Recevez Time Out dans votre boite mail

Elena
Photograph: Dominique Lafond

Pâtes, pizzas, et plus : Les 27 meilleurs restaurants italiens de Montréal

La perfection dans la pizza et les pâtes et plus : Les meilleurs restaurants italiens de Montréal pour « la vera cucina Italiana »

Écrit par
Clayton Sandhu
et
JP Karwacki
Contributeur
Tommy Dion
Publicité

MISE À JOUR, décembre 2021 : Nous avons besoin de réconfort ces jours-ci, et les meilleurs restaurants italiens ont exactement ce qu'il nous faut. Au vu de la qualité servie sur les tables de la ville, il n'est pas étonnant que cette cuisine soit devenue extrêmement populaire ces dernières années, et nous ne pensons pas que cela va changer de sitôt.

Après les Français et les Anglais, les Italiens représentent le troisième groupe ethnique en importance à Montréal, et avec eux (et les inspirations qui en découlent) viennent les meilleurs restaurants italiens de Montréal. Avec la réputation de la ville en tant que capitale culinaire du Canada et la culture alimentaire italienne de renommée mondiale, ce n'est pas une coïncidence si beaucoup des meilleurs restaurants de Montréal sont italiens. Que vous soyez à la recherche de la meilleure pizza, d'un café exceptionnel, d'un repas bon marché, d'un bar à vin ou d'un restaurant raffiné à Montréal, il y a un restaurant italien pour vous.

RECOMMANDÉ : Guide complet des meilleurs restaurants de Montréal

Time Out Market Montréal
  • Restaurants
  • prix 2 sur 4

L’attention aux détails est une des qualités les plus vertueuses de la cuisine italienne. Quelques boulettes de viande couvertes d’une petite cuillerée de sauce se transforme en bouchée succulente. Sous l’œil attentif de Claude Pelletier, Il Miglio a été fondé par le talentueux chef Michele Mercuri et le cuisinier de renom Giovanni Rasile, l’artisan responsable des délicieuses pâtes du restaurant Le Serpent. Les classiques italiens que l’on trouve sur le menu, qu’ils s’agissent des pâtes fraîches ou des antipasti, sont tous faits avec des produits saisonniers péparés à la perfection. Bon appétit !

  • Restaurants
  • prix 2 sur 4

Moleskine est le chef de file de la nouvelle vague des pizzérias de style napolitain de Montréal. Le chef Frédéric St-Aubin propose un mélange d’ingrédients traditionnels et de saison. C’est étonnant à quel point c’est frais, réconfortant et stimulant. Les amateurs de pizzas classiques adoreront la Marguerite ou la Salsiccia, préparées avec des ingrédients délectables : des saucisses maison, du fromage stracciatella di buffala et fior di latte, un filet généreux d’huile d’olive et, évidemment, une bonne dose de sauce tomate.

Les meilleurs restaurants italiens à Montréal

Les copropriétaires Luca Cianciulli et Maxime Landry apportent une touche de finesse à l’expérience gastronomique de cette adresse italienne à Villeray. Ils ont fait leurs preuves chez Toqué!, et vous pouvez donc vous attendre à ce que leur savoir-faire et leur expérience brillent dans la cuisine comme dans la cave à vins. Le menu a un penchant classique avec des plats comme de la mozzarella de lait de bufflonne du Québec servie avec des poivrons rôtis, ou bien des délicatesses comme du mosto cotto servi avec des pâtes comme des cavatellis aux saucisses et au rapini. Moccione n’a ouvert ses portes qu’en 2019, mais qu’on se le dise tout de suite : c’est une icône de quartier en devenir, donc allez-y pendant que c’est chaud mais qu’on y trouve encore des sièges.

Dès son ouverture en 2011, Nora Gray s’est taillé une place parmi les restaurants les plus importants à Montréal. La nourriture y est simple et rustique, mais elle est exécutée avec un savoir-faire qui lui a mérité des accolades, comme la 19e position parmi les 100 Meilleurs restaurants au Canada et une place sur la liste des meilleurs restaurants au monde compilée par Monocle. Allez-y pour la cuisine de renommée mondiale de la chef Emma Cardarelli et la liste des vins exceptionnelle de Ryan Gray, mais restez-y pour le genre de nonchalance décontracté qu’on cultive si bien à Montréal.

Publicité

Impasto est le premier projet de restaurant de Stefano Faita — chef vedette, auteur de livres de recettes et natif de la Petite Italie — et de Michele Forgione — chef légendaire et restaurateur. Cet espace minimaliste et néo-industriel est charmant mais reflète aussi l’interprétation moderne de la cuisine italienne à laquelle on peut s’attendre de Forgione. Un essentiel de la Petite Italie, si vous deviez omettre Impasto de la liste des restaurants italiens où vous avez mangé à Montréal vous auriez à vous préparer à faire face à l’incrédulité des montréalais dans le coup.

Reconnu pour ses pizzas napolitaines aux cornicione bien noircis, Elena est beaucoup plus qu’une simple pizzéria. Le deuxième restaurant d’Emma Cardarelli et Ryan Gray (Nora Gray) a été pensé et conçu autour de trois piliers italiens : la nourriture, le vin et le café. Bien certainement, la pizza est délicieuse, mais assurez-vous de prendre au moins un plat de pâtes, qui saura accompagner à merveille un bon vin nature.

Publicité

À l’occasion, un restaurant superbe passe inaperçu. Situé sur l’avenue Laurier Ouest, c’est l’un des meilleurs restaurants en ville, et il semble ne pas être reconnu comme tel, même par les gens du voisinage. On n’y trouve ni chef-vedette, ni décor de renommée mondiale. Il s’agit d’un humble restaurant qui n’a pas d’autres lauriers sur lesquels s’asseoir que sa nourriture simple et sophistiquée, exemplaire dans son exécution —et la rue sur laquelle il se situe. Sortez des sentiers battus et soyez récompensés par l’un des meilleurs veaux milanaise en ville.

Occupant l’ancien espace de la fonderie Darling à Griffintown, Le Serpent est l’équivalent italien du restaurant gastronomique du Vieux-Montréal Le Club Chasse et Pêche. Son look industriel chic mêle avec perfection la désinvolture et le raffinement avec ses 75 sièges, plus un bar en marbre sophistiqué et légèrement imposant qui lui, comporte 12 sièges. Le menu italien contemporain comprend une chic sélection de crudos et d’antipasti et ses plats principaux sont divisés entre terre et mer. Du côté des pâtes, attendez-vous à des plats surprenants et bien pensés, comme les raviolis de bœuf braisé à la courge et aux marrons et les linguines au speck, aux amandes et aux truffes.

Publicité

Le Knuckles de Villeray redonne vie à un ancien dépanneur de la rue Jarry, à l'angle de la rue Henri-Julien, en proposant un menu axé sur les légumes et les pâtes, ainsi que des panzerotti, des chaussons salés - comme des pochettes de pizza - dont la saveur est portée à 11, et qui sont difficiles à trouver ailleurs à Montréal. C'est un projet que le copropriétaire Matthew Shefler rêvait de lancer depuis des années, après avoir récemment fermé le chapitre de son parcours professionnel derrière le bar de certains des restaurants les plus réputés de la ville, notamment Le Petit Mousso. Alors que Shefler pensait à l'origine ouvrir un bar à gnocchi, quelque chose dans la lignée d'une version améliorée du Drogheria Fine du Mile End ou du Bossa de Verdun, il a opté pour quelque chose qui toucherait à son héritage.

Des propriétaires Vito Cioccia et James Baran (Bremner), le Mano Cornuto est certainement l’un des meilleurs endroits où prendre un café, un verre ou une schiacciata à toute heure de la journée. Le menu est simple, mais bien alléchant : pâtes maison, salades fraîches, un ou deux plats de viande ou de poisson, sans oublier les sandwichs avec leur fameuse focaccia. Le café est bon, tout comme le campari soda !

Publicité

C’est dans un Verdun en plein ébullition que Rita a su charmer sa clientèle dès le premier jour. Les Montréalais s’y déplacent autant pour les pizzas cuites en moins de deux minutes sur leur four à bois importé d’Italie, que pour les pâtes fraîches ou antipasti. On peut dire mission accomplie pour le couple propriétaire Joey et Sophie, qui rendent magnifiquement honneur à leur grand-mère respective, Rita et Rita !

Graziella est le choix tout indiqué pour de la nourriture italienne haut de gamme à Montréal. Les créations de la chef Graziella Battista font preuve d’une finesse et d’une technique qui propulsent la cuisine italienne à un nouveau niveau de raffinement qui respecte toutefois la tradition. Graziella est souvent perçu comme étant le standard d’excellence selon lequel les autres restaurants italiens de la ville sont jugés. Malgré le haut standard du restaurant, on peut tout de même apercevoir la chef à l’œuvre dans sa cuisine entre les services, ce qui rend l’endroit particulièrement attachant.

Publicité

Ça n’aura pris que quelques semaines à la cafeteria italienne Bossa pour voler le cœur non seulement des Verdunois, mais des Montréalais à la recherche des meilleurs sandwichs italiens en ville. En plus des dizaines de sandwichs offerts tous les jours, on y retrouve des sauces maison, des pâtes fraîches et un bon café à l’italienne. Le « Philly Hoagie » et le poulet parmesan ne déçoivent pas du tout.

Ce guichet de service minuscule, un ancien comptoir de pharmacie, est une adresse inévitable du Mile End et sert l’un des meilleurs repas pas chers en ville. L’équipe de chez Drogheria fait une seule et unique chose, des gnocchis à la sauce tomate. Faites un tour du voisinage n’importe quel après-midi et vous y verrez leurs boîtes de mets chinois emblématiques tachées de sauce tomate rouge vif, qui sont devenues un symbole du quartier. À 5 $ chacune, ça pourrait être la meilleure aubaine en ville.

Publicité

Petit frère de la pizzeria légendaire La Bottega, ce comptoir à pizza al taglio forme le cœur de son quartier. Passez-y à n’importe quelle heure de la journée et vous y entendrez un mélange de français, d’anglais et d’italien au gré du va-et-vient du voisinage. La pizza de style romain est son attrait principal, mais on y fait aussi de l’excellente gelato durant l’été et un bombolone délicieux. La star du menu est toutefois la pizza au caciocavallo et aux pommes de terre, et assurez-vous d’en prendre une tranche ou deux avec un bon café, un verre d’eau pétillante de leur robinet ou une boisson gazeuse amère Crodino.

Ce magnifique caffè, qui ouvre juste avant midi pour ne fermer qu’à 22h, est à la fois un comptoir à espresso, un restaurant du midi, un bar à aperitivo et un restaurant classique. Preuves de qualité, l’un des chefs de chez Joe Beef y a fait ses preuves et l’entreprise fait partie de la même famille entrepreneuriale que les restaurants populaires Foxy et Olive & Gourmando. Allez-y pour un torre (un plateau étagé) rempli d’antipasti, pour une assiette de gnocchi à la peau de poulet croustillante et pour les meilleurs cocktails spritz en ville.

Publicité

Barcola est potentiellement le secret le mieux gardé du Mile End; c’est l’un de ces excellents restaurants dont vous pourriez ne jamais avoir entendu parler. Le chef Fabrizio Caprioli a passé ses nombreuses années de formation à Trieste, en Italie, avant de partir pour Montréal pour travailler chez l’inoubliable Buonanotte, maintenant fermé. Caprioli cherchait à changer de rythme, et Barcola a vu le jour. Le menu est restreint mais efficace, et on y offre un choix de trois entrées et de trois plats principaux, qui changent régulièrement. Peu importe ce qui se trouve sur l’ardoise, c’est à ne pas manquer.

Situé dans un ancien garage spacieux et lumineux dans la Petite Italie, Luciano est le genre de restaurant où vous pourriez vous imaginer manger al fresco au coucher du soleil d’une chaude journée d’été. C’est un endroit sans flaflas, sans prétention où on va pour de la bonne nourriture italienne. Tirez-vous l’une de leurs chaises colorées et perdez-vous dans un bol de Cavatelli avec des boulettes de viande ou dans une assiette de bœuf carpaccio classique avec aïoli. N’hésitez pas à jeter un œil à la liste des vins, créée par l’ancien sommelier de Toqué!, Angelo Forchiero. Elle est sûre de plaire, surtout qu’on y trouve un bon nombre de bouteilles pour moins de 60 $.

Publicité

Lucca allie depuis 1999 les ingrédients québécois aux techniques italiennes, et crée ce faisant pas mal de fanfare. Son menu reflète les saisons, et comme Lucca se situe à deux pas du Marché Jean-Talon, ses ingrédients sont toujours exceptionnellement frais et de la meilleure qualité qui se trouve en ville. Les plats y sont certainement délicieux, mais c’est le service et l’ambiance qui font en sorte que le restaurant se distingue des autres. Laissez votre serveur s’occuper de vous, et votre repas y sera mémorable.

Arrivé plus récemment à Villeray, l'Etna combine les cultures de la boisson et de la restauration de l'Espagne et de l'Italie. Les propriétaires, un couple originaire de Malaga et de Sardaigne respectivement, ont grandi dans des restaurants et se sont liés par leur amour pour l'approche méditerranéenne de la cuisine décontractée. Il est donc tout naturel que leur restaurant soit un lieu de quartier convivial où l'on sert des petits plats influencés par les tapas d'Andalousie et l'aperitivo du sud de l'Italie.

Publicité

Situé dans l’ancien bien-aimé de la Petite-Italie Hostaria, le restaurant Mucca (vache en français) est le premier steakhouse style italien de Montréal. La viande servie provient de fermes canadiennes raisonnée, est certifié « Prime », puis vieillie sur place. Avant d’attaquer la pièce, on se met en appétit avec antipasti, pâtes fraîches et vins nature.

Cette trattoria de quartier est exactement le genre d’endroit dont tout quartier de Montréal souhaite avoir. La cuisine est simple, mais rend honneur à la philosophie italienne en utilisant moins d’ingrédients dans les plats, mais de qualité impeccable. La pizza napolitaine est incroyable, tout comme les pâtes fraîches et antipasti de légumes de saison. 

Publicité

Voici un restaurant unique à Montréal. Non, pas unique à cause des sublimes pâtes farcies fraîches à tous les jours ou des antipasti toujours bien exécutés, mais parce qu’on peut réserver pour une soirée opéra, dont le chef est le ténor ! Du mercredi au samedi, profitez de la « Table d’hôte Opéra », pour une soirée tout aussi attrayante que délicieuse.

Fiorellino s’affiche en tant que snack bar, ce qu’on peut voir pour nous-mêmes à ses deux succursales, l’une à Outremont, et l’autre, la première, sur de la Gauchetière. Le restaurant promet une expérience où un décor accrocheur va de pair  avec de la super bonne nourriture avec une cuisine qui sert une des meilleures pizzas en ville. C’est un endroit qui mérite plus d’une visite comme son plat du jour — peu importe ce que ça se trouve à être — est toujours délicieux et doux pour le portefeuille.

Publicité

Ouvert en 1954, Café Gentile est l’un des plus anciens restaurants italiens à Montréal. Un café de jour et un restaurant la nuit, ce représentant westmountais du café original, situé plus au nord — un autre endroit classique, mais au menu plus restreint — est l’une des meilleures options à l’écart du centre-ville. Le calmar frit est un classique du soir et vous ne pouvez pas vous tromper avec leur bucatini Cacio e Pepe. Rendez-vous service et allez-y à l’heure du dîner, où un espresso accompagné d’un sandwich au poulet vous prouvera pourquoi cet endroit est aussi populaire.

Reconnu comme étant une pizzeria classique de la Petite Italie, Napoletana est beaucoup plus que ça. Un bar et salle de billard à son ouverture en 1948, Napoletana a d’abord été un lieu de rencontre pour les immigrants italiens. Il est depuis devenu un ambassadeur de la Petite Italie auprès des italiens (ou autres) visitant le quartier. La pizza y est la vedette, mais la sélection de pâtes et d’antipasti se distingue pour son goût (délicieux) comme pour sa sélection (diverse). Le restaurant est aussi « apportez votre vin », donc attrapez quelque chose qui vous plaît en route.

Publicité

Gema est la pizzéria des chefs très connus Stefano Faita et Michele Forgione, également propriétaires du restaurant spécialisé en pâtes fraîches Impasto, de Vesta, ainsi que Chez Tousignant, un casse-croûte moderne au goût du jour. Les pizzas de style napolitaines sont garnies simplement, mais avec toujours avec des ingrédients de première qualité. La pâte est mince, juste assez noircit et se mange (un peu trop) facilement ! Une pizza par personne, la salade du Marché Jean-Talon et quelques suppli à partager, un verre ou une bouteille et le tour est joué !

Publicité

Da Emma est non seulement l’un des meilleurs restaurants italiens en ville, c’est aussi l’une des institutions  les plus raffinées et appréciées à Montréal. Originaires de Rome, la chef Emma Risa et son mari Lorenzo Aureli ont quitté l’Italie pour s’établir à Montréal et ouvrir Da Emma en 1993. Le restaurant a depuis reçu la visite de hordes de montréalais, de touristes et de vedettes, et les photos de ces dernières en compagnie d’Emma ornent les murs de la trattoria du Vieux-Port. Les places y sont difficiles à obtenir, réservez donc longtemps à l’avance.

Recommandé

    Plus de Love Local

      Vous aimerez aussi
        Publicité