Monde icon-chevron-right Montréal icon-chevron-right Les meilleures activités gratuites à Montréal

Attention ! Nous travaillons de notre mieux pour être le plus précis et à jour dans nos articles. Avec ces temps très inhabituels, assurez-vous de contre-vérifier si l’emplacement offre toujours le même service avant de vous rendre sur place.

L'International des Feux Loto-Québec
Photograph: Canadian Tourism Commission L'International des Feux Loto-Québec

Les meilleures activités gratuites à Montréal

Profitez de ce que la ville a de mieux à offrir grâce à ces activités et attractions touristiques sans dépenser un sou

Par Joanna Fox, JP Karwacki et Time Out contributors
Advertising

Montréal est indéniablement une ville grandiose, et malgré qu’il soit (trop) facile de s’y endetter aux meilleurs restaurants, bars et fêtes, il est également possible de s’amuser avec un budget plus serré. Sur toute l’île, il existe beaucoup d’activités à faire tout au long de l’année qui sont gratuites. Profitez des meilleures activités de la ville, des événements et festivals aux musées inspirants (ou les parcs de détente), le tout gratuitement. Après tout, les plus belles choses de la vie ne s’achètent pas!

RECOMMANDÉ : Le guide complet des meilleures choses à faire à Montréal

Le meilleur de Montréal gratuit

L'International des Feux Loto-Québec
Photograph: Stéphan Poulin

1. Admirer les feux d’artifice au-dessus du Fleuve Saint-Laurent

La compétition l’International des Feux de Loto-Québec se déroule deux fois par semaine en été, de la fin du mois de juin à la fin du mois de juillet. Les feux d’artifice sont déclenchés à la Ronde, parc d’amusements de l’Île Sainte-Hélène, mais ils sont visibles du rivage du Vieux-Port et, pour la meilleure vue, du pont Jacques-Cartier, qui ferme la circulation aux automobilistes pour l’occasion.

Quartier des Spectacles
Photograph: Partenariat du Quartier des spectacles, Stéphan Poulin

2. Danser comme si personne ne regardait au Quartier des Spectacles

Il est clair que Montréal, avec ses habitants qui adorent manger, boire et faire la fête dans les rues aussi souvent que possible, est une ville festivalière. Les festivals de musique sont nombreux et se déroulent tout au long de l’année comme le Festival International de Jazz, les Francofolies, le Festival des Nuits d’Afrique et le festival de musique indépendante le Pop Montréal. Le mieux, c’est qu’il est possible de participer à la plupart des évènements et des activités gratuitement.

Advertising
Fondation Phi pour l’art contemporain
Photograph: DHC/ART

3. Visiter les meilleurs musées

Les meilleurs musées peuvent être gratuits! La Fondation Phi pour l’art contemporain, au Vieux-Montréal, a des expositions de renommée mondiale gratuitement et le musée d’histoire naturelle Redpath de l’Université McGill est un secret bien gardé qui vaut le déplacement. Le Centre Canadien d’Architecture est gratuit pour les étudiants, et gratuit au public les jeudis en soirée et le premier dimanche du mois. Le Musée des beaux-arts de Montréal et le Musée d’art contemporain de Montréal sont également gratuits les premiers dimanches du mois ainsi que le 26 Mai, la journée des musées gratuits dans toute la ville.

Just For Laughs
Photograph: Simon-Pierre Gingras

4. Rigoler au Festival Juste Pour Rire

En juillet, un des plus grands festivals d’humour prend d’assaut le Quartier des Spectacles, au centre-ville, avec des performances en direct, des évènements, des fêtes et des spectacles. Bien que le festival comprenne des grands galas, pour lesquels il faut se procurer des billets, mettant en vedette des noms comme Kevin Hart, Sarah Silverman, Seth Rogan, Dave Chapelle, Jerry Seinfeld et Amy Schumer, reste qu’il y a quand même beaucoup à faire et à voir gratuitement sur le site du festival. On s’informe du programme, qui change d’une année à l’autre.

Advertising
Mont-Royal
Photograph: Canadian Tourism Commission

5. Explorer le Mont-Royal

Le Mont-Royal, la fierté de Montréal, est situé au milieu de l’île. Cette petite montagne, lieu de patrimoine naturel, offre les meilleures vues de Montréal, des sentiers de randonnée et de cyclisme, des parcs, des aires où pique-niquer et des chemins où se promener ou courir. Avec ses trois édifices publiques sur le site pour s’abriter, s’informer ou pour une pause-toilette, une visite à la montagne est une activité idéale par beaux temps, surtout les dimanches en été pour les Tamtams : une rencontre éclectique de percussionnistes enthousiastes qui se déroule au Monument Sir George-Étienne Cartier.

Montréal en Lumière
Photograph: Frédérique Ménard-Aubin

6. Flâner à Montréal en Lumière

Depuis sa première apparition en 2000, l’idée de ce festival était de revivifier le décor montréalais durant les jours les plus froids et les plus sombres de l’hiver grâce à des lumières, des puits de chaleur et des festivités dans le Quartier des Spectacles. Même avec les activités épicuriennes, les œuvres d’art qui brillent dans le noir, la grande roue, la tyrolienne, les glissades extérieures et les spectacles gratuits, le point culminant de ce festival est bien sûr la Nuit Blanche, où près de 200 évènements culturels presque tous gratuits se déroulent pendant toute une nuit. On se rend aux emplacements d’intérêt aux petites heures du matin grâce à l’accès au métro gratuit, qui roule exceptionnellement toute la nuit. Il faut en profiter!

Advertising
Cinémathèque québécoise
Photograph: Martine Doyon

7. Voir tout ce que vous pouvez à La Cinémathèque Québécoise

Sa collection audiovisuelle pouvant facilement faire compétition aux BAnQ, la Médiathèque Guy-L.-Côté est le point d’accès à tout les films, scénarios, livres, photographies et bien plus de cette institution. Les milliers de vidéos à visionner nous donnent une belle fenêtre sur la cinématographie locale et internationale. Cette section est ouverte au public et gratuite, mais il y a des frais d’entrée pour le reste de la Cinémathèque, ainsi que pour les visionnements et les performances.

Le Plateau-Mont-Royal
Photograph: Stéphan Poulin

8. Une randonnée en vélo

Avec le réseau de pistes cyclables de la ville mesurant au-delà de 500 km, ça ne coûte rien d’enfourcher son vélo et de partir à l’aventure. Vos excursions pourraient vous mener aux plus beaux endroits de la ville comme au Canal Lachine, au Vieux-Port, au Parc La Fontaine ou au Village Olympique. Il est même possible de sortir de l’île pour aller explorer les rives Nord ou Sud.

Advertising
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Photograph: Marie Deschene

9. Visiter la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)

Situées au centre-ville, les bibliothèque et archives sont les plus grandes et les plus visitées de la province ; son énorme structure de bois et de verre a été conçue par des architectes québécois et vancouvérois. Avec une collection comprenant des millions de titres, 30% desquels sont en anglais, il est facile de perdre un après-midi à flâner à la douzaine de stations audios ou vidéos avec des disques, des films ou des jeux vidéos. L’abonnement pour les résidents du Québec est gratuit, mais ça vaut la peine d’y faire un tour même pour les touristes. Les bibliophiles se font un devoir de profiter de la foire aux livres, qui se déroule à la fin de mois de Mai, pour se procurer des vieux titres à petits prix.

Parc Jeanne-Mance
Photograph: Ville de Montréal, Denis Labine

10. Errer ou relaxer dans les parcs de la ville

Montréal regorge d’espaces verts, pourquoi ne pas en profiter? On fait du sport dans les grands espaces du parc Jarry ou on admire l’étang à canard bordé d’érables au parc Westmount. On peut se faire bronzer ou observer les gens au parc La Fontaine, pique-niquer au parc Jeanne-Mance ou jouer au ping-pong ou à la pétanque au parc Sir Wilfrid Laurier.

Advertising
Parc Sir-Wilfrid-Laurier
Photograph: Courtesy Yelp/Jenviev A.

11. Faire saucette!

Autre que de boire un verre durant la saison estival chaude et collante de Montréal, on peut se rafraîchir à l’une des nombreuses piscines publiques de la ville. La plus grande et la plus belle (et récemment rénovée) piscine gratuite de la ville se trouve au parc Jarry et est même entourée d’une aire gazonnée où s’étendre sur sa serviette, si le béton dur et bouillant entourant la piscine n’est pas votre tasse de thé. Pour se baigner au cœur du Plateau, on se rend à la piscine du parc Sir Wilfrid Laurier, mais seulement les fins de semaine et les jours fériés.

Belgo Building
Photograph: Jeangagnon

12. Parcourir l’édifice Belgo

L’édifice Belgo, situé tout près du Quartier des Spectacles, abrite les meilleures œuvres d’artistes contemporains et permet aux visiteurs de se faufiler facilement d’une exposition à l’autre. Les 27 ateliers, galeries et studios de danse, qui sont éparpillés parmi les 6 étages de l’édifice, sont ouverts au public. Les galeries Laroche/Joncas, Project Pangée et Lilian Rodriguez sont absolument à voir lors de votre prochaine visite.

Advertising
Lachine Canal
Photograph: Michel Legault

13. Admirer le paysage au Canal Lachine

Ce cours d’eau artificiel s’étend du quartier Lachine dans l’ouest au Vieux-Port de Montréal et offre de magnifiques vues de la silhouette de la ville à l’horizon, des brises fraîches et des sentiers pavés de chaque côté. Le Canal Lachine est la destination idéale où se balader, faire du vélo, courir ou relaxer sur l’un des nombreux bancs ou des chaises Adirondack publiques; c’est l’attrait principal du Sud-Ouest. Astuce de pro : on s’amuse plus dans la section près du Marché Atwater, avec des douches de brouillard frais et des jeux d’échec géants.

Parc Jean-Drapeau
Photograph: André Pichette

14. S’échapper de la ville au Parc Jean-Drapeau

Vous souhaitez vous échapper de la ville, sans vraiment la quitter? Le Parc Jean-Drapeau est une bonne solution ; c’est un grand espace vert situé sur une île artificielle au sud du Vieux-Port. Ce parc abrite la Ronde, la fameuse piste de course de la Formule 1, le Casino de Montréal et de nombreux festivals de musique en été. L’espace comprend aussi des plages publiques, des piscines, des sentiers de randonnée, des œuvres d’art et les Jardins des Floralies, où il est possible de parcourir les 25 hectares de rosiers et d’admirer les plantes variées, vivaces ou annuelles, fleurs, arbustes ou arbres.

Advertising
Ville souterraine
Photograph: Arcpixel

15. Se promener dans la ville sous-terraine

On ne se le cachera pas, les hivers à Montréal sont vraiment, réellement, brutalement froids : imaginez un vilain brain-freeze qui s’acharne sur tout votre corps pendant des mois et des mois. Voulez-vous toujours venir y séjourner? Super! Parce qu’un réseau sous-terrain d’à peu près 33 km sillonne la ville au travers de centres commerciaux, de tours à bureaux, d’hôtels et d’autres commerces. Pas besoin de marcher à l’extérieur si le cœur ne vous en dit pas.

Fierté Montréal / Montreal Pride
Photograph: André Bilodeau

16. Regarder une parade passer

Les Montréalais adorent faire la fête, mais ils aiment aussi voir passer une parade. C’est pourquoi qu’à chaque Noël, Saint-Patrick, Halloween ou à la semaine de la Fierté Gai, on s’empresse de sortir nos chars de parade, de se déguiser et de verser son alcool de choix dans son thermos à café pour descendre dans les rues. On profite des divertissements gratuits, que ce soit le Père Noël, des joueurs de cornemuse, des drag-queens qui twerk ou des zombies qui déambulent lentement.

Advertising
Festival de la Semaine italienne de Montréal
Photograph: Sara Barone

17. Un opéra lors de la Semaine Italienne dans la Petite Italie

Au mois d’Août, la Petite Italie ferme ses rues à la circulation automobile pour que les commerçants installent leurs kiosques et vendent leurs meilleurs plats. Cette semaine gastronomique regorge de délices comme de la pizza, des pâtes, des espressos et des cannolis, mais c’est l’opéra gratuit qui remporte la palme du plus délicieux. On prend place devant la scène à l’extérieur de l’Église Notre-Dame-de-la-Défense ou bien on s’achète une 6 de bières qu’on boit confortablement dans le parc Dante adjacent. Peu importe, on profite du grand art sans payer le grand prix.

Librairie Drawn & Quarterly
Photograph: Courtesy Yelp/Matthew B.

18. Trouver son exemplaire lors de la Journée de la BD gratuite

Les amateurs de bandes dessinées ont de quoi se réjouir : cet évènement international, qui célèbre l’art de la BD et les boutiques où se les procurer, se déroule le premier samedi du mois de Mai. Les magasins participants de cette année incluent Drawn & Quarterly, Crossover Comics, Brave Comix, Major Comics, Omnibus Bookstore, Chez Geeks, Komiko et bien plus ; ils offriront des BDs gratuites et organiseront des activités. Certains magasins auront aussi des évènements pour les enfants, qui auront lieu dans les parcs à proximité.

Advertising
Bibliothèque publique de Westmount/Westmount Public Library
Photograph: Alice Gao/Commission Canadienne du Tourisme

19. Visiter la bibliothèque, le conservatoire et la serre de Westmount

La magnifique bibliothèque et la serre de ce quartier bourdonnant sont situées tous près du pittoresque Parc Westmount et sont ouverts au public, à l’exception des emprunts. La collection énorme de livres, films, musique et les nombreuses activités pour adultes, ados et enfants font de cet endroit un lieu idéal d’explorations, avec la serre tout près pour avoir sa dose florale de couleurs. Notez que la serre est présentement en rénovations et réouvrira ses portes en 2020.

SDC de l'Avenue du Mont-Royal, Foire commerciale/Trade fair
Photograph: Jean-François LeBlanc

20. Se promener lors d’une foire de rue

Après l’amour des parades et des festivals, les Montréalais adorent aussi fermer des artères principales à la circulation automobile pour permettre aux piétons d’errer, de manger, de boire et de faire les boutiques sans soucis. Les foires de rue sont nombreuses, voici nos préférées : celle de la rue Masson et de la Plaza Saint-Hubert dans Rosemont ; les deux foires sur Saint-Laurent au début et à la fin de l’été ; celle de l’avenue Mont-Royal au Plateau ; la foire Monkland à Notre-Dame-de-Grâce ; les foires de la rue Wellington à Verdun ; la San Marziale sur la rue Saint-Viateur au Mile End et la foire grecque sur Saint-Roch dans Parc Ex.

Advertising
21 Balançoires
Photograph: Maxime Leduc

21. Balancer sur les 21 Balançoires

Du début Avril à la fin Mai, cette installation artistique dans le Quartier des Spectacles combine les efforts d’un comportementaliste animal et d’un compositeur. Ensembles, ils ont conçus 21 balançoires équipées de sièges qui s’illuminent et qui produisent une musique douce et aérienne qui rappelle des carillons. On ne retrouve cette lumière et ces sons nulle part ailleurs en ville ; cette installation est extrêmement populaire auprès des familles et des passants, de jour comme de nuit.

Votre guide ultime pour Montréal

Recommandé

    Vous aimerez aussi

      Advertising