'International des Feux Loto-Québec, une compétition internationale de feux d'artifice où des spectacles « pyro-musicaux » sont donnés pour se disputer les médailles de bronze, d'argent et d'or. Notre période préférée de l'année pour s’y rendre est celle de l'Halloween, lorsque le parc déploie quatre maisons hantées et que des artistes aux costumes effrayants se promènent dans le parc.

16
Quartier des Spectacles
Photograph: Partenariat du Quartier des spectacles, Stéphan Poulin

Quartier des Spectacles / Place des Festivals

Plus une collection d’endroits qu’un point de repère précis, cette partie du centre-ville de Montréal est un centre culturel majeur de la ville, peu importe la période de l'année. Bien que le quartier tire la majeure partie de sa popularité lors des plus grands festivals - Juste pour Rire, le Festival international de jazz, les Francofolies - c'est aussi un lieu où les visiteurs peuvent accéder aux théâtres, à la Maison symphonique de Montréal, à la bibliothèque nationale, aux musées et plus encore. C’est l’endroit où aller pour voir les plus grands numéros de la ville et d'ailleurs à l'apogée de leur art.

Advertising
17
Plateau
Photograph: Canadian Tourism Commission/Pierre St-Jacques

Le Plateau Mont-Royal

Ce quartier, l’un des plus emblématiques de la ville, est l'un des meilleurs endroits pour flâner et s'imprégner de la véritable Montréal. Il regorge de bonne adresses où trouver les mets les plus emblématiques de la ville, une architecture victorienne fascinante, des escaliers en colimaçon caractéristiques, de nombreuses communautés ethniques notamment portugaises, grecques et juives, des rassemblements d'artistes, des parcs où il fait bon s'installer et une vie nocturne d'enfer, particulièrement sur le boulevard Saint-Laurent. Si vous êtes à la recherche d'un hébergement à Montréal, le Plateau se veut un guichet unique pour vivre l'expérience la plus complète possible. Il est recommandé aux débutants de choisir l'une des rues suivantes et de la passer au peigne fin : Saint-Laurent, Saint-Viateur, Fairmont, Rachel, Duluth, ou encore Saint-Denis. Voilà! Et bienvenue.

18
Lachine Canal
Photograph: Daphné Caron

Le Canal Lachine

Une journée complète de vélo ou de relaxation au bord de l'eau vous attend dans ce lieu historique national qui s'étend dans le coin sud-ouest de l'île, selon la personne à qui vous le demandez. D'une longueur de 14,5 kilomètres, un voyage sur toute sa longueur vous fera découvrir les différentes facettes de Montréal, de l'histoire du Vieux-Montréal à celle ouvrière de Saint-Henri. Le meilleur point de départ pour les visites est soit au centre d'information de l'arrondissement de Lachine ou au marché Atwater, où l'on peut louer des bateaux en forme de cygnes et des bateaux à moteurs électriques.

Advertising
19
Montreal Metro
Photograph: Sophie Bertrand

Le Métro

On l'utilise si souvent pour se déplacer qu'on oublie parfois que le métro est une véritable fierté de la ville depuis qu'il a été inauguré en 1966. Avec un achalandage si important qu'il se trouve à un rang derrière celui de New-York, des stations conçues et décorées individuellement par différents artistes et un réseau en pleine expansion (voyons voir pour cette ligne rose!), c'est certainement l'un des aspects les plus pratique de la ville. Nous vous suggérons d’en faire une croisière d'une journée, d'observer les gens et de traquer l'art public installé dans les recoins du système.

20
Gay Village
Photograph: Susan Moss

Le Village Gai

Ce quartier à l'est du centre-ville abrite depuis 1869 la population gaie de Montréal, établissement ayant d’abord commencé avec une petite pâtisserie. Maintenant, c'est un quartier qui regorge de bars, de clubs, de restaurants, de toiletteurs pour chiens, etc. ; le tout est particulièrement adapté à la communauté LGBTQ+. Bien sûr, il y a le festival annuel de la Fierté Gai, où les dignitaires culturels se réunissent pour célébrer leur identité, mais cette joie de vivre se perpétue tout au long de l'année sous la forme d'une vie nocturne superbe et d'une ambiance décontractée. L'été est la haute saison pour visiter ce quartier, lorsque l’artère principale (Sainte-Catherine E.) devient une rue piétonnière, nichée dans son arc-en-ciel de balles enfilées, et lorsque la place Émilie-Gamelin devient un jardin à bières extérieur et un lieu de spectacle nommé Les Jardins Gamelin.

Advertising
21
Underground City / RÉSO
Photograph: Tourisme Montréal/Daniel Choinière

La Ville sous-terraine

Bien qu'on l'appelle une « ville », il s'agit plutôt d'un réseau de tunnels sinueux de 32 kilomètres qui relie ensemble une grande partie du centre-ville, et qui nous garde au chaud pendant l’hiver ou au frais pendant l'été. Plus d'un demi-million de personnes s'y promènent chaque jour, par affaires ou pour le plaisir, mais n'oubliez pas ce à quoi les visiteurs peuvent accéder : aux musées et aux universités, aux centres de spectacles, aux centres commerciaux, aux restaurants (y compris notre propre Marché Time Out dont l’ouverture est prévue fin 2019) et aux festivals comme Art Souterrain, où des installations sont exposées lors d'une nuit seulement par des artistes locaux et internationaux.

Plus des meilleures choses à faire à Montréal

Advertising
Recommandé
    Vous aimerez aussi
      Advertising